> >

[] [ ]

Nul ne saurait empcher les hommes de se parler dans un cadre priv

(Tags)
 
un ex-cadre scuritaire impliqu dans l'assassinat de Mohamed Brahmi Emir Abdelkader 0 2015-01-12 12:07 PM
Irak : les jihadistes enlvent des dizaines dhommes dans le Nord Emir Abdelkader 0 2015-01-03 12:17 PM
Tunisie: un gendarme et des hommes arms tus dans des affrontements Emir Abdelkader 0 2014-02-04 12:37 PM
Dans chaque wilaya un cadre sera charg des dmarches des citoyens ns ltranger Emir Abdelkader 0 2013-11-10 02:36 PM
Une fatwa rend licite ladultre dans le cadre du jihad sexuel en Syrie Emir Abdelkader 0 2013-10-21 03:00 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-02-10
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,949 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Nul ne saurait empcher les hommes de se parler dans un cadre priv

Nul ne saurait empcher les hommes de se parler dans un cadre priv






Le Forum Crans-Montana campe sur sa dcision de tenir un congrs consacr aux thmatiques conomiques et sociales, Dakhla, la ville sahraouie occupe par le Maroc, en dpit de la protestation du Front Polisario, de lUnion africaine et des ONG de soutien au peuple sahraoui.


Dans une dclaration El Watan, les responsables de lONG estiment que nul ne saurait empcher des hommes et des femmes de voir, penser et parler dans un cadre priv. Somm par des avocats du Polisario de revenir sur sa dcision dorganiser une rencontre sur les questions lies au dveloppement conomique et social, Dakhla, le Forum Crans-Montana ne lche pas prise. Saisi par courriel, pour une raction sur les accusations du prsident sahraoui, de lUnion africaine et de nombreuses ONG de soutien au peuple sahraoui, le Forum Crans-Montana affirme demble que nul ne saurait prtendre empcher des hommes et des femmes de venir voir, penser et parler, dans un cadre priv, dessayer de faire un progrs politique, conomique et social.
Pour Jean-Paul Carteron, auquel notre demande a t adresse, le congrs devant se tenir les 12 et 15 mars prochain, Dakhla, est un forum de rencontres et de dcouverte au cours duquel hommes et femmes politiques qui le dsirent pourraient rencontrer et converser avec les interlocuteurs de la socit civile.
Il explique quen prsence de problmes qui perdurent depuis quarante ans, le Forum et lIsesco (organisation islamique pour lducation, les sciences et la culture) ont dcid dessayer dapporter une modeste contribution au dbat qui ne saurait durer encore 40 ans (!), dinformer ceux qui le dsirent et de permettre aux interlocuteurs potentiels de nouer les liens et des de contacts individuels. Pour lui, organiser un forum de discussions est un droit fondamental dans toute socit qui se respecte.
Cela reprsente une dmarche ouverte et dmocratique. De ce fait, souligne-t-il, nul ne saurait prtendre empcher des hommes et des femmes de venir voir, penser et de parler, dans un cadre priv, dessayer de faire un progrs politique, conomique et social ! Le Forum de Dakhla est entirement consacr des thmatiques conomiques et sociales.
Il nabordera pas les enjeux politiques qui sont en attente, car ceux-ci ne sont pas de sa comptence. Mieux, le Forum trouve que la question souleve relative au territoire non autonome nest pas pertinente , car, selon lui, la lecture attentive de larticle 73 de la Charte des Nations unies permet de voir, ligne par ligne et mot par mot, que linitiative du Forum de Crans Montana et de lIsesco est en pleine harmonie avec ses prescriptions.
Visiblement irrit par les ractions de soutien au peuple sahraoui, le responsable du Forum Crans-Montana avertit la fin de sa dclaration quil ny aura pas dautre communication sur le sujet de la part de son ONG. Celle-ci semble dcide tenir sa manifestation Dakhla, malgr les risques scuritaires encourus, contre lesquels aussi bien lUnion africaine que prsident sahraoui ont mis en garde.
Le 5 fvrier dernier, le cabinet davocats europen constitu par les autorits sahraouies a saisi, par courrier, les responsables du Forum Crans Montana, les sommant de mettre un terme lorganisation de cette manifestation dans une ville occupe, sous peine dtre poursuivis pour complicit une occupation militaire et financement de celle-ci, avec toutes les consquences que cela suppose en matire de crime de guerre et du droit humanitaire international. 

Violation des droits de lhomme par les forces doccupation marocaines

Les agressions menes contre les populations sahraouies par les forces doccupation marocaines se poursuivent dans la capitale sahraouie occupe, El Ayoun, o une manifestation pacifique a t rcemment sauvagement rprime, a rapport hier lAPS, citant lagence Sahara presse service. Les manifestants rclamaient la dcolonisation du Sahara occidental et la libration de tous les prisonniers politiques sahraouis, selon une source du ministre sahraoui des Territoires occups et des Communauts sahraouies tablies ltranger, qui fait galement tat dune agression mortelle, par des colons marocains, dun jeune Sahraoui Agadir.
A El Ayoun occupe, les Sahraouis qui manifestaient pacifiquement, samedi dernier, ont t surpris par des attaques brutales menes par les forces doccupation marocaines en civil et en uniforme, soutenues par les colons, laissant de nombreux blesss parmi les civils sahraouis sans dfense, a-t-on indiqu. Les manifestants brandissaient des banderoles dnonant les pratiques rpressives commises contre les civils sahraouis sans dfense et appelant la libration de tous les prisonniers politiques sahraouis qui croupissent encore dans les prisons marocaines, a prcis la mme source. Lors de cette manifestation pacifique, la famille du prisonnier sahraoui, Mohamed Lamine Haidallah, a protest contre lagression mortelle commise contre son fils par cinq colons marocains Agadir. Le ministre sahraoui des Territoires occups et des Communauts sahraouies tablies ltranger a expliqu que Mohamed Lamine Haidalla est dcd suite une attaque son encontre mene par cinq colons marocains mercredi dernier, provoquant une commotion crbrale et des blessures au niveau du cou. Le jeune Sahraoui a t sauvagement attaqu avant son vacuation hpital Hassan II Agadir, o il a succomb ses blessures. La famille de Mohamed Lamine Haidallah a demand louverture dune enqute pour faire la lumire sur son assassinat et traduire, devant la justice, les responsables de ce lche assassinat, mais les autorits marocaines nont pas encore ragi, a dplor la mme source. Ce nest pas la premire fois que ladministration marocaine dissimule volontairement les crimes commis par les colons marocains contre les Sahraouis.


Rdaction internationale



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Nul ne saurait empcher les hommes de se parler dans un cadre priv




10:25 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,