> >

[] [ ]

Lexploitation des gaz de schiste : une erreur ou une solution ?

(Tags)
 
Polmique sur lexploitation du gaz de schiste Emir Abdelkader 0 2014-06-05 03:17 PM
Yousfi : Lexploitation de gaz de schiste est vitale Emir Abdelkader 0 2014-06-02 02:12 PM
Hocine Malti compare les effets de lexploitation du gaz de schiste ... Emir Abdelkader 0 2014-05-30 12:45 AM
Exploitation du gaz de schiste : Linstruction de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-05-22 03:40 PM
Projet dexploitation du gaz de schiste Timimoun ? Emir Abdelkader 0 2014-02-28 05:33 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-19
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Lexploitation des gaz de schiste : une erreur ou une solution ?

Lexploitation des gaz de schiste : une erreur ou une solution ?






Lannonce des projets dexploitation du gaz de schiste a suscit un toll. Une large majorit dAlgriens soppose lexploitation du gaz de schiste. Les manifestations se sont propages depuis lannonce fin dcembre du premier forage pilote.
Pourtant, les pouvoirs publics comptent investir pas moins de 70 milliards de dollars sur 20 ans, pour produire 20 milliards de m3 annuels de gaz de schiste. Selon eux cela permettra de crer 50.000 emplois. Sur ce point l, il est vident que cela ne permettra pas de rsorber le chmage qui touche 1,2 million dalgriens selon les chiffres officiels.
Face lincapacit des autorits compenser la baisse de ses revenus ptroliers et crer des emplois grce au dveloppement dune conomie diversifie. Ceux-ci ont dcids dacclrer le calendrier dexploitation des gaz de schiste ; dans le but de faire face dune part la baisse du prix, et dautre part la contraction de la production dhydrocarbures denvirons 15% sur la priode 2005-2013, et qui devrait continuer de diminuer de 290 000 b/j horizon 2019 selon lAIE.
Aujourdhui, le ptrole lui seul ne reprsente que 50% de la production et 68% des devises du pays (soit 44 Milliards de dollars). Or, il est certain que compte tenu de la conjonction des deux facteurs prcdents, nous ne pourrons plus disposer dun tel revenu, surtout lorsquon ajoute cela une consommation interne qui devrait doubler horizon 2030. Face ces perspectives ngatives, il est certain que nous devons trouver des solutions non seulement pour assurer des revenus en devises pour le pays, mais aussi pour scuriser nos futurs besoins nergtiques.
Au-del des problmatiques environnementales majeures que peuvent gnrer lexploitation par la fracturation hydraulique, faisant peser un risque inconsidr sur les rserves gigantesques deaux souterraines du Sahara (phratique et albienne), il est indispensable de connaitre au pralable limpact financier dune exploitation massive sur lconomie du pays.
Compte tenu de lopacit des informations concernant le gaz de schiste algrien, il est donc trs difficile de rpondre de faon prcise sur le sujet. Hormis les hypothtiques estimations de rserves faites par lEIA ou par des cabinets spcialiss, aucune tude na t publie concernant le bnfice du gaz de schiste sur lconomie du pays.
Toutefois, la dernire dcennie aux Etats-Unis permettrait de tirer un certain nombre denseignement suffisant pour prendre position. Elle montre clairement que lexploitation des hydrocarbures non conventionnels a permis de crer plusieurs centaines de milliers demplois et a offert lavantage davoir une nergie trs bon march. Mais cette bonne nouvelle pour le consommateur nest pas forcment bonne pour les exploitants.
En effet, le cours du gaz naturel est pass de 13.4 $ en 2008 3.5 $ en dcembre 2014. Plus difficile encore, la production dhydrocarbures non conventionnels atteint son pic ds son ouverture, et dcline six fois plus vite que le gaz naturel. Le schiste peut chuter de 60% ou plus aprs douze mois exploitation, compar 7-10% pour un puits classique. Afin de maintenir un niveau de production suffisant, il est ncessaire de forer sans cesse de nouveaux puits, le graphique (ci-dessous) de lEIA en Louisiane montre clairement la vitesse de ce dclin et ceci malgr laugmentation des forages. En 2013, les Etats-Unis ont fors pas moins de 45 000 puits de ptrole et de gaz, soit plus que lensemble des forages dans le reste du monde. Aujourdhui, les capacits matriels et surtout humaines de la Sonatrach ne pourront jamais avoir une telle approche productiviste.

En complment, des points voqus prcdemment les puits des gazs de schistes cotent le double des puits classiques. Tandis que le rendement de la production dcline dix quinze fois plus vite au terme de sa premire anne dexploitation. Il semble vident que la production Algrienne de schiste ne sera jamais comptitive face celle du Golf, de lIran ou de la Russie
Dans ces conditions, il est difficile de rentabiliser les investissements colossaux que demande cette extraction. Aux Etats-Unis de nombreux experts mettent srieusement en doute le bien-fond conomique de la fracturation hydraulique. Mme le patron dExxon a dclar dans le Wall Street Journal Exxon: Losing Our Shirts on Natural Gas . Au Royaume-Uni, selon les experts lexploitation de gaz de schiste dans le bassin de Bowland, coteraient entre 8 et 12 dollars le million de BTU. En Pologne, le gouvernement polonais a dlivr au total une centaine de licences de prospection de gaz de schiste. Plusieurs entreprises comme Total, Exxon, Talisman et Marathon Oil ont purement et simplement abandonns les recherches pour raison de rentabilit.
Certes, les cots de production de lAlgrie seront probablement plus faibles pour des raisons gologiques plus favorables et pour une rglementation probablement plus conciliante quen Europe. Mais, il serait illusoire darriver trouver lquilibre financier avec le schma actuel du march. Le pays risquerait de crer de nouveau dficit et surtout de perdre 70 milliard USD qui serait plus judicieusement utilis dans la diversification de notre mix nergtique en favorisant des nergies renouvelables, telle que : le solaire dont le potentiel du pays est estim 170 000 trawatts, cela reprsente plus de deux fois les besoins actuels et plus de milles fois les besoins horizon 2030. De plus, les surplus peuvent tre exports vers lEurope ou lAfrique, des projets comme Desrectec avaient cette ambition.
En complment de llectricit, lAlgrie peut dvelopper de le-thanol partir du soleil grce la biotechnologie. En effet, depuis 2011 une technique de production particulirement prometteuse permet dutiliser une bactrie gntiquement modifie qui produit directement du carburant liquide lorsquelle est expose la lumire en prsence de CO2.
Ces stratgies permettront non seulement de satisfaire les besoins internes de plus en plus croissants, mais aussi de protger lenvironnement, de prserver plus longtemps nos rserves de gaz schistes et les exporter terme quand lexploitation sera profitable et plus dangereuse.
Pour finir, les proccupations environnementales ne sont pas une simple phobie des populations, mais un souci parfaitement lgitime. Aux États-Unis exploitation des schistes a montr des dgts environnementaux provoqus par cette extraction, la pollution de la nappe phratique, les fuites de mthane leffet de serre puissant, la pollution lie aux trafics des camions et lutilisation intensive de leau pour forer dans un pays en stress hydrique. Une enqute du New York Times a aussi rvl les risques accrus de radioactivit et de cancers.
Cest pour lensemble de ces raisons et comme bon nombre dAlgriens, que je massocie la demande faite par nos concitoyens et par les collectifs contre les gaz de schiste pour la mise en place dun moratoire, ainsi qu louverture dun dbat national. Et ceux-ci, afin de connaitre de faon transparente sur une dure dau-moins 3 ans limpact financier et environnemental de ce type dexploitation avant denvisager une exploitation industrielle ventuelle.
Il est vident que la stratgie qui consiste se jeter corps perdu dans ce type dexploitation est clairement irresponsable. Le gouvernement ne doit pas tent de trouver une solution rentire pour palier la perte de la rente du ptrole, mais plutt mettre en uvre une vrai stratgie de diversification permettant de scuriser nos approvisionnements nergtiques grce des nergies renouvelables, assurer notre scurit alimentaire, crer de lemploi et mettre en uvre des politiques qui permettront dautres secteurs de substituer le ptrole dans notre commerce extrieur. Pour assurer cela, ils ne pourront pas faire lconomie de rformes qui permettront de rpondre aux dfis majeurs quimplique la diversification conomique.
Nous devons donc nous librer de lidologie de la rente pour subsister. Et, si un jour le gaz de schiste ne reprsente plus un danger pour lconomie, lenvironnement et les populations, il doit tre seulement un appoint qui viendrait en sus des richesses produites par les autres secteurs.


Yassine BENADDA
Économiste
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Lexploitation des gaz de schiste : une erreur ou une solution ?




06:22 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,