> >

[] [ ]

Rvolution An iv : LEgypte en perptuel chec

(Tags)
 
Nouvel chec de la diplomatie marocaine :... Emir Abdelkader 0 2014-05-28 12:01 AM
Une incursion dun groupe de Belmokhtar mise en chec Emir Abdelkader 0 2014-05-07 03:10 PM
Benflis, lchec recommenc Emir Abdelkader 0 2014-04-30 02:47 PM
Les raisons de lchec de Ali Benflis Emir Abdelkader 0 2014-04-22 03:32 PM
Repre : un terrible chec Emir Abdelkader 0 2013-04-21 02:52 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-30
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Rvolution An iv : LEgypte en perptuel chec

Rvolution An iv : LEgypte en perptuel chec








Le quatrime anniversaire de la rvolution gyptienne a t terni par lassassinat dune militante, tue dune dcharge de chevrotines dans le dos. Une image qui a choqu le monde. La transition dmocratique en Egypte est un exercice qui nest pas compatible avec le rgime.


Shamaa Al Sabbagh est tombe en martyre. Bientt vous ne trouverez plus sa photo ni sa biographie, elle sera oublie de tous. Parce que les personnes comme elle nintressent pas, dclare amrement Hicham Soltan, journaliste et ditorialiste au journal gyptien Al Joumhouria. Hier, des dizaines dEgyptiennes ont manifest au Caire contre la police pour dnoncer la mort de la militante socialiste, tue lors dune marche la mmoire des jeunes tombs lors de la rvolte qui avait chass Hosni Moubarak du pouvoir, en 2011. Sa mort, samedi, a provoqu un choc au sein de lopposition (de gauche) au prsident Abdelfattah Al Sissi, qui rprime implacablement toute manifestation depuis quil a destitu son prdcesseur, lislamiste Mohamed Morsi, en juillet 2013.
Shamaa Al Sabbagh, 34 ans et mre dun garon de 5 ans, a t tue dune dcharge de chevrotines dans le dos, alors quelle participait une marche pacifique de militants de mouvements laques et libraux pour dposer des fleurs sur la place Tahrir, clbre thtre de la rvolte de 2011, en plein cur du Caire. LAlliance populaire socialiste, dont elle tait membre, accuse, comme les organisations de dfense des droits de lhomme et de nombreux tmoins, un policier de lavoir tue, ce que le gouvernement a dmenti tout en ordonnant une enqute.
Post-rvolution
La police avait dispers violemment cette marche, interdite en vertu dune loi dicte par le gouvernement en novembre 2013 interdisant tout rassemblement ou manifestation non autoris pralablement par le ministre de lIntrieur, un texte dnonc par les ONG comme lun des plus liberticides du pouvoir dAl Sissi. LEgypte se trouve au pire moment de sa phase post-rvolutionnaire et lheure actuelle, on ne voit pas de lumire la sortie du tunnel, a affirm Sarah Leah Whitson, directrice de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord.
La situation de milliers dEgyptiens saggrave de jour en jour. a-t-elle dnonc. Quatre ans aprs la rvolution gyptienne, le bilan est difficile faire, pour Fahd Baha, politologue gyptien : La question dmocratique en Egypte ne se pose plus, puisquelle est inexistante. Certains politiques et intellectuels parlent des acquis de la rvolution. Mais quel prix ?
Cest cette question que je pose chaque fois que lon me fait intervenir dans des missions radiophoniques. La vie des personnes emprisonnes ou assassines sur les places publiques ne drange plus le rgime ! Si depuis le dbut de la rvolution, Hosni Moubarak a utilis la rpression pour y mettre un terme, demandant larme dintervenir, cette dernire avait refus de le faire.
Le fait quil ait tent de rprimer le mouvement de rvolte par la violence a certainement jou un rle dans la propagation de celui-ci, tant donn que cela a motiv la population mettre un terme la tyrannie du dirigeant. Aprs le dpart de Moubarak, cest larme qui a pris le contrle du pays. Lapaisement de la colre populaire na pas t au rendez-vous avec Mohamed Morsi non plus. LEgypte a rat sa transition dmocratique. Un traumatisme a fractionn la socit, prcise-t-il.
Transition dmocratique
Des ONG, des associations gyptiennes, des mdias et certains hommes politiques dnoncent, depuis le dbut de la rvolution gyptienne, les exactions commises, les abus de pouvoir, les excutions et les emprisonnements injustifis. Najat Al Harbi, universitaire et journaliste, explique que tous ces lments feront chouer la transition dmocratique en Egypte et dans le monde arabe. Al Sissi est en train de nourrir la bte lgue par ses prdcesseurs. Nous sommes en train dencourager les voyous du systme alors que notre mission a toujours t de les combattre.
Nasser doit se retourner dans sa tombe ! Morsi et les Frres musulmans ne sont pas les seuls avoir prcipit lEgypte dans cette crise conomique qui dstabilise le pays. Hier, dans son rapport annuel 2015, Human Rights Watch, a dnonc la dgradation des droits humains en Egypte, tout en prcisant que certains juges et procureurs gyptiens ont t complices de la rpression dans leurs pays. Le rapport souligne quen avril et juin 2014, un juge du gouvernorat de Minya a condamn 220 accuss la peine de mort et 495 autres la prison perptuit, lissue de deux procs entachs dirrgularits.
En dcembre, un autre juge, dans le gouvernorat de Gizeh, a prononc de manire prliminaire des peines de mort lencontre de 188 personnes accuses davoir attaqu un poste de police. Dautres magistrats ont rgulirement autoris des mises en dtention provisoire dans des affaires o les lments charge taient trs minces, voire inexistants. En juillet, le ministre de lIntrieur a dclar que 1389 personnes arrtes en relation avec les dsordres qui se sont produits au moment du renversement de Morsi, taient toujours en dtention prventive un an plus tard.


Amnesty dnonce les violences faites aux femmes

En Egypte, les violences faites aux femmes sont dnonces dans un nouveau rapport dAmnesty International. Des rformes fragmentaires, des lois insuffisantes et surtout limpunit encouragent, dans le pays, une culture gnralise de violences sexuelles fondes sur le genre, affirme lorganisation de dfense des droits de lhomme. Ce rapport est destin notamment faire pression sur les parlementaires, qui seront lus lors des lgislatives de mars et mai prochain.
Mme si la plupart seront encore des hommes, sachant que les femmes sont trs peu prsentes dans la vie publique en Egypte avec seulement 11% de cadres fonctionnaires.
Le rapport dAmnesty dnonce galement les violences faites aux dtenues dans les prisons. Et, plus gnralement, la discrimination dont sont victimes les femmes dans la socit, commencer par lemploi.
LEgypte compte 24% de femmes au chmage pour 9,2% de chmeurs selon ce document, publi mercredi 21 janvier par lorganisation de dfense des droits humains.


Faten Hayed




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Rvolution An iv : LEgypte en perptuel chec




01:28 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,