> >

[] [ ]

La capitale interdite lopposition

(Tags)
 
On n'est pas la capitale mondiale du djihad ! Emir Abdelkader 0 2015-01-30 07:28 PM
La manifestation islamophobe du 18 janvier Paris interdite Emir Abdelkader 0 2015-01-17 04:44 PM
Alger, capitale de la rsistance franaise Emir Abdelkader 0 2014-08-13 11:02 AM
Maroc Une manifestation antigouvernementale interdite pour raison scuritaire Emir Abdelkader 0 2014-02-23 02:41 PM
Isral : une dpute noire interdite de donner son sang Emir Abdelkader 0 2013-12-12 11:36 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-02-25
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La capitale interdite lopposition

La capitale interdite lopposition






La capitale a t une nouvelle fois ferme toute expression pacifique de lopposition. Le rassemblement, auquel ont appel de nombreux partis politiques, a t empch selon des procds pernicieux qui renseignent sur la sophistication des mthodes de rpression. Des rassemblements et des marches ont t, par ailleurs organiss dans plusieurs villes du pays, o des manifestants ont tenu exprimer leur soutien la population dIn Salah qui rejette le projet du gaz de schiste.


Alger, une citadelle assige. Des murailles infranchissables des forces antimeute ont t dresses pour empcher le rassemblement contre lexploitation du gaz de schiste auquel a appel lInstance de suivi et de coordination (ICSO) qui regroupe une dizaine de partis politiques de lopposition. Lesplanade de la Grande-Poste, o devait se tenir le sit-in tait tout simplement inaccessible. Le pouvoir a fait dans lenvahissement du terrain.
Pour loccuper, les autorits locales dAlger ont organis des festivits pour clbrer, dans le folklore, la journe du 24 Fvrier une nouvelle mthode de rpression , pendant que des contingents des forces de rpression taient dploys de la Grande-Poste jusqu la rue Didouche Mourad.
Pendant que les troupes folkloriques amusaient la scne coup de zorna et de baroud, dchirant les tympans, les forces de police brandissaient la matraque contre les opposants lexploitation du gaz non conventionnel. La DGSN na pas fait dans la demi-mesure. Le gnral Hamel a sorti la grande artillerie pour rprimer les manifestants. Une vritable chasse lhomme est dclenche ds que les premiers opposants tentrent datteindre la Grande-Poste.
A peine ont-ils brandi des pancartes : Non lexploitation du gaz de schiste, Nous sommes tous des In Salah, ils se sont fait embarqus manu militari. Des leaders de partis de lopposition ont t vraiment bousculs, malmens et rouls par terre. Cest le cas de Mohamed Dhouibi dEnnahda. Lancien candidat la prsidentielle, Ali Benflis et son bras droit, Ahmed Attaf, ancien chef de la diplomatie durant les annes 1990, ont t cerns par la police les empchant de se rendre la Grande-Poste.
Ils ont t forcs de faire le chemin inverse pour rejoindre leurs camarades des autres formations politiques au sige du RCD, rue Didouche Mourad. Quant Mohamed Arezki Ferrad, une des figures de la Coordination nationale pour les liberts et la transition dmocratique, il a failli perdre le souffle face des policiers qui lencerclaient. Djilali Soufiane et Djahid Younsi ont improvis des points de presse sur le boulevard, mais les sirnes des fourgons de police assourdissantes empchaient dentendre quoi que ce soit. Noureddine Bahbouh, ancien ministre du RND, actuellement chef de lUnion des forces dmocratiques et sociales, a aussi t maltrait et ils lont fait carrment tomber.
Place Maurice Audin, du nom du militant communiste franais indpendantiste, Karim Tabbou, chef de lUnion dmocratique et sociale en attente dagrment, crie sa colre : Aujourdhui, nous avons rvl les deux facettes du rgime, sa dimension policire faite de rpression et dintimidation, lautre le folklore et le karkabo. Ce sont l des signes du dclin du systme. Le dnonciateur des magistrats faussaires, Benyoucef Mellouk, a t cueilli sa descente du train la gare Agha. Le prsident du RCD, Mohcine Belabbas, tait serein et imperturbable, mais peine arriv la Grande-Poste en compagnie de Mohamed Dhouibi, il a t vite repouss et forc rebrousser chemin vers la rue Didouche.
Le chef du MSP, Abderrazak Makri, a tent plusieurs reprises de forcer le passage, en vain. Notre action est un succs, nous avons russi briser le silence, lche-t-il. Ainsi, Alger a t interdite lopposition lors de cette journe du 24 fvrier, une date forte charge historique. Nous devons nous battre pour nous rapproprier notre histoire. Aujourdhui, le pouvoir use de mthodes de type colonial pour rendre impossible tout changement dmocratique, fulmine Haider Bendrihem. Le sociologue engag Nacer Djabi sest dit choqu par la brutalit policire, signe daffolement du pouvoir.
Aprs ce corps--corps qui a dur toute la matine, les leaders de lopposition se sont retrouvs au bureau rgional du RCD, pour un point de presse. Mohcine Belabbas a exig la libration des manifestants arrts Alger et Boumerds. Ali Benflis, lui, a fortement dnonc un rgime pharaonique, autoritaire et personnel. Le peuple exige son droit lautodtermination, dsigner ses gouvernants travers des lections transparentes, a-t-il revendiqu, avant que les chefs des partis quittent les lieux avec le sentiment davoir marqu et clbr le 24 Fvrier dans la lutte.

Hacen Ouali




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La capitale interdite lopposition




11:29 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,