> >

[] [ ]

Le discours hypocrite de la libert dexpression

(Tags)
 
Entre libert d'expression et respect de la religion... Emir Abdelkader 0 2015-01-10 11:46 PM
La libert dexpression et du droit de manifester existe en Algrie Emir Abdelkader 0 2014-03-10 07:02 PM
La triste ralit de la libert dexpression en France Emir Abdelkader 0 2014-01-06 12:35 PM
libert d'expression serait-elle en danger? Emir Abdelkader 0 2013-10-27 05:16 PM
Maroc : les autorits imposent des restrictions la libert dexpression Emir Abdelkader 0 2013-05-23 03:20 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-11
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le discours hypocrite de la libert dexpression

Le discours hypocrite de la libert dexpression au lendemain de lattaque contre Charlie Hebdo






Lattaque contre le sige de Charlie Hebdo a choqu lopinion publique qui a t horrifie par la mort violente de 12 personnes en plein centre de Paris. Les squences vido visionnes par des millions de gens et qui montrent les tireurs en train dabattre un policier dj bless ont confr aux vnements de mercredi une extraordinaire actualit.
Immdiatement aprs la fusillade, lEtat et les mdias ont cherch exploiter le sentiment de peur et la confusion rgnant au sein de lopinion publique. Une fois de plus, la faillite politique et le caractre essentiellement ractionnaire du terrorisme ont t exposs. Il rpond aux intrts de lEtat qui profite de loccasion offerte par les terroristes pour attiser le soutien pour lautoritarisme et le militarisme. En 2003, au moment o le gouvernement Bush envahissait lIrak, lopposition populaire en France fut tellement norme que le gouvernement men par le prsident Jacques Chirac fut contraint de sopposer la guerre en dpit de massives pressions politiques exerces par les Etats-Unis. Actuellement, 12 ans plus tard, alors que le prsident Franois Hollande sefforce de transformer la France en principal alli des Etats-Unis dans la guerre contre le terrorisme, lattentat Paris fait son jeu.
Ce faisant, Hollande peut compter sur les mdias qui, dans de telles circonstances, concentrent toute leur nergie sur la manipulation motionnelle et la dsorientation politique de lopinion publique. Les mdias capitalistes, en combinant habilement la suppression des informations des demi-vrits et un ramassis de mensonges, inventent un discours qui a pour dessein de faire appel non seulement aux pires instincts du grand public, mais aussi ses sentiments dmocratiques et idalistes.
Partout en Europe et aux Etats-Unis, il est dit que lattentat contre lhebdomadaire Charlie Hebdo est une attaque contre la libert dexpression et le droit inalinable des journalistes de sexprimer dans une socit dmocratique sans perte de libert ou de craindre pour leur vie. Le meurtre des caricaturistes et des journalistes de Charlie Hebdo est dclar tre une attaque contre les principes de la libert dexpression qui sont supposs tre si chers au cur des Europens et des Amricains. Lattaque contre Charlie Hebdo est ainsi prsente comme une nouvelle offense commise par les musulmans qui ne sont pas capables de tolrer les liberts occidentales. Il faut dduire de cette conclusion que la guerre contre le terrorisme cest--dire lattaque imprialiste contre le Moyen-Orient, lAsie centrale, lAfrique du Nord et lAfrique centrale est une ncessit invitable.
Aucune rfrence nest faite, dans ce contexte dune orgie dhypocrisie dmocratique, au fait que larme amricaine est responsable, dans le cadre de ses guerres menes au Moyen-Orient, de la mort dau moins 15 journalistes. Dans ce discours dattaque contre la libert dexpression, il ny a aucune place pour mentionner la frappe de missile air-sol contre le sige dAl Jazeera Bagdad qui avait tu trois journalistes en bless quatre autres.
Rien na t crit ou dit sur le meurtre en 2007 de deux journalistes de lagence internationale de presse Reuters qui travaillaient Bagdad, et du photographe de lagence, Namir Noor-Eldeen, ainsi que de son chauffeur, Saeed Chmagh. Les deux hommes furent dlibrment cibls par des hlicoptres de combat Apache amricains alors quils taient en mission Bagdad Est.
Lopinion publique amricaine et internationale fut pour la premire fois en mesure de visionner une vido du meurtre de sang-froid des deux journalistes et dun groupe dIrakiens vido filme depuis lun des hlicoptres de combat quaprs que WikiLeaks ait diffus du matriel classifi que le site avait obtenu dun soldat amricain, le caporal Bradley Chelsea Manning.
Et comment les Etats-Unis et lEurope ont-ils ragi pour protger lexercice de la libert dexpression de WikiLeaks? Julian Assange, le fondateur et lditeur de WikiLeaks, est victime dune perscution incessante. Des figures influentes du monde politique et de la presse aux Etats-Unis et au Canada lont dnonc comme tant un terroriste en exigeant son arrestation, certains allant mme jusqu rclamer son meurtre. Assange est poursuivi en justice sur la base daccusations frauduleuses de viol concoctes par les services secrets amricains et sudois. Il fut forc de chercher refuge au sein de lambassade quatorienne Londres qui est soumise une surveillance 24 sur 24 par la police britannique qui interpellerait Assange ds sa sortie de lambassade. Quant Chelsea Manning, elle est actuellement en prison, purgeant une peine de 35 ans pour trahison.
Cest ainsi que les grandes dmocraties capitalistes dAmrique du Nord et dEurope ont dmontr leur engagement pour la libert dexpression et la scurit des journalistes!
Le discours malhonnte et hypocrite de lEtat et des mdias exige que Charlie Hebdo ainsi que ses caricaturistes et journalistes assassins soient considrs comme des martyrs de la libert dexpression et des reprsentants de lhonorable tradition dmocratique du journalisme iconoclaste et percutant.
Dans une rubrique publie mercredi dans le Financial Times, lhistorien libral Simon Schama situe Charlie Hebdo dans la tradition glorieuse de lirrvrence journalistique qui est llment de vie de la libert. Il rappelle les grands pamphltaires europens qui ont vcu entre le 16e et 19e sicle et qui soumettaient les grands de ce monde leur rigoureux mpris. Parmi leurs illustres cibles, Schama nous rappelle quil y avait le duc dAlbe qui a noy dans le sang la lutte pour la libert; le roi soleil Louis XIV; le premier ministre britannique William Pitt et le prince de Galles. La satire, crit Schama, est devenue loxygne de la politique, en provoquant de saines exclamations de drision dans les salons de th et les auberges o les circulaient tous les jours et toutes les semaines des caricatures.
Schama situe Charlie Hebdo dans une tradition o il na pas lieu dtre. Tous les grands satiristes auxquels Schama fait rfrence taient des reprsentants du sicle dmocratique des Lumires et qui faisaient des puissants partisans corrompus des privilges aristocratiques les cibles de leur mpris. Dans sa reprsentation implacablement dgradante des musulmans, Charlie Hebdo se moque des pauvres et des faibles.
Parler clairement et honntement du caractre sordide, cynique et dgradant de Charlie Hebdo ne signifie pas approuver le meurtre de son personnel. Mais lorsque le slogan Je suis Charlie est adopt et fortement promu par les mdias comme tant le slogan des manifestations de protestation, ceux qui nont pas t dpasss par la propagande de lEtat et des mdias sont obligs de riposter: Nous sommes contre lattaque perptre contre lhebdomadaire, mais nous ne sommes pas et nous navons rien en commun avec Charlie.
Les marxistes ne sont pas trangers la lutte pour surmonter linfluence de la religion parmi les masses. Mais ils mnent cette lutte en sachant que la foi religieuse est maintenue par des conditions dadversit et de misre dsespre. On ne se moque pas de la religion. Il faut la comprendre et la critiquer comme Marx lavait comprise et critique:
La misre religieuse est lexpression de la misre relle et aussi la protestation contre la misre relle. La religion est le soupir de la crature accable par le malheur, lme dun monde sans cur, de mme quelle est lesprit dune situation sans esprit. Cest lopium du peuple.
Pour que la religion soit supprime en tant que bonheur illusoire du peuple, il faut exiger le bonheur rel du peuple. Exiger quil soit renonc aux illusions concernant notre propre situation, cest exiger quil soit renonc une situation qui a besoin dillusions. La critique de la religion est donc, en germe, la critique de cette valle de larmes, dont la religion est laurole. [Karl Marx, Contribution la critique de la philosophie du droit de Hegel]
Il suffit de lire ces mots pour voir le gouffre intellectuel et moral qui existe entre le marxisme et le milieu malsain du cynisme politique des organisations jadis de gauche qui a trouv une expression dans Charlie Hebdo. Il ny a rien dclairant et encore moins ddifiant dans leur dnigrement puril et souvent obscne de la religion musulmane et de ses traditions.
Les caricatures antimusulmanes cyniquement provocatrices qui, de multiples reprises, ont fait la couverture de Charlie Hebdo, ont cd aux mouvements chauvins droitiers en France et ont facilit leur croissance. Il est absurde daffirmer, en dfendant Charlie Hebdo, que ses caricatures ne sont que pour rigoler et nont pas de consquences politiques.
Hormis le fait que le gouvernement franais cherche dsesprment rallier un soutien pour lintensification de son programme militaire en Afrique et au Moyen-Orient, la France est un pays o linfluence du nofasciste Front national est en train de crotre rapidement. Dans ce contexte politique, Charlie Hebdo a facilit la croissance dun genre de sentiment antimusulman politis qui a des similitudes troublantes avec lantismitisme politis qui avait merg en France comme mouvement de masse dans les annes 1890.
Par son recours des caricatures grossires et vulgaires vhiculant une image sinistre et strotype des musulmans, Charlie Hebdo rappelle les publications racistes peu de frais qui ont jou un rle important en encourageant lagitation antismite qui avait balay la France durant la clbre affaire Dreyfus qui avait clat en 1894 aprs quun officier juif et t inculp et accus tort despionnage pour le compte de lAllemagne. En attisant la haine populaire contre les juifs, le quotidien La Libre Parole, dit par le tristement clbre Edouard Adolphe Drumont, utilisa de manire trs efficace des caricatures qui faisaient appel des processus antismites bien connus. Les caricatures servirent enflammer lopinion publique en incitant des hordes contre Dreyfus et ses partisans, tels Emile Zola, le grand romancier et lauteur de Jaccuse.
Sur la base de principes politiques de longue date, le World Socialist Web Sitesoppose lattentat terroriste contre Charlie Hebdo et le condamne sans quivoque. Mais nous refusons de nous associer ce que Charlie Hebdo soit qualifi de martyr pour la cause de la dmocratie et de la libert dexpression et nous mettons en garde nos lecteurs dtre prudents face au programme ractionnaire qui motive cette campagne hypocrite et malhonnte.
Par David North | 10 janvier 2015 (Article original paru le 9 janvier 2015)

Source: https://www.wsws.org/fr/articles/201...pers-j10.shtml





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le discours hypocrite de la libert dexpression




09:43 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,