> >

[] [ ]

Charlie Hebdo nest pas satirique, il est sadique

(Tags)
 
A propos de la Une de Charlie Hebdo Emir Abdelkader 0 2015-01-13 05:03 PM
Charlie Hebdo a bon dos Emir Abdelkader 0 2015-01-12 05:09 PM
Rendons hommage Charlie Hebdo : ... Emir Abdelkader 0 2015-01-11 12:00 AM
en reponse a la polemique Charlie Hebdo Emir Abdelkader 0 2015-01-10 11:36 AM
La direction de Charlie Hebdo dcime Emir Abdelkader 0 2015-01-08 02:52 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-21
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,935 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Charlie Hebdo nest pas satirique, il est sadique

Norman Finkelstein : Charlie Hebdo nest pas satirique, il est sadique



Norman Finkelstein, Professeur de science politique de renomme mondiale dclare quil nprouve aucune sympathie pour le personnel de Charlie Hebdo.
Dans cet article, Norman Finkelstein fait des rappels historiques et thiques fondamentaux, mais impensables dans une scne mdiatique franaise encrasse daveuglement, dignorance et de lchet (cf. cet chantillon , qui ose notamment prtendre que la France est plus librale que les Etats-Unis en matire de libert dexpression.). La France en est rduite recevoir dOutre-Atlantique des leons indispensables sur sa propre histoire.


Dans lAllemagne nazie, il y avait un journal hebdomadaire antismite appel Der Strmer.
Dirig par Julius Streicher, il tait rput comme lun des dfenseurs les plus virulents de la perscution des Juifs pendant les annes 1930.
Tout le monde se souvient des caricatures morbides de Der Strmer sur les Juifs, le peuple qui tait alors confront une discrimination et une perscution gnralises.
Ses reprsentations validaient tous les strotypes communs sur les Juifs nez crochu, avarice, avidit.
Imaginons quau milieu de toute cette mort et de toute cette destruction, deux jeunes juifs aient fait irruption dans le sige de la rdaction de Der Strmer, et quils aient tu tout le personnel qui les avait humilis, dgrads, avilis, insults , se demande Norman Finkelstein, un professeur de sciences politiques et auteur de nombreux ouvrages dont Lindustrie de lHolocauste. Rflexions sur lexploitation de la souffrance des Juifs et Mthode et dmence [consacr aux agressions israliennes contre Gaza].
Comment ragirais-je cela ? se demanda Finkelstein, qui est le fils de survivants de lHolocauste.
Finkelstein dressait ainsi une analogie entre une attaque hypothtique contre le journal allemand et lattaque mortelle du 7 janvier au sige parisien du magazine satirique Charlie Hebdo qui a caus la mort de 12 personnes, dont son diteur et ses principaux dessinateurs. Lhebdomadaire est rput pour sa publication de contenus controverss, y compris des caricatures dgradantes sur le prophte Mahomet en 2006 et en 2012.
Lattaque a dclench un norme toll mondial, avec des millions de personnes en France et dans le monde qui ont dfil dans les rues pour soutenir la libert de la presse derrire le cri de ralliement Je suis Charlie ou I am Charlie .
Ce que les caricatures du Prophte Mahomet par Charlie Hebdo ont ralis nest pas de la satire , et ce quils ont soulev ntait pas des ides , a soutenu Finkelstein.
La satire authentique est exerce soit contre nous-mmes, afin damener notre communaut rflchir deux fois ses actes et ses paroles, soit contre des personnes qui ont du pouvoir et des privilges, a-t-il affirm.
Mais lorsque des gens sont misrables et abattus, dsesprs, sans ressources, et que vous vous moquez deux, lorsque vous vous moquez dune personne sans-abri, ce nest pas de la satire , a affirm Finkelstein.
Ce nest rien dautre que du sadisme. Il y a une trs grande diffrence entre la satire et le sadisme. Charlie Hebdo, cest du sadisme. Ce nest pas de la satire.
La communaut dsespre et mprise daujourdhui, ce sont les musulmans, a-t-il dclar, voquant le grand nombre de pays musulmans en proie la mort et la destruction, comme cest le cas en Syrie, en Irak, Gaza, au Pakistan, en Afghanistan et au Ymen.
Donc deux jeunes hommes dsesprs expriment leur dsespoir contre cette pornographie politique qui nest gure diffrente de celle de Der Strmer, qui, au milieu de toute cette mort et de toute cette destruction, a dcrt quil tait en quelque sorte noble de dgrader, davilir, dhumilier et dinsulter les membres de cette communaut. Je suis dsol, cest peut-tre trs politiquement incorrect de dire cela, mais je nai aucune sympathie pour [le personnel de Charlie Hebdo]. Est-ce quil fallait les tuer ? Bien sr que non. Mais bien sr, Streicher naurait pas d tre pendu. Je ne lai pas entendu dire par beaucoup de personnes , a dclar Finkelstein.
Streicher fut lun de ceux qui furent accuss et jugs au procs de Nuremberg, aprs la Seconde Guerre mondiale. Il a t pendu pour ses caricatures.
Finkelstein a galement fait rfrence au fait que certaines personnes soutiendront quelles ont le droit de se moquer de tout le monde, mme des gens dsesprs et dmunis, et elles ont probablement ce droit, a-t-il concd. Mais vous avez aussi le droit de dire : Je ne veux pas publier a dans mon journal Lorsque vous le publiez, vous en prenez la responsabilit.
Finkelstein a compar les caricatures controverses de Charlie Hebdo la doctrine des propos incendiaires , une catgorie de propos passibles de poursuites dans la jurisprudence amricaine.
Cette doctrine se rfre certains propos qui entraneraient probablement la personne contre qui ils sont dirigs commettre un acte de violence. Cest une catgorie de propos qui nest pas protge par le Premier Amendement.
Vous navez pas le droit de prononcer des propos incendiaires, parce quils sont lquivalent dune gifle sur le visage, et a revient chercher des ennuis , a dclar Finkelstein.
Eh bien, est-ce que les caricatures de Charlie Hebdo sont lquivalent des propos incendiaires ? Ils appellent cela de la satire. Ce nest pas de la satire. Ce ne sont que des pithtes, il ny a rien de drle l-dedans. Si vous trouvez a drle, alors reprsenter des Juifs avec des grosses lvres et un nez crochu est galement drle.
Finkelstein a soulign les contradictions dans la perception occidentale de la libert de la presse en donnant lexemple du magazine pornographique Hustler, dont lditeur, Larry Flynt, a t abattu et laiss paralys en 1978 par un tueur en srie suprmatiste blanc, car il avait publi des illustrations de sexe interracial.
Je nai pas le souvenir que tout le monde lait glorifi par le slogan Nous sommes Larry Flynt ou Nous sommes Hustler , a-t-il soulign. Est-ce quil mritait dtre attaqu ? Bien sr que non. Mais personne na soudainement transform cet vnement en un quelconque principe politique.
Ladhsion occidentale aux caricatures de Charlie Hebdo est due au fait que les dessins visaient et ridiculisaient les musulmans, a-t-il affirm.
Le fait que les Franais dcrivent les musulmans comme des barbares est hypocrite au regard des meurtres de milliers de personnes durant loccupation coloniale franaise de lAlgrie, et de la raction de lopinion publique franaise la guerre dAlgrie de 1954 1962, selon Finkelstein.
La premire manifestation de masse Paris contre la guerre na eu lieu quen 1960, deux ans avant la fin de la guerre , a-t-il rappel. Tout le monde soutenait la guerre franaise annihilatrice en Algrie.
Il rappela que lappartement du philosophe franais Jean Paul Sartre a t bombard deux reprises, en 1961 et en 1962, ainsi que les bureaux de son magazine, Les Temps Modernes, aprs quil se soit dclar absolument oppos la guerre.
Finkelstein, qui a t dcrit comme un Radical Amricain , a dclar que les prtentions occidentales sur le code vestimentaire musulman rvlent une contradiction remarquable lorsquon les compare lattitude de lOccident envers les indignes sur les terres quils occupaient durant la priode coloniale.
Lorsque les Europens sont arrivs en Amrique du Nord, ce quils ont dclar propos des Amrindiens, cest quils taient vraiment barbares, parce quils marchaient tout nus. Les femmes europennes portaient alors trois couches de vtements. Puis ils sont venus en Amrique du Nord, et ont dcrt que les Amrindiens taient arrirs parce quils marchaient tous nus. Et maintenant, nous marchons tout nus, et nous proclamons que les musulmans sont arrirs parce quils portent tant de vtements , a-t-il affirm.
Pouvez-vous imaginer quelque chose de plus barbare que cela ? Exclure les femmes qui portent le voile ? , a-t-il demand, faisant rfrence linterdiction du voile dans les emplois de service public franais promulgue en 2004.
Mustafa Caglayan | 19 janvier 2015
Les travaux de Finkelstein, accusant les Juifs dexploiter la mmoire de lHolocauste des fins politiques et dnonant Isral pour son oppression des Palestiniens, ont fait de lui une figure controverse mme au sein de la communaut juive.
Sa nomination en tant que Professeur lUniversit De Paul en 2007 a t annule aprs une querelle trs mdiatise avec son collgue acadmique Alan Dershowitz, un ardent dfenseur dIsral. Dershowitz aurait fait pression sur ladministration de De Paul, une universit catholique de Chicago, afin dempcher sa nomination. Finkelstein, qui enseigne actuellement lUniversit de Sakarya en Turquie, affirme que cette dcision fut fonde sur des motifs politiques transparents.

Article original : http://normanfinkelstein.com/2015/01/19/norman-finkelstein-charlie-hebdo-is-sadism-not-satire/
Traduction : Sayed Hasan
Voir galement :
Norman Finkelstein ragit laffaire Charlie Hebdo : Je suis Gaza !
Norman G.Finkelstein, de la culpabilit en politique
Le spectaculaire chec mdiatique propos de Charlie Hebdo
Terrorisme islamiste : qui la faute ?
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Charlie Hebdo nest pas satirique, il est sadique




01:41 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,