> >

[] [ ]

Daesh - al-Qaida : surenchres djihadistes

(Tags)
 
Confessions de djihadistes : Daesh passe aux aveux Emir Abdelkader 0 2014-12-28 12:19 PM
Et si Daesh loignait les musulmans de l'islam ? Emir Abdelkader 0 2014-12-11 03:44 PM
Damas fournit des renseignements sur Daesh ... Emir Abdelkader 0 2014-11-29 12:52 PM
"Lady Al-Qaida", l'grie des djihadistes Emir Abdelkader 0 2014-10-13 11:35 AM
Coup de bluff et surenchres Emir Abdelkader 0 2014-06-05 02:48 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-12
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Daesh - al-Qaida : surenchres djihadistes

Daesh - al-Qaida : surenchres djihadistes






Al-Qaida, bien qu'en perte de vitesse, s'est replie au Ymen. Les deux organisations vont-elles se faire concurrence ou s'allier contre l'Occident ?

Faut-il craindre la comptition que se livrent al-Qaida et Daesh dans leur guerre l'Occident et aux "faux musulmans" ? Oui, trs probablement. On comprend ainsi que Franois Hollande, dans sa courte allocution adresse la nation le 9 janvier, aprs les trois terribles journes que la France venait de vivre, ait recommand une vigilance accrue.
Le 10 janvier, les services de renseignements amricains annonaient qu'ils avaient intercept des communications de responsables de l'État islamique en Irak et au Levant, dont Daesh est l'anagramme arabe, dclarant que les attentats de Paris ne seraient que le lancement d'une campagne de terreur en Europe. Rome serait particulirement vis. Mme s'il est plus facile de lancer des menaces sur le Net que de passer aux actes, les responsables de la scurit sont partout sur les dents en Europe et au Maghreb. L't dernier, diffrentes menaces terroristes parties d'Irak et de Libye contre les pays du Maghreb avaient parcouru les rseaux sociaux. La France a t, elle aussi, vise, plusieurs reprises, par les terroristes d'al-Qaida et par ceux de Daesh. Ce n'taient pas des menaces en l'air.
Chaque groupe veut montrer sa supriorit

Les rivalits au sein de la mouvance djihadiste entre les anciens lis al-Qaida et son chef, Ayman al-Zaouahiri - le successeur d'Oussama Ben Laden -, et les nouveaux qui ont fait allgeance al-Baghdadi, mir de l'État islamique, augmentent les risques d'attentats. Chaque groupe veut montrer sa supriorit dans cette funeste course l'horreur.
Ce n'est pas un hasard si, aprs avoir tu bout portant les journalistes et le policier de Charlie Hebdo, les frres Kouachi ont immdiatement fait savoir qu'ils avaient agi au nom d'al-Qaida au Ymen, "filiale" d'al-Qaida dans la pninsule arabique (Aqpa). Ils voulaient se dmarquer de Daesh, leur "concurrent". Leurs commanditaires ne seraient pas les mmes. Quant Amedy Coulibaly, l'autre tueur, il a prcis BFM TV, qui a russi le joindre alors qu'il retenait en otages des clients dans une picerie cascher (quatre d'entre eux ont t assassins de sang-froid), qu'il tait membre de Daesh. En l'occurrence, les assassins des deux bords se connaissaient.
La rivalit entre les deux organisations djihadistes s'est exacerbe depuis un an, en particulier depuis la prise de Mossoul - la seconde ville d'Irak - en juin 2014 par les combattants de Daesh. Une victoire qui, aprs la proclamation du califat sur une partie de l'Irak et de la Syrie par Abou Bakr al-Baghdadi - ancien fidle de Ben Laden qui s'est autoproclam mir de l'État islamique -, a laiss l'Irak et le Moyen-Orient ttaniss. Durant les mois qui ont suivi les victoires militaires de Daesh contre une arme irakienne en dbandade, la publicit faite autour d'un califat qui apparat soudain invincible et capable de redorer l'image du monde musulman a attir des milliers de jeunes combattants venus de partout : 15 000, originaires de 80 pays. Les ressortissants de pays arabes forment les trois quarts des troupes, mais il y a aussi des Russes, des Australiens, des Turcs, des Pakistanais, des Chinois... Et des Occidentaux. Les Franais sont les plus nombreux (1 200), devant les Britanniques, les Allemands et les Belges (en pourcentage, ceux-ci sont en tte de liste).
Al-Qaida passe de mode ?

Les "victoires" de Daesh renvoient d'al-Qaida l'image d'une organisation "has been". L'ancien groupe d'Oussama Ben Laden aurait fait son temps. Il est pass de mode au hit-parade djihadiste. Au Maghreb, des groupes qui lui sont lis regardent vers l'État islamique. En Tunisie, Abou Iyad, le chef clandestin d'Ansar al-Charia, lance des appels rejoindre le djihad en Syrie et rallier les rangs de l'État islamique. En Algrie, Jound al-Khalifa, un groupuscule issu du GSPC (Groupe salafiste pour la prdication et le combat qui a donn naissance Aqmi au Mali), annonce qu'il quitte al-Qaida pour faire acte d'allgeance Daesh. Il affirme sa nouvelle identit en prenant des otages, dont un Franais, Herv Gourdel, dcapit en septembre, quarante-huit heures aprs son enlvement. À l'intrieur mme d'Aqmi, certains djihadistes dclarent qu'ils veulent se rallier l'État islamique. Un groupe libyen s'en rclame, l'instar de l'un des nombreux groupuscules gyptiens (Ansar Bait al-Maqdis), ainsi que de quelques individus au Maroc, rapidement arrts lorsqu'ils sont reprs.
Jusqu'ici, cette fuite de djihadistes membres de groupes lis al-Qaida vers Daesh semble limite en nombre. Mais, en frappant fort Paris, l'organisation de Ben Laden a voulu marquer son retour. Elle n'est pas morte.
Concrtement, c'est au Ymen, ce pays en proie la guerre civile entre Houthis (un groupe chiite) et sunnites, qu'al-Qaida semble disposer du plus de moyens (en hommes et en argent). C'est au Ymen que les Saoudiens anciens de l'Afghanistan aux cts de Ben Laden se sont replis partir des annes 90. Ils ont cr al-Qaida dans la pninsule arabique. Dans leurs camps de l'Hadramaout, ils ont form de nombreux djihadistes. C'est l que Sad Kouachi a suivi, il y a quelques annes, un entranement militaire. Mais il semble que, l aussi, il y ait des fissures. En aot dernier, des membres d'Aqpa auraient annonc qu'ils ralliaient l'État islamique. Vont-ils s'unir contre l'Occident ou se livrer une surenchre ? Ou plus simplement - mais non pas moins dangereusement - inspirer des "djihadistes indpendants" ?



Le Point.fr

 

()


: 1 ( 0 1)
 

Daesh - al-Qaida : surenchres djihadistes




09:32 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,