> >

[] [ ]

...Horreur "Charlie Hebdo" : 12 morts

(Tags)
 
Attaque contre "Charlie Hebdo": au moins 12 morts, dont Charb et Cabu Emir Abdelkader 0 2015-01-07 03:14 PM
"Charlie Hebdo" victime d'une attaque l'arme automatique... Emir Abdelkader 0 2015-01-07 02:24 PM
EN DIRECT. "Charlie Hebdo" victime d'une attaque l'arme automatique Emir Abdelkader 0 2015-01-07 01:28 PM
Isral - Palestine : 82 morts Gaza, Hollande appelle la "retenue" Emir Abdelkader 0 2014-07-10 10:39 PM
" " " " "" "" Emir Abdelkader 0 2013-09-12 10:13 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-07
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
...Horreur "Charlie Hebdo" : 12 morts

Horreur "Charlie Hebdo" : 12 morts, dont


Charb, Cabu, Wolinski et Tignous




Le sige du journal satirique a t la cible d'un "attentat terroriste" mercredi matin. Une chasse l'homme a t lance pour retrouver les deux agresseurs.

La fusillade Charlie Hebdo a fait 12 morts, dont deux policiers, et 7 blesss dont 4 "dsesprs". Selon nos informations, le journaliste et dessinateur Charb, directeur de la publication, ainsi que les dessinateurs Cabu, Wolinski et Tignous ont t tus. Le journaliste Philippe Lanon figurerait parmi les blesss graves. Le journal a t touch le jour de sa confrence de rdaction hebdomadaire, qui a lieu chaque mercredi matin avec tous les journalistes.


>> Lire aussi Houellebecq et les djihadistes au sommaire du dernier numro


Quatre des victimes de gauche droite : Cabu, Charb, Tignous, Wolinski :

Franois Hollande a voqu sur place un "attentat terroriste". "Nous punirons les agresseurs", a dclar le chef de l'État. Selon nos informations, il y avait deux tireurs et un ou deux complices. Les hommes arms ont chang de vhicule place du Colonel-Fabien, non loin du sige de Charlie Hebdo. Les policiers auraient perdu leur trace porte de Pantin ( la sortie de Paris). Une source policire craint qu'ils ne fassent demi-tour et se dirigent vers les Champs-Élyses.
"Vers 11 h 30, deux hommes arms d'une kalachnikov et d'un lance-roquettes ont fait irruption au sige de Charlie Hebdo dans le 11e arrondissement de Paris. Un change de coups de feu a eu lieu avec les forces de l'ordre", a expliqu une source policire l'Agence France-Presse. Un tmoin que nous avons pu contacter tait prsent devant le btiment au moment des faits. Il affirme que deux hommes cagouls et arms sont sortis en trombe du btiment.

Selon l'agence Reuters, une trentaine de coups de feu ont t tirs. Sur France Info, un tmoin voque la prsence de "deux hommes qui auraient lanc : On va venger le prophte." Une vido laisse clairement entendre le cri "Allah Akbar". Le commando aurait commenc tirer dans le hall, puis serait mont dans les tages. Les deux braqueurs ont renvers un piton Pantin en prenant la fuite avec une voiture, selon BFM TV.
Les locaux du journal satirique, situs derrire le boulevard Richard-Lenoir, faisaient depuis l'objet d'une protection policire. Depuis fvrier 2006 et la premire affaire des caricatures de Mahomet, Charlie Hebdo a t plusieurs reprises la cible de menaces. L'un des deux policiers abattus faisait partie du service de protection du rdacteur en chef de Charlie Hedbo. Le second tait rattach au commissariat du 11e arrondissement. Christophe Deloire, directeur gnral de Reporters sans frontires (RSF), voque une "atteinte contre la dmocratie" et la libert d'expression. L'attentat de mercredi est le plus meurtrier commis en France depuis 50 ans.



Le ministre de l'Intrieur Bernard Cazeneuve est rapidement arriv sur place, ainsi que la maire de Paris, Anne Hidalgo et le prsident de la rgion Ile-de-France, Jean-Paul Huchon. Une runion de crise doit avoir lieu l'Élyse partir de 14 heures. Matignon a annonc le relvement du plan Vigipirate au niveau "alerte attentats", le niveau le plus lev, dans toute l'Ile-de-France. "Organes de presse, grands magasins, lieux de culte et transports" ont t placs sous "protection renforce", prcisent les services du Premier ministre. Les sorties scolaires Paris et les activits en dehors des tablissements sont suspendues jusqu' nouvel ordre, a indiqu mercredi le rectorat.


Le Premier ministre Manuel Valls a "activ" mercredi en dbut d'aprs-midi la cellule interministrielle de crise.


Des images montrent, selon i>Tl et l'Obs, la voiture du commando :












Le Point


 

()


: 1 ( 0 1)
 

...Horreur "Charlie Hebdo" : 12 morts




02:57 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,