> >

[] [ ]

sur les rseaux sociaux, les Africains ne sont pas tous "Charlie

(Tags)
 
Comment se propage la rumeur sur les rseaux sociaux Emir Abdelkader 0 2014-10-09 11:14 PM
mobilisation et interrogations sur les rseaux sociaux Emir Abdelkader 0 2014-09-23 05:23 PM
Sur les rseaux sociaux, les craintes de violence ... Emir Abdelkader 0 2014-04-16 03:30 PM
Sur les rseaux sociaux, les internautes sont contre le retour du FIS Emir Abdelkader 0 2014-04-01 04:06 PM
Rseaux sociaux, Les Algriens accros au Facebook Emir Abdelkader 0 2014-01-26 10:38 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-13
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
sur les rseaux sociaux, les Africains ne sont pas tous "Charlie

"Charlie Hebdo" : sur les rseaux sociaux, les Africains ne sont pas tous "Charlie"




Sur les rseaux sociaux, la majorit des internautes africains ont compati la douleur du peuple franais lors de lattaque sanglante de "Charlie Hebdo" et de la prise dotages de lHypercacher de Vincennes. Mais ct du clbre hashtag #JeSuisCharlie, des voix dissonantes se sont nanmoins fait entendre.
Ils taient nombreux, ds le mercredi 7 janvier, afficher leur motion face ces vnements qui ont endeuill la France. De nombreux chefs dÉtats africains avaient adress des messages de condolance leur homologue franais. Des manifestations ont t organises aux quatre coins du continent pour dnoncer la barbarie dont a t victime le journal satirique Charlie Hebdo. Cette vague de solidarit tait principalement conduite par des journalistes mais aussi des hommes politiques, ou de simples anonymes.
Dautres sur le continent ont prfr marquer leurs diffrences. Ainsi, le mot cl #JeNeSuisPasCharlie a t galement repris en Afrique sur les rseaux sociaux. Non pas pour soutenir les terroristes, mais pour marquer une opposition la ligne ditoriale du journal. Pour ces derniers, sil faut condamner lacte barbare dont a t victime la rdaction de Charlie Hebdo, on doit galement condamner certaines caricatures. "On ne peut rire de tout" a-t-on pu lire ici et l.


Sur les rseaux sociaux, la majorit des internautes africains ont compati la douleur du peuple franais lors de lattaque sanglante de "Charlie Hebdo" et de la prise dotages de lHypercacher de Vincennes. Mais ct du clbre hashtag #JeSuisCharlie, des voix dissonantes se sont nanmoins fait entendre.
Ils taient nombreux, ds le mercredi 7 janvier, afficher leur motion face ces vnements qui ont endeuill la France. De nombreux chefs dÉtats africains avaient adress des messages de condolance leur homologue franais. Des manifestations ont t organises aux quatre coins du continent pour dnoncer la barbarie dont a t victime le journal satirique Charlie Hebdo. Cette vague de solidarit tait principalement conduite par des journalistes mais aussi des hommes politiques, ou de simples anonymes.
Dautres sur le continent ont prfr marquer leurs diffrences. Ainsi, le mot cl #JeNeSuisPasCharlie a t galement repris en Afrique sur les rseaux sociaux. Non pas pour soutenir les terroristes, mais pour marquer une opposition la ligne ditoriale du journal. Pour ces derniers, sil faut condamner lacte barbare dont a t victime la rdaction de Charlie Hebdo, on doit galement condamner certaines caricatures. "On ne peut rire de tout" a-t-on pu lire ici et l.


Publication by Pape Demba Gueye.


Dans un autre registre, les internautes africains ont voulu rappeler que lorsque le continent pleurait ses morts, comme avec Ebola ou Boko Haram, cela se faisait bien souvent dans lindiffrence de la communaut internationale. Ils trouvent irraisonnable la participation de certains chefs dÉtat la manifestation du 11 janvier, jugent svrement le "suivisme" des Africains qui arborent firement "un slogan dont ils nont rien faire ".
Publication by Tiida FofaaNa.





Publication by Pape Demba Gueye.
Dans un autre registre, les internautes africains ont voulu rappeler que lorsque le continent pleurait ses morts, comme avec Ebola ou Boko Haram, cela se faisait bien souvent dans lindiffrence de la communaut internationale. Ils trouvent irraisonnable la participation de certains chefs dÉtat la manifestation du 11 janvier, jugent svrement le "suivisme" des Africains qui arborent firement "un slogan dont ils nont rien faire ".


Publication by Tiida FofaaNa.










 

()


: 1 ( 0 1)
 

sur les rseaux sociaux, les Africains ne sont pas tous "Charlie




09:03 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,