> >

[] [ ]

"Voici mon histoire avec ma mre Assia Djebar"

(Tags)
 
Assia Djebar : 4 hommages et 1 enterrement Emir Abdelkader 0 2015-02-13 05:44 PM
Assia Djebar dcde : Perte dune intellectuelle majeure Emir Abdelkader 0 2015-02-07 02:31 PM
"Le monde musulman n'est pas tranger l'histoire de France" Emir Abdelkader 0 2015-01-29 12:48 PM
IRAK. A Erbil, "il est maintenant impossible de vivre avec des musulmans" Emir Abdelkader 0 2014-09-12 07:46 PM
Ramtane Lamamra : "L'Histoire nous donnera raison" Emir Abdelkader 0 2014-01-03 05:51 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-02-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
"Voici mon histoire avec ma mre Assia Djebar"

Son fils adoptif Mohamed Garne Echorouk: "Voici mon histoire avec ma mre Assia Djebar"




Monsieur Mohamed Garne a appris, travers le numro dEchorouk paru mercredi, que les services de la Protection civile sont en alerte dfaut de lacte de naissance de lcrivaine Assia Djebar. Une fois arriv Alger venant de la France, il a contact le journal et nous a prsent un dossier complet qui contient tous les documents officiels de sa mre adoptive dont lacte de naissance, la fiche familiale, lacte de mariage et la fiche dtat civil. Il a, galement, fait parvenir ses documents dadoption. En marge de sa visite Echorouk jeudi, nous avons ralis cet entretien avec lui.

Lhistoire de ladoption de Mohamed Garne par Assia Djebar
Le fils de lcrivaine Assia Djebar raconte, avec amertume, son histoire allant de sa petite enfance o elle lavait pris en charge avec laide de son ex-poux Ahmed Ould-Rouis jusqu sa jeunesse perdue.
Ma mre sest marie avec monsieur Ahmed Ould-Rouis Alger en 1958. Etant donn quelle tait strile, elle voulait adopter deux enfants : un garon et une fille, et ce le 15 septembre 1965. Echorouk dtient une copie de la demande dadoption que javais adresse la Direction de la Sant et de la Protection Sociale qui explique bien la situation familiale : veuillez prendre notre demande dadoption de deux enfants en considration. Nous nous engageons prendre soin deux et leur fournir toute la tendresse ainsi que tout dont ils auront besoin .


Elle ma fait croire, pendant des annes, que ma mre biologique tait morte
La demande du couple a t accepte le 27 septembre 1965 suivant des donnes encourageantes telles que le certificat de bonne sant physique et mentale, le logement et le salaire mensuel .
Lpoux tait un professeur de langue arabe. Son salaire, cette poque, tait estim 830 DA. Ma mre Fatima-Zohra Imahlayne tait un professeur dhistoire et elle touchait 1220 DA. Ds lors et chaque fois je lui pose des questions propos de ma mre biologique, elle maffirme quelle tait morte , dit-il.


Son mari nous battait et emprisonnait dans larmoire
Lenfant adopt poursuit le rcit de sa relation avec lcrivaine Assia Djebar. Il dit : sa relation avec son mari commenait tre tendue. Il la battait. Il me battait aussi et nous emprisonnait dans larmoire pendant des heures. Ils se sont divorcs en 1975 et elle ma demand de retourner lorphelinat qui se trouvait ct du Palais du Peuple. Cependant, elle na pas transmis un crit ltablissement pour dclarer quelle sacquitte de moi. Je suis rest son enfant adopt jusqu sa mort. Javais 15 ans et je ne pouvais pas madapter aux enfants de lorphelinat. Je me renfermais moi-mme. On mappelait lenfant de la franaise. Je me cachais larmoire de la chambre .


Elle ma fait emprisonner pour plus de 3 ans cause dun collier
Mohamed Garne a indiqu quil ressentait, au fond de lui-mme, que sa mre biologique tait toujours vivante.
Jtais pass par des moments difficiles. Je ne pouvais pas madapter avec lorphelinat. Javais toujours considr Assia Djebar comme ma mre et sa famille comme la mienne. Alors, jai dcid de lui remettre son collier que javais pris en un moment de colre. Je lui ai suppli daccepter mon retour la maison mais elle a appel la police. Avec laide de Nouria Hafsi, jai t emprisonn El Harrach et Berrouaguia pendant 3 ans et demi.


Jai retrouv ma mre biologique Khera viole par des officiers franais
Je suis sorti de la prison. Elle commenait me contacter et me conseiller daccomplir le Service national. Effectivement, jai ralis son vu mais jai quitt avant dachever la dure prvue cause de mon tat psychique. Jai demand ma grand-mre de maider pour me marier et fonder une famille. Jai mme crit son nom sur les cartes dinvitation de ma fte de mariage , dit Mohamed.
Jai fond une famille et jai commenc rechercher ma mre. Jai attribu le nom dAdel (le juste) mon fils dans lespoir que la justice soit tablie. Jai retrouv ma mre Khira. Tout content, jai pris une photo avec elle pour la montrer ma mre adoptive Assia Djebar. Cependant, cette dernire ntait pas intresse et na mme pas voulu jeter un coup dil sur la photo , ajoute-il.


Ma mre, femme dun Chahid habite parmi les morts au cimetire de Sidi Yahia
Avec amertume, monsieur Mohamed Garne raconte le choc quil avait subi lorsquil a appris que sa mre Khira, femme du Chahid surnomm Fertas tait victime dun viol par les officiers de la colonisation franaise. Elle habitait dans le cimetire de Sidi Yahia.
Jtais pris par lide de collecter plus dinformations sur mon pre. A chaque fois que je posais la question Assia Djebar, elle indiquait au doigt au drapeau national , raconte-il.


Larticle du Monde et la gifle de Massu, de Bigeard et dAussaresses
Garne ajoute quaprs son arrive en France, un premier article sur sa mre biologique a t publi dans le journal Le Monde sous le titre L'histoire de Khera, viole par des militaires franais . En outre, il y avait la gifle de Massu, de Bigeard et dAussaresses. Ce dernier a reconnu ces crimes et ces pratiques lencontre des femmes algriennes pendant la colonisation franaise.


Elle allait publier un roman sur ma mre Khera
Garne continue raconter les dtails de cette tape de sa vie : Assia Djebar ma contact et ma rappel quelle tait toujours ma mre et elle ne mavait pas oubli. Elle a propos dcrire un livre sur ma mre relle. Jtais content et je suis revenu chez elle. On a enregistr 20 heures sur lhistoire de ma mre a et linjustice quelle a subie. Elle ma demand de signer un engagement pour ne pas rvler la violence exerce par son ex-mari. Effectivement, jai sign lengagement .


Elle a refus aprs avoir t sollicite par lAcadmie franaise
Garne ajoute quAssia Djebar tait alle New York pour enseigner. Elle ma contact, par la suite, pour me dire quelle avait chang davis et elle nallait pas continuer lcriture du livre sous prtexte que la France ne lui avait rien fait de mal et que ce ntait pas son affaire. Elle avait, galement, indiqu quelle allait entrer lAcadmie franaise. Depuis lors, le contact sest coup entre nous. Pour ma part, jai continu mon combat pour ma cause et celle de ma mre. Mon livre a t publi en 2005. Quatre jours aprs, cependant, il a t retir .


Jtais la premire victime gagner devant la justice franaise en qualit de victime de colonisation
Concernant le fruit de son combat, Garne indique quil a gagn la premire affaire dune victime de la colonisation et ce devant la justice franaise. Quand je suis arriv lAcadmie franaise en 2005, on ma empch de la voir et ma sur adopte Djalila ainsi que toute la famille lont entour. Ils mont compltement loign delle .


Jtais choqu par sa mort
Emu, Monsieur Mohamed Garne a conclu : aprs la parution de mon nouveau livre Franais par le crime j'accuse, jai reu un appel tlphonique de la part des avocats minformant que ma mre Assia Djebar tait dcde. Jtais choqu et jtais en conflit avec moi-mme est-ce que je dois assister aux funrailles ou pas. Javais peur dtre chass par ses surs .
Je voulais lui dire Maman, je te pardonne .



 

()

« : ... | »

: 1 ( 0 1)
 

"Voici mon histoire avec ma mre Assia Djebar"




08:24 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,