> >

[] [ ]

Le pch de Mohamed Assa

(Tags)
 
Les mises au point de Mohamed Aissa Emir Abdelkader 0 2015-01-19 01:21 PM
La Fatwa salutaire de Mohamed Aissa Emir Abdelkader 0 2014-12-24 01:22 PM
A la mosque de Paris, Mohamed Aissa condamne les pseudo-cheikhs ... Emir Abdelkader 0 2014-12-06 02:44 PM
Entretien avec Mohamed Assa, Emir Abdelkader 0 2014-07-16 10:02 PM
Le Comit belge de solidarit avec le peuple sahraoui condamne laccord de pche entre lUE et le Ma Emir Abdelkader 0 2013-09-08 03:11 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-21
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le pch de Mohamed Assa

Le pch de Mohamed Assa

Le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Assa, fait lobjet de tirs groups. Lui, qui campait jusque-l le rle de coqueluche du gouvernement la tte dun secteur qui ne sied pourtant pas la coquetterie mdiatique, agace ses pourfendeurs. Mine de rien, le ministre est pass du statut dange celui de dmon.


Pourtant, son pedigree religieux, qui scarte des extrmes de tout poil, fait de lui lhomme quil faut la place quil faut. Ne voil-t-il pas quil est aujourdhui vertement sermonn par certains chouyoukh par mdias interposs, qui linvitent ne pas fourrer son nez dans les affaires religieuses !
Le nouvel pisode insipide de Charlie Hebdo et les dbats passionns quil a charris ont servi de tribune aux uns et aux autres pour remonter les bretelles un ministre dcidment pas trs laise dans le qamis o lon voudrait lenfermer. Son pch ? Avoir critiqu les propos de certains chouyoukh cathodiques, trop protestants son got, sagissant de la conduite tenir face la rdition des dessins provocateurs de Charlie Hebdo.
Du haut de son statut de ministre de la Rpublique, Mohamed Assa est lynch. On lui intime presque lordre de se taire et de ne pas soccuper des choses qui ne le regardent pas. Le contenu du discours religieux distill sur les plateaux tl ne le regarde-t-il pas ? Vraiment ? Drle de fatwa contre un ministre cens appliquer la lettre les directives du prsident de la Rpublique en matire de pratique religieuse. Il a, en effet, le droit, et surtout le devoir, de veiller la conformit du discours religieux dclin dans les mosques et autres institutions culturelles et cultuelles la rfrence algrienne, cest--dire le rite malkite.
Cordoue, si loin de Riyad
Cest apparemment cette prrogative prcise qui incommode ceux qui lui jettent des peaux de banane. Mohamed Assa a clairement point ces chouyoukh, qui professent un salafisme aux accents djihadistes qui a fait des ravages en Algrie. Il ne souhaite pas que lAlgrie retourne dans le long tunnel noir dont elle avait du mal en sortir.
En invitant les chanes de tlvision prives faire attention ces imams qui paradent sur leurs plateaux, Mohamed Assa na sans doute pas voulu leur dicter sa loi. Il leur a juste rappel que les plaies de la tragdie nationale provoque par le discours extrmiste ne sont pas encore cicatrises.
A-t-il alors montr ou dpass la ligne rouge ? Mohamed Assa est certainement mieux outill pour se dfendre, mais on doit reconnatre que sa faon de grer ce ministre ultra sensible tranche (au sens positif sentend) radicalement avec celles de ces prdcesseurs. Il est par contre sr que sa perception de la pratique religieuse en Algrie ne trouve pas grce aux yeux de certains milieux, qui ont un tropisme oriental, voire saoudien. Mohamed Assa, qui rpte lenvi sa nostalgie de lislam des lumires de Cordoue et qui prche la modration, se trouve en porte--faux avec les aptres algriens de Mohammad Ibn Abdul Wahab.
Cordoue tant en loccurrence trs loin de Riyad, on mesure mieux la distance idologique entre le ministre et ces chouyoukh qui linvitent revenir dans le droit chemin. Celui du fanatisme et de lextrmisme qui a fait tant de dgts en Algrie. En planchant sur le contrle rigoureux des associations religieuses avant leur agrment et linstitution dun conseil scientifique de la fatwa, le ministre des Affaires religieuses savait quil allait voluer sur un terrain min. Mais il est convaincu que ctait le minimum faire pour tirer le tapis sous les pieds de ceux qui abusent de la foi et de la sensibilit des Algriens.

Hassan Moali








 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le pch de Mohamed Assa




07:02 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,