> >

[] [ ]

Cachez-moi cette guerre que je ne saurais voir !

(Tags)
 
le monde va voir natre une tatisation du djihadisme Emir Abdelkader 0 2014-08-31 05:04 PM
Cette guerre que cherche le Maroc Emir Abdelkader 0 2014-02-22 06:00 PM
Guerre du Rif, guerre chimique et de la civilisation contre la barbarie Emir Abdelkader 0 2013-10-27 04:51 PM
Isral dit prfrer voir Al-Qaida au pouvoir en Syrie Emir Abdelkader 0 2013-09-19 02:43 PM
Voir les femmes enceintes en public... Emir Abdelkader 0 2013-07-26 04:05 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Cachez-moi cette guerre que je ne saurais voir !

Cachez-moi cette guerre que je ne saurais voir !



Vendredi dernier, dans lmission Ce soir (ou jamais) de France 3, des invits philosophes, conomistes, sociologues, politologues se sont donn la rplique sur, entre autres questions, celle dappeler ou non guerre la confrontation qui oppose le terrorisme islamiste toutes sortes de cibles et dadversaires.
Les htes de Frdric Tadde semblaient bien embarrasss, en tout cas bien diviss, par un sujet qui, pourtant, ne devrait pas tre incommodant, sil sagissait dune question strictement smantique. Mais le spectacle rappelait cette vrit : dsigner le terrorisme est une question de langage, mais dsigner le terroriste est une question politique. Reconnatre ltat de guerre, cest le prlude lengagement. Cela oblige donner suite au constat : dsigner un agresseur et un agress. Choisir son camp.
Le spectacle rappelait aussi cette autre vrit : lengagement, cest la limite de lintellectuel. Or, le mtier moderne dintellectuel, comme celui de politicien professionnel, commande de protger ses arrires, de ne pas se faire des ennemis.
Quand on rappelle lintelligentsia parisienne son attitude durant notre dcennie noire, ce nest pas par ressentiment. En tout cas, pas seulement. Cest pour mesurer le temps perdu se cacher derrire des palabres smantiques. Le terrorisme islamiste na pas commenc le 11 septembre 2001. Ni le 7 janvier 2015. Jean-Franois Kahn a clairement dcrit le processus de dmission de lintelligentsia et des mdias parisiens aux premires offensives islamo-terroristes dans le monde musulman. La dmarche consistait semer la confusion sur le front pour ne pas avoir prendre parti. Tout a commenc par une trahison, crit-il. Faut-il rappeler cette priode terrible o lAlgrie tant en butte aux atrocits commises par ceux dont les auteurs du carnage de Charlie Hebdo sont les hritiers, toute une fraction des mdias franais se dchana non contre les barbares, mais contre ceux qui tentaient de leur tenir tte ?, crit-il encore.
Ctait au temps de la guerre civile o les terroristes taient appels hommes en armes et ceux qui y rsistaient, des miliciens ou des radicateurs (des exterminateurs quelle horreur !).
Ne vous en faites pas : chez nous, les mmes calculs ont produit les mmes discours. Le pouvoir la mme dcrt : pour les besoins de la rconciliation politique, ce ntait quune tragdie nationale sans coupables et sans victimes. Il ne veut pas de cette guerre, il ne veut pas la nommer, mme sil la subit. De ce point de vue, il est sur la mme position que vous qui refusez dappeler une guerre une guerre.
Il en a toujours t ainsi des guerres dclenches par les idologies. Il y a ceux qui en identifient la nature et prennent demble leurs responsabilits, et il y a ceux qui, malheureusement, plus nombreux, esprent, jusquau dernier moment, quelle les contourne. Or, les guerres didologie sont par nature des guerres totales, des guerres mondiales. Les belligrants y entrent toujours reculons, forcs. À force de ne pas vouloir les voir venir, on y perd toujours trop de temps. Et trop de vies.

M. H.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Cachez-moi cette guerre que je ne saurais voir !




09:02 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,