> >

[] [ ]

Les experts partags

(Tags)
 
quand le juge Marc Trvidic insulte les experts algriens Emir Abdelkader 0 2014-11-13 05:35 PM
Les experts se penchent sur les dommages collatraux... Emir Abdelkader 0 2014-10-28 01:45 PM
Les experts mettent le doigt sur la plaie Emir Abdelkader 0 2014-10-15 01:45 PM
Ftes/Tandis que certains sont partags entre... Emir Abdelkader 0 2013-12-26 03:09 PM
Des experts en parlent : y a-t-il une fatalit de la violence ? Emir Abdelkader 0 2013-10-19 02:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-11
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Les experts partags

Les experts partags



La mise en service rcente dun premier puits dexploration de gaz de schiste dans le bassin dAhnet, dans la rgion dIn Salah, sest voulue, comme lentre, bien que symbolique, de lAlgrie dans lre de lexploitation des hydrocarbures non conventionnels.


Si les pouvoirs publics ont lanc une opration sduction via un plan de communication devant vanter les mrites du projet, cela na pas eu leffet escompt sur la population, particulirement de la rgion. Le symbole voulu de prosprit, notamment pour les rgions du sud du pays, a attis la colre de la population locale et nourri la protesta.
Malgr la visite du ministre de lEnergie, elle nen dmord pas et rclame un moratoire sur lexploitation du gaz de schiste. La visite de jeudi naura au final induit quun dialogue de sourds entre un ministre ayant expos les proccupations quant la scurit nergtique du pays, quil faudra garantir pour lavenir, et une population qui apprhende des risques de pollution qui psent sur les ressources hydriques fossiles. Peur justifie ou confusion rsultant de lambigut du discours officiel ?
A dfaut dun dbat national, rclam par les populations, ce sont pour lheure les experts qui alimentent la contradiction. Bien quils saccordent sur la lgitimit des proccupations des populations du Sud et sur la ncessit de se pencher srieusement sur les solutions apporter afin de garantir la scurit nergtique du pays, dtracteurs et laudateurs y vont de leurs arguments.
Cest le cas de Nazim Zouiouche, ex-PDG de Sonatrach, qui, en connaisseur du secteur nergtique algrien, milite aussi pour un dbat national sur lexploitation du gaz de schiste, estimant tout fait lgitime la revendication des populations dIn Salah quant la ncessit dun moratoire sur lexploitation du gaz de schiste pour se pencher srieusement sur les risques lis cette industrie et sur sa rentabilit. Celui-ci sappuie dailleurs sur le manque dlments dinformation quant au dbit de ce puits pilote et la mthode de fracturation utilise.
Il sinterroge aussi sur la dure de vie dun puits, sur la quantit deau utilise, qui serait de 7000 m3/jour, tandis que celle-ci est 20 000 m3/jour sur les puits en service dans dautres pays, et sur la productivit de ce genre de forages. Bref, autant de questions qui suscitent, selon M. Zouiouche, des doutes quant la rentabilit et au cot dexploitation du gaz de schiste. Industrie que lex-PDG de Sonatrach considre comme coteuse et non rentable en Algrie. Il explique ainsi que si lindustrie des shale a russi aux Etats-Unis, cest parce que ce pays dtient la technologie du schiste.
Ce qui nest pas le cas de lAlgrie, qui devra importer et matriser les technologies et le process, ce qui risque dtre trs coteux, dans les conditions actuelles du march et des prix du gaz non rentables. Bien quil concde le fait que lAlgrie devra tre en veille et attentive aux volutions dans le domaine des hydrocarbures non conventionnels, il refuse les fatalits et estime que le gaz de schiste ne devrait pas simposer comme la seule solution et seule garantie la scurit nergtique du pays.
M. Zouiouche estime que nous navons toujours pas le choix. Il a, dans ce sens, raffirm ses positions quant la ncessit damliorer les taux de rcupration sur les gisements dits matures via une meilleure matrise des techniques de rcupration tertiaire, daller vers de nouveaux gisements dhydrocarbures conventionnels, limage de celui annonc rcemment par le ministre de lEnergie et qui renfermerait des rserves de 1,5 milliard de barils dans la rgion de Hassi Messaoud.
Lexpert milite surtout pour lintgration, et ce, ds prsent, du renouvelable, particulirement du solaire, dans le mix nergtique, bien que coteux, le serait bien moins que le gaz de schiste, qui reprsente dailleurs, contrairement aux nergies fossiles, un potentiel nergtique renouvelable linfini.
Dire la vrit aux Algriens
Un avis que ne semble pas compltement partager Abdelmadjid Attar, autre ex-PDG de Sonatrach et ex-ministre des Ressources en eau. Sil considre quil faut intensifier lexploration en amont pour les hydrocarbures conventionnels, amliorer les taux de rcupration des gisements matures, intgrer le renouvelable dans le mix nergtique, quil faudrait amliorer lefficacit nergtique, il est une vrit immuable : le non-conventionnel est une composante incontournable pour garantir terme la scurit nergtique du pays et passer le cap de 2030, car, dans ltat actuel des choses, lAlgrie risque de ne plus pouvoir couvrir les besoins de sa consommation interne.
Si lexpert consent dire quune nouvelle conomie est ncessaire pour permettre lAlgrie de sortir de la dpendance aux hydrocarbures et de crer de nouvelles richesses, celle-ci ne rglera en rien les problmes lis la scurit des approvisionnements nergtiques, dont les besoins ne feront que grandir au cours des annes venir.
A ce propos, M. Attar rappelle que si aujourdhui la production de gaz commercialisable est 85 milliards de mtres cubes par an, Sonelgaz a rcemment annonc que les besoins de distribution et de production dlectricit pourraient atteindre les 75 milliards de mtres cubes en 2030. Il a galement prcis que pour ce qui est du renouvelable, celui-ci nest pas susceptible de remplacer les hydrocarbures dans le monde, car selon les prvisions, le renouvelable ne couvrira lhorizon 2040 que 35% de la consommation (lAlgrie table sur 37% en 2030).
Lex-ministre considre ainsi que si les responsables du dpartement de lEnergie ne tiennent pas affoler la population, il faudra dire la vrit aux Algriens. Celle qui concerne nos rserves en hydrocarbures conventionnels et qui ne nous suffiront plus lavenir. Il met dailleurs ce qui se passe In Salah sur le compte dune erreur de communication de la part des responsables du secteur, qui ont prdit une exploitation du gaz de schiste ds 2022 et quils ont prsent comme une nouvelle rente. Selon lexpert, lanne 2022 nouvrira la porte quau dbut de lexploration, celle-ci ne pouvant intervenir avant 2025 ou 2030.
Celui-ci prcise dailleurs que ces prvisions sont hypothtiques et tributaires des rsultats des puits pilotes que Sonatrach compte lancer. A ce sujet, M. Attar, qui estime lgitimes les proccupations de la population dIn Salah, dit ne pas comprendre la revendication dun moratoire et larrt de lexploitation des puits pilotes, vu que de ces derniers dpend laccs des informations essentielles, telles que les potentialits en place, celles exploitables et commercialisables et donc la rentabilit de tels projets.
Des donnes essentielles pour alimenter, selon lui, un dbat srieux auquel cas cela reviendrait encore une fois disserter sur lexemple amricain, alors quil faudrait se pencher sur lexemple algrien avec ses spcificits et ses particularits. Enfin, lexpert estime que la question du gaz de schiste ne suffit pas, elle seule, expliquer la colre des populations dIn Salah, et quil faudrait en chercher la cause galement dans des facteurs socioconomiques quil faut prendre en charge. 

Roumadi Melissa




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les experts partags




04:53 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,