> >

[] [ ]

Hollande et Valls condamnent la visite Assad

(Tags)
 
Quand les talibans se condamnent entre eux Emir Abdelkader 0 2014-12-17 02:39 PM
Valls contredit le juge Trvidic Emir Abdelkader 0 2014-12-06 01:08 PM
Trois partis condamnent la rpression policire Emir Abdelkader 0 2014-11-30 02:08 PM
Visite de Hollande au Vatican : une bombe artisanale explose prs dune glise franaise Rome Emir Abdelkader 0 2014-01-24 05:54 PM
Franois Hollande revient sur sa visite dEtat en Algrie Emir Abdelkader 0 2012-12-21 07:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-02-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Hollande et Valls condamnent la visite Assad

Hollande et Valls condamnent la visite Assad






Trois parlementaires franais de droite et du centre sont en "mission personnelle" en Syrie depuis mardi, en dpit de la rupture des relations diplomatiques.

Le prsident Franois Hollande a "condamn" le dplacement en Syrie de quatre parlementaires franais, dnonant notamment leur rencontre avec "un dictateur", Bachar el-Assad. "Cette initiative, je la condamne. Je la condamne parce qu'il s'agit d'une rencontre entre des parlementaires franais qui n'ont t mandats que par eux-mmes avec un dictateur qui est l'origine d'une des plus graves guerres civiles de ces dernires annes, qui a fait 200 000 morts. 200 000 !" a dclar le chef de l'État lors d'une confrence de presse Manille (Philippines).
Manuel Valls a condamn de son ct une rencontre avec "un boucher" et Jean-Christophe Cambadlis a promis de sanctionner un membre PS de la dlgation. Une "faute" qui ne "les honore pas" : le Premier ministre a dnonc avec "la plus grande vigueur" sur BFM TV et RMC l'initiative des deux dputs et deux snateurs, de gauche et de droite. Leur visite, commence mardi, tait une premire depuis la rupture des relations diplomatiques entre Paris et Damas en mai 2012.
"Une visite strictement prive"

Ds l'annonce de la rencontre, mercredi, de trois d'entre eux avec le prsident syrien, le porte-parole du gouvernement Stphane Le Foll avait pris ses distances : "initiative personnelle", sans rien d'officiel. Mais, a observ Manuel Valls, "les parlementaires reprsentent la souverainet nationale, ce qu'est ce pays". "Que des parlementaires aient ainsi, sans crier gare, rencontr un boucher, je crois que c'est une faute morale." La dlgation qui rentre en France jeudi aprs-midi comprend l'UMP Jacques Myard, le PS Grard Bapt - qui n'a, lui, pas rencontr el-Assad - Jean-Pierre Vial, snateur UMP, et Franois Zocchetto, snateur centriste. "Boucher" : le mot a aussi t employ sur RTL par Jean-Christophe Cambadlis, premier secrtaire du PS. "J'ai crit Grard Bapt, je le convoquerai et je prendrai des sanctions", a poursuivi le dput de Paris propos de celui de Haute-Garonne.
Sur France Inter, Grard Bapt s'est dfendu : "C'tait une visite strictement prive", un "dplacement exploratoire pour retrouver le chemin de la comprhension et de la paix". "Beaucoup de pays europens considrent ce gouvernement comme frquentable, c'est une guerre civile", a insist l'lu socialiste, par ailleurs mdecin. Mme tonalit chez Jacques Myard sur Sud Radio : "Nous sommes venus ici pour couter, voir et changer. Cet entretien s'est bien pass, nous avons pass un certain nombre de messages. Il y a eu hier soir la libration d'un opposant au rgime syrien, j'analyse cela comme tant un geste. Si on veut mettre un terme la guerre civile, on parle avec des gens avec qui on n'est pas d'accord" et "Bachar el-Assad sera partie prenante du rglement de ce conflit", a insist l'lu des Yvelines.
Soutien de Fillon


Son collgue UMP Henri Guaino s'est insurg sur Europe 1 : "En vertu de quoi faudrait-il les sanctionner ? Je suis en dsaccord sur le fond de la dmarche, le fait d'aller le voir", a dit le proche de Nicolas Sarkozy qui, titre personnel, n'aurait pas fait ce voyage. Mais il partage : "Nous sommes bien obligs de dialoguer avec Bachar el-Assad ds lors que nous avons un ennemi prioritaire, l'État islamique."

Mercredi, l'ancien Premier ministre Franois Fillon avait assur : "Ils ont eu raison d'y aller, il faut couter toutes les parties. Si j'avais l'occasion d'aller en Syrie, j'irais srement en Syrie."





Le Poin.fr
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Hollande et Valls condamnent la visite Assad




09:15 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,