> >

[] [ ]

Comme un air de dcennie noire

(Tags)
 
Dcennie noire : pourquoi deux prsums... Emir Abdelkader 0 2015-01-07 01:24 PM
Nattendons pas 40 ans pour dcouvrir lhistoire de la Dcennie noire Emir Abdelkader 0 2014-12-03 02:30 PM
Aucune bote noire retrouve au WTC ?... Emir Abdelkader 0 2014-10-05 08:11 PM
Merouane Azzi : cest la dcennie de terrorisme qui est responsable de la violence actuelle dans n Emir Abdelkader 0 2014-05-13 06:23 AM
Dcennie noire : Les femmes violes par les terroristes rhabilites Emir Abdelkader 0 2014-02-06 01:21 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Comme un air de dcennie noire

Comme un air de dcennie noire



Lattaque perptre par des terroristes au nom de lislam, mercredi, au sige de Charlie Hebdo, Paris, rveille chez les Algriens un dsagrable sentiment de dj-vu, de dj-vcu pendant les annes plomb.


Une fusillade, des hommes, des armes, un mode opratoire bien ficel, des morts, des blesss, des mus, une surprise, un choc. Le leitmotiv ressemble, sy mprendre, un attentat perptr en Algrie durant les annes 1990, o militaires et milices islamistes se livraient un combat que tous croyaient sans fin.
Pourtant, le refrain a t exploit une fois de plus. Ctait mercredi dernier, et surtout ce ntait pas en Algrie, mais en France, au cur de la capitale, Paris. Trois terroristes ont pris dassaut dans la matine la rdaction du journal satirique Charlie Hebdo, o une fusillade a t mene tuant 12 personnes, dont 8 journalistes.
Pour parfaire le scnario terrorisme, les auteurs de lattaque auraient cri : Allah Akbar ! Seulement, personne na pris la peine de crier Coupez !, la scne tait bien relle et les seuls cris entendus taient ceux des personnes retenues captives dans le btiment. Je suis encore sous le choc, jai limpression de revivre les annes de plomb, o sortir ntait envisageable quen cas de ncessit, affirme Nama, 42 ans, aide-soignante dans un hpital algrois. Sur les rseaux sociaux, la relation est vite tablie, lhistoire de la France et de lAlgrie continue de se lier.
Pour Lazhari Labter, crivain et auteur douvrages sur les annes noires algriennes, nous ne pouvons faire fi, dans lanalyse de ces vnements des annes noires non seulement parce quelles nous ont marqus, mais aussi parce que cest leur aune que lon mesure ltendue du carnage qui continue dendeuiller de nombreux pays.
Stigmatisation
Le parallle ne sarrte pas l, cela serait presque trop facile. Il ne sagit pas dune attaque terroriste ordinaire, elle cible un organe de presse et par la mme occasion, la libert dexpression et de pense qui caractrise les journalistes de Charlie Hebdo et qui leur est garantie constitutionnellement.
Je pense que peu importe les polmiques quont pu soulever les caricatures de ce journal, et elles sont nombreuses, un meurtre reste un meurtre et il doit tre condamn le plus fermement possible, estime Amina, 24 ans, tudiante lUniversit dAlger. Dailleurs, lhistoire nationale rcente nest pas vierge dvnements similaires. Le 21 mars 1994, une attaque avait fait 3 morts et 2 blesss au sige de lhebdomadaire algrien LHebdo Libr.
Bis repetita le 16 fvrier 1996 quand la maison de la presse dAlger est son tour le thtre dun assaut similaire. De 1994 2015, le but est le mme : tuer les voix contradictoires, assassiner la diffrence, propager la peur et faire parler de soi, analyse Lazhari Labter. Et de poursuivre : Les scnes changent, les poques changent, les pays changent, les acteurs changent, mais lhorreur et labomination commises par des dshumains au nom de Dieu sont les mmes, pour Lazhari Labter. Cest dans ce dernier lment que rside un autre problme majeur : au nom de Dieu.
En ralit, cest au nom dune idologie que Lazhari Labter estime obscurantiste, rductrice et nihiliste que cette attaque a t perptre et justifie. Les annes de terrorisme en Algrie avaient dj, lpoque, t lorigine dune stigmatisation des communauts musulmanes et cette attaque dampleur dans la capitale franaise devrait avoir les mmes consquences, replongeant un peu plus les Algriens dans les annes 1990, peu importe que les blessures de cette priode soient encore bantes et vivaces.



Amrane Mahfoud Medjani




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Comme un air de dcennie noire




07:36 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,