> >

[] [ ]

Che Guevara peut tre content...

(Tags)
 
un Bouteflika peut-il en cacher un autre ? Emir Abdelkader 0 2014-12-18 02:47 PM
Le FIS peut-il revenir sur la scne politique ? Emir Abdelkader 0 2014-04-04 06:53 PM
Si un Prsident ne peut pas prter serment... Emir Abdelkader 0 2014-02-26 02:27 PM
Peut-on rire des Noirs ? Emir Abdelkader 0 2014-02-10 12:14 PM
Syrie : Brahimi content des ngociations, les dlgations font preuve de respect mutuel Emir Abdelkader 0 2014-01-27 12:51 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-07
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Che Guevara peut tre content...

Che Guevara peut tre content, la rvolution a triomph Cuba (al-Akhbar)




Le soleil se couche derrire les vieux quartiers de la Havane. Des couples damoureux parsment la Corniche. Ici il ny a pas de racisme, pas de doctrines religieuses ni de sectes, pas de guerres menes par ISIS et le Front al-Nusra, et pas de Guerre de Dahis et El Ghabra*. Il y a des amoureux de diffrentes races et ethnies. Leurs origines africaines et espagnoles donnent un charme indniable aux nuits cubaines. La ville swingue au son de la Salsa qui sort des voitures parques des deux cts de la route.
La Havane Des slogans contre le voisin tasunien bordent la route qui mne de la Havane Santa Clara. Sur les panneaux il y a aussi des portraits des Cinq Cubains, dtenus dans la prison infamante de Guantanamo [lauteur commet une erreur ici : les Cinq ont t dtenus aux Etats-Unis - NdR], et que les Etats-Unis ont accuss davoir infiltr lopposition cubaine aux Etats-Unis. Leur arrestation a provoqu un problme diplomatique entre les deux pays.
Lemploy de lagence de location de voitures nous sourit. Il essuie la poussire du pare-brise, puis se glisse sous la voiture et en fait le tour pour sassurer que tout est en ordre et enfin il nous donne les papiers signer. Il sourit nouveau et dit : Je voudrais bien aller avec vous Santa Clara. Comme tous les habitants de ce beau et chaud pays, il semble avoir des sentiments spciaux pour Santa Clara.
Avant de quitter La Havane, la capitale, nous sommes alls voir le building de la Section des Intrts Amricains sur le toit duquel flottent 138 drapeaux noirs. Cest comme a que Cuba a bloqu lcran lectronique install au 5me tage de la section despionnage comme ils disent pour empcher la diffusion de propagande anti-cubaine. Les relations se sont lgrement amliores pendant le mandat du Prsident Barack Obama mais Cuba continue souffrir de linjustice de son voisin.
Au printemps 1960, le Secrtaire dEtat tasunien Christian Herter a dit quil fallait adopter "une course daction aussi habile et discrte que possible pour empcher largent et les marchandises darriver Cuba, et ainsi provoquer, avec la baisse des revenus des habitants, la famine, le dsespoir et la chute du gouvernement."
Cuba a souffert de la famine et na pas pli. Elle a gard la tte haute et est reste dignement solidaire de ses combattants de la libert.
Pouvez-vous nous indiquer la route de Santa Clara ? La Cubaine tout de blanc vtue a pench la tte vers nous, au point de quasiment la passer par la fentre. Elle dit quelle va non loin de l et veut monter larrire de la voiture mais nous lui demandons de sasseoir ct du chauffeur car je suis dj larrire.
Elle nous complimente pour notre respect des femmes. Elle veut savoir do nous venons et ce qui se passe dans notre pays. Ici, la culture populaire est plus centre sur la littrature, les arts, la science, et la mdecine. Peut-tre comme antidote la souffrance. Elle dit quautrefois la Palestine tait la seule chose quelle connaissait dans le monde arabe. En dpit de son manque de moyens, Cuba accueille et sponsorise encore aujourdhui des tudiants palestiniens. Maintenant, cette dame cubaine connat la Syrie, lIrak, lEtat Islamique en Syrie et en Irak (ISIS), la Tunisie, le Ymen et lEgypte. Elle sourit et nous dit : Mfiez-vous des Etats-Unis et de lOTAN... ils sont la cause de nos problmes.
Elle sappelle Maria. Sa petite alliance en or contient peut-tre une des nombreuses histoires mouvantes de Cuba. Nous faisons silence. Elle place sa main droite sur la vitre pour saluer les gens comme si elle les connaissait, nous guide vers notre destination, nous remercie et sort de la voiture. Ici les gens sont gentils et aiment la vie. Ils sont instruits et ont endur avec patience les sanctions imposes leur pays. Ils apprcieraient certainement un peu de luxe mais pas au prix de leur dignit.
Maria fait environ 50 kilomtres chaque jour pour aller au travail. Elle a deux diplmes, un dinfirmire et un de littrature internationale. Une broche reprsentant Che Guevara est pingle sur sa poitrine. Il y a des portraits du Che comme elle dit avec affection tout le long de la route de la Havane Santa Clara. Il sourit sur toutes les posters. Cest comme sil se moquait de ce que les Etats-Unis sont devenus sur la scne internationale ou peut-tre de ce qui reste de la gauche arabe lpoque du nouveau califat islamique.
Guevara ntait pas cubain. Ctait un docteur argentin, un intellectuel et un crivain. Il est venu Cuba soutenir la rvolution. Les gens ladoraient et son image est reste grave dans les rues comme dans le cur de tout un chacun. Il y a des quantits de portraits de lui mais trs peu de portraits ou de statues du leader cubain Fidel Castro. Les leaders ici se rvoltent, triomphent et construisent leur nation. Dans les pays o on rvre les statues, les leaders volent leurs peuples. Ici, lhistoire fait justice aussi bien aux rebelles quaux leaders. L, lhistoire condamne aussi bien les statues que ceux quelles reprsentent.
Comme Santa Clara est belle ! La statue de Che Guevara slance vers le ciel. Elle surmonte sa tombe qui est devenue un des lieux de plerinage les plus visits.
Un tableau carr du beau rebelle est suspendu entre des tableaux ronds de ses camarades de lutte et de rvolution. Il y a une fleur de lys rose ct de son portrait sous lequel une torche brle jour et nuit comme la rvolution elle-mme et comme la dignit du peuple de Cuba aujourdhui.
La rceptionniste nous sourit. Elle sait que nous sommes venus comme des millions de visiteurs avant nous nous frotter une vraie rvolution. Ici, la rvolution na pas consum ses enfants pas plus que la rvolution na t consume. Lemploye sourit, nous rappelle quil est interdit de prendre des photos, puis se remet lire. Nous lui demandons combien cote lentre. Elle ferme son livre, enlve ses lunettes et dit en Espagnol : "Chers camarades, la rvolution nest pas vendre." Je nai pas pu mempcher de penser danciens soutiens de nos rvolution, actuellement membres de lOTAN.
On voit ici beaucoup deffets personnels de Che Guevara et de ses compagnons : sa carte didentit avec la date de sa naissance, 1928, son appareil photo auquel on doit les dernires photos des rebelles, une tasse de mat (une boisson verte qui ressemble du th), un Colt, des vtements militaires, une vieille radio, une ceinture de cuir et beaucoup de photos du beau rebelle en compagnie de Fidel Castro, le leader de la rvolution. Chaque objet est accompagn de beaucoup dexplications.
Les visiteurs du mmorial ressentent quelque chose dtrange. Cest peut-tre d limportance symbolique de lendroit, ou lhonorabilit et la dignit du rvolutionnaire qui se refltent dans son sourire et ses effets personnels.
Comme nous, environ 1 500 visiteurs viennent chaque jour visiter le mmorial. Si chacun donnait seulement un dollar cela permettrait damliorer les conditions de vie Cuba. Mais ici la rvolution nest pas vendre. La majorit des visiteurs sont des Italiens. La gardienne du mmorial prcise sur le ton de la plaisanterie : surtout des Italiennes.
Nous sommes les seules Arabes sur la liste des visiteurs. Les Arabes ne sintressent pas lhistoire de la rvolution cubaine ou alors ils naiment pas ce genre de tourisme. Les Arabes mettent leur argent dans les banques tasuniennes et le dpensent dans les rues, les night-clubs et les casinos europens, ou ils lenvoient aux terroristes takfiri pour dtruire dautres pays dont certains ressemblent Cuba. La gardienne est contente dapprendre que limage du Che est aussi grave dans le cur et les foyers de beaucoup dArabes.
La nuit cubaine tombe sur Santa Clara. Nous sortons un cigare du paquet jaune comme font les Cubains Cuba. Ici, ce ne sont pas seulement les riches prdateurs ou les politiciens vreux qui y ont droit. Le cigare ici nest pas un signe de statut ou de classe sociale. Les boueurs, les serveurs des restaurants, les chauffeurs de taxi, les intellectuels, les politiciens, tout le monde fume le cigare. Le cigare est la fiert de Cuba.
Les nuits cubaines sont magnifiques. Malgr les terribles difficults conomiques, les gens sont heureux. Ds la fin de laprs-midi, la musique commence jaillir des maisons, des cuisines et des cafs. Les Cubains, en vtements dt, se rassemblent devant les maisons. Ils apportent manger et boire et ils dansent. Il est courant de voir des mnagres danser avec leur mari. Tout le monde est hospitalier et un hte est prt faire des km pied pour raccompagner un invit qui ne connat pas le chemin. Les gens respirent la gentillesse un point quon trouve rarement ailleurs.
La rvolution cubaine ne vient pas de nulle part. Lhistoire de ce pays ressemble celle des pays arabes. Depuis son indpendance en 1902, Cuba a su punir les dirigeants corrompus lis aux Etats-Unis. Le voisin tasunien na pas hsit violer ses voisins plus petits. Les Etats-Unis ont attaqu Cuba au moins trois fois et aid installer et protger le dictateur Fulgencio Batista qui a opprim le peuple et brad les ressources du pays lOccident. Cela vous rappelle-t-il quelquun ? Et mme pas mal de monde ?
Batista a arrt le jeune Fidel Castro. Dans la prison du dictateur, Castro a crit ses clbres lettres : LHistoire mabsoudra. Et lHistoire lui a rendu justice. LUnion Sovitique est devenue son allie. La Chine la soutenu. Les Etats-Unis ont coup les liens avec son voisin qui est devenu un puissant symbole de dignit. La rvolution a fait tache dhuile. Les portraits de Che Guevara se sont multiplis dans toute lAmrique Latine et lAfrique. Il a continu porter la bannire de la fiert et de la dignit jusqu ce quil soit trahi par la Bolivie o il avait ranim le sentiment rvolutionnaire.
Guevara a t martyris. La rvolution a triomph. LAmrique, furieuse, sest ingnie asphyxier Cuba conomiquement en sanctionnant toutes les entreprises qui commeraient avec lle. Cela vous rappelle-t-il quelque chose ? Les Europens ont soutenu Washington. Comme lhistoire se rpte ! LONU toujours impuissante quelle condamne ou ne fasse rien du tout a dormi plus profondment que dhabitude, exactement comme elle le fait pour la Palestine.
Cuba na pas cd et est reste debout. Elle sest engage maintenir la dignit de son peuple et sa fiert est devenue un phare. Puis est arriv lenvahisseur imbcile George W. Bush. Le Nron de lIrak a voulu punir le voisin rebelle. Il a dit : "Nous allons craser le rgime cubain en moins de temps quil ne faut pour le dire." Guevara a continu sourire sur ses portraits et Castro sest moqu de lui de son lit dhpital en disant : "Bush devrait se rappeler que nous avons vaincu Batista alors que nous ntions quun millier contre les 80 000 hommes du dictateur... sils nous envahissent nous feront de leur vie un enfer."
Les menaces ont t sans effet et les sanctions nont pas entam la dignit du peuple ni la qualit de linstruction du pays. Cuba a progress au niveau scientifique, mdical et culturel de manire extraordinaire. Le pays a mis au point des mdicaments et des traitements pour le diabte, le cholestrol, au moins 13 maladies infectieuses infantiles et des vaccins contre lpilepsie. Le pays a export des mdicaments dans plus de 40 pays et plus de 80 000 mdecins ont travaill au Venezuela voisin pendant le mandat du fidle et regrett Camarade Hugo Chavez.
Castro a dit Bush : Pendant que vous exportez des bombes dans le monde, nous nous exporterons des docteurs et des mdicaments.
Le merveilleux air dopra Hasta Siempre, Comandante passe la radio. Nous augmentons le volume. La voiture glisse comme leau dune rivire entre les arbres magnifiques. Nous apprcions la fracheur de la brise vesprale aprs deux jours passs Santa Clara. Les champs verts, les prs colors et les vieilles maisons de bois des villages cubains nous sourient. Nous coutons une autre version de la chanson par un orchestre cubain. Il y a beaucoup de versions de ce chant qui glorifie la mmoire dune camarade venu dArgentine pour dire aux Cubains que tous le peuples sont unis dans la rvolte contre la dictature, loppression, la tyrannie et le colonialisme. Sheikh Imam et sa chanson Guevara nest plus me vient lesprit. Nous avons envie de chanter : Oh Camarades de la fire Cuba de Marcel Khalife.
Ici la rvolution nest pas vendre et cest pourquoi elle a russi. Ici le Printemps a t loeuvre de vrais combattants de la libert et cest pourquoi il suscite le respect. Ici le peuple a subi le pire sans se plaindre pendant un demi-sicle, forant finalement les Etats-Unis sexcuser et reconnatre que leur politique tait errone.
Flicitations Cuba et son peuple, en esprant que le retour des Etats-Unis ne sonnera pas le glas de ce beau pays, ni de ses villes o flotte encore le parfum de son histoire**.


Sami Kleib


Notes du traducteur :
* La Guerre de Dahis et El Ghabra est une guerre qui a dur de 608-610 650 environ, ne dun diffrend entre deux hommes de tribus rivales dArabie (Wikipedia).
** Pour moi, larticle sonne un peu comme un loge funbre ; on y sent dj une sorte de nostalgie dun monde rvolu. Cest avec la mme nostalgie que je lai traduit, sachant que "lamiti" du grand voisin tasunien ne fait pas peser une menace moins grande sur ce courageux petit pays que sa vindicte.
Traduction : Dominique Muselet



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Che Guevara peut tre content...




08:15 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,