> >

[] [ ]

Des scnes qui rappellent la dcennie noire

(Tags)
 
Attentat Charlie Hebdo : des scnes de liesse Alger Emir Abdelkader 0 2015-01-10 12:47 PM
Comme un air de dcennie noire Emir Abdelkader 0 2015-01-09 05:01 PM
Dcennie noire : pourquoi deux prsums... Emir Abdelkader 0 2015-01-07 01:24 PM
Nattendons pas 40 ans pour dcouvrir lhistoire de la Dcennie noire Emir Abdelkader 0 2014-12-03 02:30 PM
Dcennie noire : Les femmes violes par les terroristes rhabilites Emir Abdelkader 0 2014-02-06 01:21 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Des scnes qui rappellent la dcennie noire

Des scnes qui rappellent la dcennie noire






Un air de dbut des annes 1990 a rgn, dans laprs-midi dhier, dans les rues de la capitale. Des dizaines, voire des centaines de citoyens, trs jeunes pour la plupart, sont sortis pour manifester contre la publication, par la presse occidentale, de nouvelles caricatures du Prophte Mohamed.


Si la majorit des manifestants ont scand des slogans favorables au Prophte, dautres nervis, dont certains portaient la tenue afghane, ont fait dans lapologie du terrorisme. Et la manifestation a tourn lmeute. A la mosque El Mouminine de la rue Bouchenafa, au quartier Belouidzad (ex-Belcourt), la tension commenait monter au milieu de la journe. Bien avant le dbut de la prire du vendredi, la police antimeute tait dploye dans tout le quartier.
Signe de tension, le chef de la sret de wilaya, Noureddine Berrachedi, est arriv sur les lieux pour instruire ses hommes. Ces derniers ont ferm tous les accs menant vers la place du 1er Mai. Pendant ce temps, limam de la mosque poursuit son prche. Les croiss portent atteinte notre Prophte sous le couvert de la libert dexpression ou encore celui qui ose reprsenter le Prophte doit tre tu, dit-il. Les fidles coutent, des journalistes affluent. Des informations annoncent larrive sur les lieux de Ali Benhadj, le n2 du FIS dissous. Lhomme est finalement arrt dans une ruelle lointaine. Le mme sort est rserv Abdelfettah Hamadache.
Image surraliste : alors que la prire du vendredi nest pas encore termine, un groupe de jeunes, venus du quartier Laqiba, arrive sur les lieux. Dchans et chauffs blanc, ils scandent Ahlyha nahya, ahlyha namout, wa alayha nalqa Allah (pour - lEtat islamique - nous vivons, pour lui nous allons mourir et rencontrer Dieu). Le slogan est celui que scandaient au milieu des annes 1990 les adeptes de lancien parti dissous.
Le barrage de police est forc. Les fidles poursuivent leur prire. Mais une fois termine, cest un tremblement de terre. Les dizaines de citoyens brandissent des pancartes o on peut lire Je suis avec Mohamed, Pour la dfense de Mohamed, ou encore Oui pour la libert dexpression, non pour linsulte au Prophte. Ce slogan est le seul qui soit crit en franais.
Kouachi chouhada
Dchans, les manifestants, dont des femmes et des enfants, forcent le barrage de police. Ils convergent vers la rue Hassiba Ben Bouali. Les mmes slogans fusent. Un deuxime barrage de police, dress devant la passerelle du 1er Mai, est forc. Les policiers laissent faire. Mme scne sur la place du 1er Mai.
Les forces de lordre nont pas russi contenir les protestataires, qui affluent de plusieurs endroits. Arrivs devant le commissariat du boulevard Amirouche, ces derniers se heurtent un barrage de policiers plus dtermins. Cest tout ce que la police sait faire, commente un badaud, qui regarde la scne du haut de la trmie. Les slogans restent les mmes. Avec Palestine martyre, en plus.
La procession faiblit. Mais certains, plus dtermins, arpentent les ruelles voisines pour se retrouver la Grande-Poste. Lobjectif tant de rejoindre un autre groupe de manifestants venus de Bab El Oued. Des policiers se positionnent rue Ben Boulad, non loin de lAPN. Vous avez vu le terroriste Netanyahou marcher au ct de Lamamra ou pas ?, interpelle un homme barbu, la cinquantaine. Il montre du sang. Le policier ne bronche pas.
Émeutes
Devant des policiers dtermins, les dfenseurs du Prophte remontent vers la rue Ben Mhidi. Parmi eux, Mohamed Douibi, secrtaire gnral dEnnahda. Cest une manifestation pacifique, dit-il. Interrog sur les slogans qui font lapologie du terrorisme, lhomme se dmarque et justifie par le caractre populaire de la manifestation.
Il est plus de 15h. Alors que la manifestation est calme jusque-l, des jeunes, certains en tenue afghane, tentent de forcer un barrage de police dress devant le Conseil de la nation. Des slogans fusent. Kouachi chouhada (les frres Kouachi martyrs) ou encore Djech, chab, mak ya Daech (arme et peuple avec toi Daech).
Les policiers tentent de rsister. Des pierres et des bouteilles en verre sont lances. Des coups de matraque aussi. Mais le barrage est perc et les marcheurs, quelques dizaines, parviennent lAPN. Ils scandent leurs slogans et hissent, sur un porte-drapeau situ sur le trottoir den face, un emblme noir qui ressemble celui des groupes terroristes. Les policiers, impatients, chargent.
Des jeunes accourent. Ils brisent des vitres de lhtel Es Safir, mitoyen du sige de la reprsentation parlementaire. Cest la course-poursuite. La foule perd en paisseur. Mais certains radicaux saccagent des difices, dont le sige dAir Algrie, situ sur le boulevard Zirout Youcef. Le soleil est dj couch. Cela rappelle les scnes du dbut des annes 1990, rsume un journaliste.


Ali Boukhlef




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Des scnes qui rappellent la dcennie noire




04:44 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,