> >

[] [ ]

Tunisie : l'anniversaire de la rvolution tourne au fiasco

(Tags)
 
Prsidentielle en Tunisie : Entre histoire et rvolution ? Emir Abdelkader 0 2014-12-20 02:54 PM
Mouloud Hamrouche tourne le dos la CNLTD Emir Abdelkader 0 2014-09-29 03:22 PM
/"Le Qatar fait tout pour que la Tunisie ne se tourne pas vers l'Algerie Emir Abdelkader 0 2013-06-12 11:04 PM
"Le Qatar fait tout pour que la Tunisie ne se tourne pas vers l'Algerie Emir Abdelkader 0 2013-06-12 11:01 PM
50e anniversaire de lindpendance Emir Abdelkader 0 2012-06-23 03:08 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-15
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Tunisie : l'anniversaire de la rvolution tourne au fiasco

Tunisie : l'anniversaire de la rvolution tourne au fiasco






La crmonie organise mercredi au palais prsidentiel pour commmorer le quatrime anniversaire de la rvolution qui a chass Ben Ali du pouvoir a t perturbe par des familles de Tunisiens tus ou blesss pendant le soulvement populaire.
Le prsident Bji Cad Essebsi, lu fin dcembre, souhaitait placer la journe du 14 janvier sous le signe de lunit et de la renaissance de la Tunisie. Il a donc convi au palais prsidentiel plusieurs personnalits dont le leader du parti islamiste Ennahdha, Rached Ghannouchi, une crmonie au cours de laquelle des figures importantes de cette priode de lhistoire du pays ont t dcors.
Bji Cad Essebsi, venait de terminer son discours et procdait aux dcorations lorsque des cris se sont levs dans la salle bonde. "O est la justice pour nos enfants?" criaient certains membres des familles, tandis que d'autres scandaient : "Fidles au sang des martyrs !".
Le prsident agac par lincident, a tent de continuer remettre les dcorations, dont l'une titre posthume l'lu Mohamed Brahmi, assassin le 25 juillet 2013. Il sest ensuite adress aux membres des familles invits au Palais de Carthage : "Si les martyrs taient encore vivants, ils ne seraient pas d'accord avec vous, tous les martyrs sont dans nos esprits et seront dcors. Ce que vous faites n'est donc pas ncessaire. Allez, que Dieu vous vienne en aide", a-t-il lch avant de quitter la salle o se droulait la crmonie.
>> Lire aussi Tunisie : Bji Cad Essebsi, les dfis du nouveau prsident

Douloureuses squelles de la rvolution
Lincident rappelle que la Tunisie na pas totalement tourn la page de la rvolution. Selon un bilan officiel, la rpression du soulvement populaire qui a renvers Zine el-Abidine Ben Ali a fait plus de 300 morts et des centaines de blesss pendant la rvolution, mais aussi dans les jours ayant suivi la fuite du dictateur.
Prsent la crmonie, le mari de Mahjouba Nasri, une Tunisienne tue dans les jours suivant la fuite en Arabie saoudite de Zine el-Abidine Ben Ali a ragi contre le discours de Bji Cad Essebsi : "c'est une mascarade. Nous ne sommes pas venus pour de belles paroles, nous sommes venus pour qu'au moins on rende hommage symboliquement aux personnes que nous avons perdues !".
L'ONG Human Rights Watch (HRW) qui rclame depuis des mois une enqute sur les morts de la rvolution, affirme pour sa part que : "Les efforts de la Tunisie pour faire rendre des comptes en justice aux auteurs d'excutions extrajudiciaires, pendant le soulvement populaire il y a quatre ans, ont t anantis par des problmes juridiques ou lis la procdure d'enqute et n'ont pas permis de rendre justice aux victimes".


>> Lire aussi Rvolution tunisienne : Mohamed Ghannouchi rvle les dernires paroles de Ben ali avant sa fuite

Un anniversaire clbr en rangs disperss


Malgr la prsence au Palais de Carthage de Rached Ghannouchi, son parti Ennahda, deuxime force politique du pays, a install une tribune et un cran gant au milieu de l'avenue Bourguiba pour clbrer sa manire l'anniversaire.

Des dizaines de partisans des islamistes radicaux de Hizb ut Tahrir ( Parti de la Libration) manifestaient galement aux cts d'un petit groupe de jeunes socialistes.
Devant le thtre municipal, une vingtaine de personnes se sont rassembles en silence, le visage ferm, pour Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari, deux journalistes tunisiens enlevs en Libye et qu'une branche du groupe État islamique (EI) a affirm avoir excuts, une annonce sujette caution qui a t officiellement dmentie.
Éparpills sur l'avenue, d'autres petits groupes de manifestants ont aussi rclam la libration du blogueur Yassine Ayari, condamn pour atteinte l'arme, ou des emplois pour les "diplms chmeurs", tandis qu'une quinzaine de jeunes ont dnonc la publication par l'hebdomadaire franais "Charlie Hebdo" d'une nouvelle caricature de Mahomet en brandissant des bannires proclamant: "Je ne suis pas Charlie, je suis Mohamed".


>> Lire aussi Grand angle : en Tunisie, comment viter la catastrophe ?


(Avec AFP)









 

()


: 1 ( 0 1)
 

Tunisie : l'anniversaire de la rvolution tourne au fiasco




10:52 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,