> >

[] [ ]

Laveu d'Emi : Nous navons pas pleinement pris conscience ...

(Tags)
 
Nous avons un accord avec le pouvoir qui est suprieur la loi Emir Abdelkader 0 2014-12-14 03:15 PM
" sur M6: nous avons infiltr les rseaux djihadistes. Emir Abdelkader 0 2014-11-24 12:03 PM
Nous avons travaill avec les terroristes... Emir Abdelkader 0 2014-11-02 11:00 PM
Nous avons besoin de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-03-16 02:18 PM
Nous avons russi ramener le systme la confrontation... Emir Abdelkader 0 2014-03-07 06:31 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-01-30
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Laveu d'Emi : Nous navons pas pleinement pris conscience ...

Laveu d'Emi : Nous navons pas pleinement pris conscience de ce qutait la violence terroriste






Je souhaite que nous ayons une pense particulire pour les 120 journalistes algriens qui ont t assassins pendant les annes noires, a dclar lambassadeur de France Alger, ce jeudi, lors dune rception organise en lhonneur de journalistes algriens ayant suivi une formation dans le cadre du programme Tahar-Djaout. Ils sont parmi les premiers journalistes avoir pay de leur vie leur opposition au terrorisme, parmi les plus nombreux martyrs de la libert dexpression, a encore soulign Bernard Emi, pour qui les noms de Tahar Djaout, Rabah Zenati, Abderrahmane Chergou, Mustapha Abada, Sad Mekbel et tous les autres, si nombreux, restent gravs dans nos mmoires et dans les vtres. Au-del du monde de la presse, nous penserons aussi tous les intellectuels, tous les artistes qui ont t les victimes de cette violence, et tout particulirement au grand chanteur Matoub Louns, que plusieurs dentre vous connaissaient personnellement et qui une dizaine de villes franaises ont depuis rendu hommage en donnant son nom lune de leurs rues, a ajout Bernard Emi qui ne cache pas sa gne face aux Algriens qui reprochent son pays davoir tourn le dos aux journalistes algriens qui se faisaient massacrer par les hordes sauvages du GIA et qui se demandent aujourdhui o taient ces millions de gens qui ont march le 11 janvier 2015 et qui dans le monde a manifest sa solidarit envers les journalistes algriens morts sous les balles des terroristes : Ils ont raison. Nous navions sans doute pas alors pleinement pris conscience de ce qutait la violence terroriste. Ce nest que progressivement que nous avons compris quil sagissait dun combat commun, un combat sans frontires contre la barbarie et pour la libert, confesse lambassadeur de France Alger, convaincu que le temps du repli, de lisolement, de lignorance est termin : Au lendemain des attentats de Paris, nous avons dit "Nous sommes Charlie", mais nous pouvons, nous devons dire aussi, en mmoire de vos confrres algriens, de ces journalistes assassins : "Nous sommes Tahar Djaout". La France, selon Bernard Emi, ne doit pas se tromper de combat : Il ne sagit pas dune guerre contre une religion, mais dune guerre contre la haine. Les attentats qui ont t commis Paris sont une insulte lislam et les musulmans sont les premires victimes du terrorisme, a-t-il dit.

Lina S.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Laveu d'Emi : Nous navons pas pleinement pris conscience ...




01:03 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,