> >

[] [ ]

Luttons plus que jamais contre lislamophobie !

(Tags)
 
La monte de lislamophobie en France ... Emir Abdelkader 0 2015-01-13 11:13 PM
Crainte dune remonte de lislamophobie Emir Abdelkader 0 2015-01-08 02:57 PM
Ben Affleck pousse un coup de gueule contre l'islamophobie Emir Abdelkader 0 2014-10-06 06:08 PM
France : l'Observatoire contre l'islamophobie ... Emir Abdelkader 0 2014-07-31 01:40 AM
Les Amricains ne prendront jamais de position nette contre le Maroc Emir Abdelkader 0 2013-11-26 02:06 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Luttons plus que jamais contre lislamophobie !

Une contribution de Rsistance - Luttons plus que jamais contre lislamophobie !



Le prophte Mohamed a t attaqu ds le dbut de la Rvlation. Il nous faut dfinir tout de suite la conception islamique de lislam qui diffre de la conception chrtienne, o la religion (ou la religiosit) nest identifie ni par un prophte ni par une rgle. Lislam se prsente comme un acte de foi ; cest la reconnaissance dune adhsion consciente lÊtre suprme. Pour les musulman-e-s, apprhender la dimension du Transcendant signifie se librer de toute manifestation du contingent. On retrouve ainsi lide de la reconnaissance de lUnique pour se librer de tout ce qui relve des contingences de la vie ; reconnatre ce quIl est, cest se librer de toute soumission ce quIl a cr : influences des tres humains, modes, tensions personnelles, motionnelles ou matrielles. Lislam se dfinit donc par cet tat de reconnaissance. Quand, au XVIIIe sicle, certains penseurs comme Montesquieu ou Voltaire commencent sintresser la question de lislam, on les entend parler de mahomtans. Cette appellation en soi est une grave erreur, car elle fait rfrence, par analogie, ce que lon connat pour le christianisme et le Christ. Or, dans la tradition musulmane, on se rclame dun acte de reconnaissance du Crateur de tous les hommes, et non pas dun tre humain, mme sil est le modle des musulmans, mme sil est celui qui va leur permettre de se rapprocher de Dieu. Cest un aspect fondamental, car ici le rapport du Crateur sa Cration est dplac et se diffrencie de la conception chrtienne. Certes, ces aspects peuvent paratre secondaires, voire des vidences, mais il faut savoir les dire dans un contexte qui a en quelque sorte enracin dans linconscient collectif des reprsentations fausses qui remontent au Moyen Age. Lislam tant la dernire des religions, il ne pouvait manquer de susciter un courant dhostilit qui, au cours de lhistoire, a revtu des formes diverses : la force arme avec les expditions militaires, les attaques par lcriture, une lgislation ressentie comme agressive et discriminante et, enfin, les blasphmes. Lislam est dabord attaqu par lpe. Les Croisades dbutent en 1095 pour se drouler sur trois sicles, avec lobjectif de chasser les musulmans de la ville de Jrusalem. Lislam sort finalement renforc de cette preuve, avec la constitution de lEmpire ottoman qui va embrasser le Proche-Orient, lEurope des Balkans, lAfrique du Nord et une bonne partie de lEurope de lEst. Lislam est ensuite attaqu par la plume, avec des crits comme La chanson de Roland (lauteur reprsente lislam comme le grand ennemi de la chrtient), La divine comdie de Dante. Dans la croisade intellectuelle qui se poursuit, des figures de la littrature se distinguent. Citons en vrac Pascal (dans ses Penses, on trouve le chapitre : contre Mahomet), Voltaire (avec son Le fanatisme ou Mahomet le Prophte), Salman Rushdie et les fameux Versets sataniques, Michel Onfray pour qui lislam est un problme, etc. La lgislation va mme tre utilise contre lislam. En France, cest la loi de 2004, appele pudiquement loi encadrant le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les coles, collges et lyces publics, qui interdit de facto le port du voile islamique, dnonc comme symbole doppression, de soumission, de manque de respect lgard de la femme. Cest ainsi que de jeunes musulmanes qui se couvraient la tte ont t exclues de leurs coles alors que certaines de leurs camarades y sont toujours admises avec des tenues dnudant le nombril. Comment peut-on imaginer que limposition du dvoilement pour rester scolarise puisse se drouler sans provoquer un sentiment de ngation, de mpris et dhumiliation alors que, dans la plupart des tablissements, les petites croix portes en pendentifs sont tolres (car hypocritement considres comme non ostentatoires) ? Les tmoignages prsents dans le livre Les filles voiles parlent, paru en 2008, sont significatifs. Les derniers drapages de Charlie Hebdo ont constitu en quelque sorte la cerise sur le gteau. Olivier Cyran (qui a travaill de 1992 2001 la direction de lhebdomadaire satirique) ny va pas par quatre chemins. Le pilonnage obsessionnel des musulmans auquel Charlie Hebdo se livre depuis une grosse dizaine dannes a des effets tout fait concrets. Il a puissamment contribu rpandre dans lopinion "de gauche" lide que lislam est un "problme" majeur de la socit franaise. Que rabaisser les musulmans nest plus un privilge de lextrme droite, mais un droit limpertinence sanctifi par la lacit, la rpublique, le "vivre ensemble". Et mme, ne soyons pas pingres sur les alibis, par les femmes tant largement admis aujourdhui que lexclusion dune gamine voile relve non dune discrimination stupide, mais dun fminisme de bon aloi consistant sacharner sur celle que lon prtend librer. Draps dans ces nobles intentions qui flattent leur ignorance et les exonrent de tout scrupule, voil que des gens qui nous taient proches et que lon croyait sains desprit se mettent brusquement dbonder des crtineries racistes. A chacun ses rfrences : la Journe de la jupe, Elisabeth Badinter, Alain Finkielkraut, Caroline Fourest, Pascal Bruckner, Manuel Valls, Marine Le Pen ou combien dautres, il y en a pour tous les gots et toutes les "sensibilits". Mais il est rare que Charlie Hebdo ne soit pas cit lappui de la rgle dor qui autorise dgueuler sur les musulmans. [] Ils ne manquent jamais de se rcrier quand on les chope en flag : mais enfin, on a bien le droit de se moquer des religions ! Pas damalgame entre la critique lgitime de lislam et le racisme anti-arabes ! Olivier Cyran a crit ce texte en dcembre 2013, soit peine plus dun an avant lattentat qui a dcim la direction de Charlie Hebdo. Bien entendu, on naura pas chapp une rcupration politique de cette affaire. Les dbats mdiatiques et politiques nont eu de cesse de stigmatiser ces dernires annes les musulmans en les amalgamant frquemment lintgrisme, au djihadisme, au terrorisme, etc. Pourtant, les frres Kouachi et Coulibaly ne sont pas la production dun produit tranger ou dun certain islam (toutes les explications exclusives une communaut sont invitablement racistes). Ils sont au contraire le rsultat des carences, des ingalits, des humiliations et des contradictions de la socit franaise. Alors quun arsenal juridique impressionnant forme le dispositif franais de lutte contre lantismitisme, alors que les formations de la droite extrme ont remplac celui-ci par lislamophobie, alors que les grands partis de droite et de gauche laissent rgulirement percer leur haine de lislam et dfendent les mesures prises par lEtat (au nom de la lacit ou de la dfense des femmes), ce racisme ne rencontre pas la riposte quil mrite.

Capitaine Martin
Pour Algeriepatriotique





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Luttons plus que jamais contre lislamophobie !




09:47 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,