> >

[] [ ]

Le rebond se confirmerait plus tt que prvu

(Tags)
 
Le gouvernement connu ce weekend, un Conseil des ministres prvu samedi Emir Abdelkader 0 2014-05-02 08:50 AM
Comment Hollande avait prvu de frapper la Syrie Emir Abdelkader 0 2013-10-02 12:54 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-02-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le rebond se confirmerait plus tt que prvu

Le rebond se confirmerait plus tt que prvu




La baisse de la production aux Etats-Unis et le recul des investissements dans le secteur, dans le sillage de la baisse drastique des prix du ptrole, semblent avoir aid stopper la chute des cours.


Aprs une baisse brutale enregistre ces derniers mois, faisant perdre au baril plus de 60% de sa valeur, les prix du ptrole seraient en voie de renouer avec une relative stabilit en collant un peu plus aux fondamentaux du march. Les changes effectus hier sur lInterContinental Exchange (ICE) de Londres ont confirm une lgre hausse des cours de 54 cents, au-dessus de 62 dollars, par rapport la clture de vendredi.
La baisse de la production aux Etats-Unis et le recul des investissements dans le secteur, dans le sillage de la baisse drastique des prix du ptrole, semblent avoir aid stopper la chute qui laisse place un rebond, encore contenu, mais qui devrait se confirmer plus tt que prvu au cours de lanne 2015. Le ministre kowetien du Ptrole, Ali Al Omair, a estim hier que le prix du ptrole stait amlior plus rapidement que prvu en se montrant optimiste sur lvolution des cours du brut lavenir. Je pense que lamlioration va durer (...).
Les prix commencent se consolider et on espre quils seront meilleurs au deuxime semestre de 2015, a-t-il ajout. Les prix ont baiss de prs de 60%, 40 dollars le baril, entre juin et fin janvier, en raison de crainte dune surabondance de loffre, mais tendent remonter au-dessus de 60 dollars depuis quelques jours.
Ainsi selon les comptes rendus des agences de presse, les prix du ptrole oscillaient autour de lquilibre hier en cours dchanges europens, dans un march toujours optimiste aprs la nouvelle baisse du nombre de puits de forage en activit aux Etats-Unis, mais qui restait lest par la surabondance de loffre. Les attentes dun norme ralentissement de la production amricaine sont clairement responsables de cet impressionnant rebond, notaient les analystes de Commerzbank.
Ces espoirs dune baisse de la croissance de la production amricaine, qui a atteint de nouveaux records depuis au moins 1983 la semaine dernire, taient aids par la baisse du nombre de puits de forage en activit aux Etats-Unis. Selon le dcompte publi vendredi par le groupe paraptrolier Baker Hughes, trs attendu des oprateurs de march ces dernires semaines, il y avait 84 plateformes en activit de moins la semaine dernire aux Etats-Unis, portant le nombre total dunits en fonction 1056.
Le nombre de puits en activit a baiss pour la dixime fois conscutive, une premire depuis le dbut de ces statistiques en 1987, et la dernire fois que le compte tait aussi bas remonte aot 2011, daprs les analystes de Commerzbank. Lannonce de la baisse des investissements dans le secteur ptrolier continuait galement de soutenir les cours du ptrole.
En effet, depuis la fin du mois dernier, les gants ptroliers, comme Chevron, Total, BP et Royal Dutch Shell, ont annonc tour tour des diminutions dans leurs budgets dinvestissement et dexploration, ce que certains oprateurs voient comme un signe annonciateur dun nouveau dficit doffre sur le march. Mais pour Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque, ces rductions budgtaires nauront pas dimpact sur loffre avant plusieurs mois.
Cest surtout moyen et long termes que la baisse des investissements dcide par plusieurs compagnies ptrolires de premier plan pourrait avoir une influence la hausse significative sur les cours. Cela ne pourrait tre rellement perceptible que dici plusieurs semestres, notait M. Dembik cit par lAFP.

Zhor Hadjam




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le rebond se confirmerait plus tt que prvu




09:05 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,