> >

[] [ ]

L'Arabie saoudite dgaine ...

(Tags)
 
Arabie saoudite (prsente Paris) :... Emir Abdelkader 0 2015-01-13 05:07 PM
Arabie saoudite : manifestation contre des condamnations... Emir Abdelkader 0 2014-10-25 11:30 AM
LArabie saoudite arrte 88 extrmistes prsums Emir Abdelkader 0 2014-09-03 11:52 AM
LEtat islamique aux portes de lArabie Saoudite Emir Abdelkader 0 2014-08-22 08:54 PM
Moscou met en garde lArabie saoudite ... Emir Abdelkader 0 2014-02-26 02:39 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-22
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool L'Arabie saoudite dgaine ...

Murailles, menaces... L'Arabie saoudite dgaine tous azimuts contre ses djihadistes








Aussi paradoxale que cela puisse paratre, le royaume n'a pas attendu les attentats de Paris pour renforcer sa scurit contre les djihadistes.

Accuse de financer indirectement des groupes radicaux pendant trs longtemps, critique pour avoir tard prendre position face aux djihadistes, l'Arabie Saoudite a, depuis un an, fait un virage 180. Mus par la crainte de voir l'organisation Etat islamique (EI), qui contrle un nombre important de zones en Irak et en Syrie, prendre pied quelques kilomtres du royaume, les autorits saoudiennes ont dclar la guerre aux combattants djihadistes en prenant des mesures tous azimuts.
Attitude qui peut paratre pour le moins paradoxale, dans le pays berceau du wahhabisme, une certaine ide de l'islam ultra-rigoriste dont se rclament les dirigeants de l'EI. Pour ne pas dire attitude schyzophrne, lorsqu'on voit l'Arabie saoudite s'insurger contre un groupe "agressif et oppressif" quand sur son sol, un blogueur a t condamn 1.000 coups de fouet pour "insulte l'islam".
LireJe suis Raef BadaouiIronie du sort, le laissez-faire des autorits saoudiennes envers certains salafistes extrmistes s'est retourn contre le pays. Et le retard l'allumage peut lui tre prjudiciable.
Quand l'Arabie Saoudite fermait les yeux

Quand l'EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant, ancien nom de l'EI) s'est install en Syrie, l'Arabie saoudite a soutenu l'organisation. Son objectif : affaiblir la prsence iranienne, via le Hezbollah, en Syrie. Et casser l'alliance entre Bachar al-Assad et l'Iran, ennemi public numro 1.
Pour y parvenir, le roi d'Arabie saoudite avait mme donn carte blanche Bandar ben-Sultan, ancien chef des renseignements saoudiens, connu comme le loup blanc, qui n'a pas hsit entretenir des liens indirects avec des groupes radicaux syriens. Sa stratgie a t un chec, avec les rsultats que l'on connait en Syrie : les groupes islamistes extrmistes ont gagn en importance.
Ds lors, aprs discussions avec le ministre de l'Intrieur, le prince Mohamed ben-Nayef, au cur de la lutte anti-terroriste dans le pays, et Washington, l'Arabie saoudite a chang son fusil d'paule. Au point d'accepter l'ide que l'Iran joue un rle. Il faut dire que plus d'un millier de Saoudiens sont aujourd'hui enrls avec l'EI. La menace qu'ils font peser est de plus en plus pressante.
Scurit tous azimuts

Pour se protger du risque de contagion terroriste, dans un pays qui a dj t victime d'attentats attribus Al-Qaida dans les annes 2000, plusieurs mesures ont t mises en oeuvre ou acclres ces derniers mois.
  • Des murailles
la mesure la plus spectaculaire a t l'rection d'un mur de scurit de plus de 950 kilomtres la frontire nord, entre l'Arabie saoudite et l'Irak.
LireLa "grande muraille" de l'Arabie SaouditeEnvisag ds 2006, la construction de cette barrire s'est acclre, en septembre, avec la monte en puissance de l'EI. Comme l'"Obs" l'a voqu, le mur de scurit doit tre quip de tours de surveillance, de fosss, de camras infra-rouge et d'une cinquantaine de radars, capables de dceler des mouvements de pitons 18 kilomtres de distance, et des mouvements de camions et d'hlicoptres 36 kilomtres.
Un autre mur est en cours de construction depuis 2003, la frontire mridionale trs poreuse avec le Ymen, o Al-Qaida en Pninsule arabique - dont s'est revendiqu Sad Kouachi, l'un des auteurs de l'attentat contre "Charlie Hebdo" - est trs actif.
  • Des soldats aux frontires
Par ailleurs, l'Arabie saoudite, alors qu'elle dclarait vouloir agir contre l'EI au sein de la coalition internationale mene par les Etats-Unis, a mass, cet t, prs de 30.000 troupes dans le nord du pays la frontire irakienne.
Aprs une attaque le 5 janvier sur cette frontire, au cours de laquelle trois militaires saoudiens, dont un gnral, ont t tus, les gardes-frontires saoudiens ont reu l'ordre de tirer vue sur tout intrus. Au nord, comme au sud, la frontire avec le Ymen.
  • De la com'
Le Royaume compte aussi sur l'influence, bien que limite, des autorits religieuses du pays. L'Arabie saoudite a un certain nombre de cheikh auxquels elle peut faire appel pour dnoncer la barbarie de l'EI. Depuis cet t, le grand mufti d'Arabie saoudite, plus haute autorit religieuse, le cheikh Abdel Aziz al-Cheikh, n'a de cesse de dcrire l'EI comme un groupe qui "fait couler le sang", et dsigne l'organisation comme "ennemi public numro 1 de l'islam".
Selon Romain Caillet, spcialiste des rseaux djihadistes, il a galement incit les musulmans de France dnoncer les djihadistes aux autorits, aprs les attentats de Paris.
  • La prison
Enfin, dbut 2014, le royaume a durci sa lgislation en matire de terrorisme pour dcourager les candidats au djihad. Le 3 fvrier, le roi Abdallah a publi un dcret prvoyant une peine de prison de 3 20 ans pour les Saoudiens ayant particip des combats l'tranger, ainsi que des sanctions pour les sympathisants des mouvements religieux radicaux.
Aller plus loin ?

Depuis quelques mois, les spcialistes estiment que l'Arabie saoudite pourrait s'impliquer plus en profondeur, en faisant pression sur les tribus sunnites en Irak. Finances par les pays du Golfe, elles se sont rallies l'origine aux combattants de l'EI pour faire tomber le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki.
Or cette alliance de circonstances pourrait se dfaire aussi rapidement qu'elle s'est construite : si les tribus sunnites se remobilisent sous pression financire de l'Arabie saoudite, elles pourraient contrer l'EI, comme elles l'avaient fait en 2007 contre Al-Qaida.


https://www.youtube.com/watch?x-yt-t...layer_embedded

Sarah Diffalah






 

()


: 1 ( 0 1)
 

L'Arabie saoudite dgaine ...




04:27 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,