> >

[] [ ]

...allis fragiles dans un Moyen-Orient agit

(Tags)
 
Ils visent lAlgrie et sment le chaos au Moyen-Orient : ... Emir Abdelkader 0 2014-10-06 03:43 PM
Jean-Pierre Filiu. Professeur des universits en histoire du Moyen-Orient contemporain Sciences Po Emir Abdelkader 0 2014-08-26 12:56 PM
Qui est responsable des catastrophes au Moyen-Orient ? Emir Abdelkader 0 2014-07-02 11:42 AM
Si la Syrie perd la bataille, le chaos s'tendra tout le Moyen-Orient Emir Abdelkader 0 2014-01-20 01:42 PM
LArabie saoudite finance Al-Qada au Moyen-Orient Emir Abdelkader 0 2013-12-10 01:30 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-25
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,935 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
...allis fragiles dans un Moyen-Orient agit

Etats-Unis et Arabie saoudite, allis fragiles dans un Moyen-Orient agit






Les liens entre les Etats-Unis et la monarchie ultra-conservatrice dArabie saoudite remontent loin grce des intrts mutuels dans la rgion, mais plusieurs vnements ces dernires annes ont fragilis leur relation.
Etats-Unis et Arabie saoudite ont initi des relations diplomatiques en 1940, durant la Seconde guerre mondiale. Celles-ci ont t scelles cinq ans plus tard lors dune rencontre entre le roi saoudien dalors, Abdelaziz Ibn Saoud, et Franklin Delano Roosevelt bord du navire USS Quincy sur le canal de Suez.
La dcouverte de trs importantes rserves de ptrole dans le sous-sol du royaume dans les annes 1930 en avait fait un partenaire essentiel pour les Etats-Unis, gourmands en matires premires, malgr un dsaccord prcoce sur la cration de d' Isral .
Depuis, Ryad a travaill rgulirement avec Washington pour protger les intrts amricains, mais la volont de Barack Obama de sceller un accord sur le nuclaire avec lIran, ennemi jur de lArabie saoudite, et sa volont de parvenir lindpendance nergtique des Etats-Unis ont compliqu les relations.
Le plus important dans cette relation cest que chacun des deux pays a besoin de lautre , rsume Marina Ottaway, spcialiste au Woodrow Wilson Center. LArabie saoudite reste importante pour les Etats-Unis en terme de scurit nergtique, et les Saoudiens ont toujours ressenti le besoin dtre protgs .
Lautorit morale de Ryad, gardien de deux des sites les plus sacrs de lIslam, a aussi permis une relative stabilit dans un Moyen-Orient par ailleurs trs agit.
Lors de linvasion du Kowet en 1991 par le dictateur irakien Saddam Hussein, Washington a ainsi pu compter sur son alli pour lancer son opration Tempte du dsert depuis des bases ariennes situes des endroits stratgiques en Arabie saoudite.
Une grosse bourde
Ce fut un moment de coopration sans parallle entre deux grandes nations , a rappel le prsident amricain dalors, George H.W. Bush, en rendant hommage son cher ami le roi Abdallah, dcd jeudi.
Mais selon Mme Ottaway, Ryad na jamais vraiment pardonn lviction de Saddam Hussein en 2003 considre comme une grosse bourde parce quelle a ouvert la porte linfluence iranienne .
Les liens staient galement distendus aprs les attentats du 11 septembre 2001, car 15 des 19 pirates de lair taient Saoudiens.
Les Saoudiens ne pouvaient pas croire que 15 de leurs fils avaient pirat ces avions et fait ce quils ont fait , note Robert Jordan, ancien ambassadeur amricain en Arabie saoudite. Ils taient dans le dni complet .
Une srie dattentats sanglants en 2003 dans le royaume a marqu un tournant et pouss Ryad devenir un alli plus solide dans la lutte contre Al-Qada.
Ainsi, les avions de chasse saoudiens ont t parmi les premiers venir appuyer les appareils amricains en septembre dernier pour bombarder les militants sunnites du groupe Etat islamique en Syrie.
Ryad a cependant regrett que les Etats-Unis ne sinvestissent pas davantage pour vincer le dirigeant syrien Bachar al-Assad, ennemi de longue date de lArabie saoudite. Cela a fait natre quelques tensions sous-jacentes.


(Afp)



 

()


: 1 ( 0 1)
 

...allis fragiles dans un Moyen-Orient agit




01:55 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,