> >

[] [ ]

Sale temps pour Mohamed VI

(Tags)
 
A-t-on attendu tout ce temps pour avoir "a" ? Emir Abdelkader 0 2014-10-02 12:52 PM
Sale temps pour la confrrie des Frres musulmans Emir Abdelkader 0 2014-09-15 02:13 PM
une situation trange pour Mohamed VI Emir Abdelkader 0 2014-07-31 01:21 AM
Chute de la pub, interdiction dimpression : mutation salvatrice ou sale temps pour la presse ? Emir Abdelkader 0 2014-06-16 02:59 PM
Sale temps pour les Frres musulmans Emir Abdelkader 0 2013-12-27 06:59 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-02-22
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Sale temps pour Mohamed VI

Sale temps pour Mohamed VI



Le mouvement du 20 fvrier revient la charge au Maroc




Le spectre des rvolutions du printemps arabe plane de nouveau sur le Maroc. En effet, le mouvement du 20 fvrier, qui a bouscul la donne politique au royaume chrifien en surfant sur la vague de ces rvolutions en 2011, revient la charge pour demander plus de dmocratie et pour dnoncer la corruption qui gangrne les institutions du royaume.




Plusieurs centaines de personnes ont marqu vendredi le quatrime anniversaire du mouvement pro- rformes du 20-Fvrier, en participant des sit-in Rabat et Casablanca, les deux principales villes du royaume, ont rapport les mdias. Ils taient environ 200 personnes se rassembler en fin d'aprs-midi devant le Parlement de Rabat en scandant des slogans hostiles au rgime tels que "Dignit!", "dmocra- tie!", "non la corruption!".


Ainsi, aprs une inertie de quelques mois, ces militants " pro-rformes " raffirment leur dtermination aller au bout de leur combat en tmoigne quelques propos recueillis par l'AFP auprs des manifes- tants prsents sur place. "Nous sommes l pour montrer que le mouvement du 20- Fvrier (M20) continue. Certes, il a connu une rgression mais il est toujours vivant", a expliqu un participant, Abdelhamid Amine. Et d'ajouter : "on continue lutter pour un Maroc dmocra- tique, mme de garantir la dignit et les droits humains pour toutes et pour tous".


A Casablanca, la capitale conomique, environ 150 personnes ont manifest en arborant les mmes slogans que ceux de Rabat pour le mme mot d'ordre. Le mouvement du 20 fvrier qui rclame des rformes politiques et sociales profondes, dnonce une rpression leur gard. Les autorits affirment de leur ct que l'essentiel des revendications ont t satisfaites avec l'adoption l't 2011 d'une nouvelle Constitution, sur ini- tiative du roi Mohammed VI.


Pour rappel, cette anne-l, les manifestations avaient dbouch sur le succs historique des islamistes du Parti justice et dveloppement (PJD) lors des lgislatives. Oblig de ragir face l'ampleur de la contestation, le roi avait prononc son discours du 9 mars 2011 qui a dbouch sur l'organisation d'un rfrendum por- tant sur l'adoption d'une nouvelle consti- tution le premier juillet 2011 et par les lections lgislatives du 25 novembre 2011, remportes, malgr le fort taux d'abstention, par le PJD.


Ainsi, le roi Mohammed VI avait nomm officiellement Abdelilah Benkirane chef du gouvernement de coalition Midelt, le 29 novembre 2011. Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, leader du PJD, remettra l'an prochain son mandat en jeu. Vendredi, les manifestants de Rabat ont exprim leur intention de boycotter les scrutins venir. En matine, un premier ouvrage sur le M20, compos de textes et photos, a par ailleurs t pr- sent la Bibliothque nationale par une ONG locale" Le Mdiateur pour la dmocratie et les droits de l'Homme" (LMDDH).


La presse, elle, divergeait sur l'ampleur des rsultats obtenus par ce mouvement indit dans l'histoire rcente du royaume". Le 20-Fvrier a permis de briser la peur du pouvoir dans l'esprit des gens, ainsi que de ramener la politique des dizaines de jeunes qui se dsintressaient totalement des affaires publiques", se flicitait Taoufiq Bouachrine, du journal Akhbar al-Yaoum.


Si, "grce eux et leur audace, le Maroc ne ressemblera jamais plus celui d'avant", "on peut remarquer que les Marocains ont plong de nouveau dans l'indiffrence et la rsi- gnation", regrettait par contre Abdellah Tourabi, dans un ditorial intitul "20- Fvrier: une occasion manque", publi dans l'hebdomadaire Tel Quel.


Y.G.

Diaspora Saharaui




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Sale temps pour Mohamed VI




11:59 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,