> >

[] [ ]

Au-del du terrorisme, le "daechisme"

(Tags)
 
Libye : un gnral dissident dit avoir le "mandat du peuple" pour combattre le "terrorisme" Emir Abdelkader 0 2014-05-26 02:50 PM
Egypte: 200 jihadistes seront jugs pour "terrorisme" Emir Abdelkader 0 2014-05-11 02:11 PM
"" "" "" "" Emir Abdelkader 0 2014-03-14 12:24 AM
" " " " "" "" Emir Abdelkader 0 2013-09-12 10:13 PM
"""""""" 18 2012-05-19 06:10 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,935 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Au-del du terrorisme, le "daechisme"

Au-del du terrorisme, le "daechisme"




Que se passe-t-il dans l'esprit de ceux qui tombent aux mains des djihadistes ? A l'occasion d'un grand colloque sur "la radicalisation et ses traitements", entretien avec le psychanalyste Fethi Benslama.

  • Pour la premire fois, un colloque sur La radicalisation et ses traitements se tiendra les 5 et 6 mars prochains luniversit Paris-Diderot, organis par le psychanalyste Fethi Benslama, en partenariat avec lObs. Le programme du colloque est consultable ici.
  • Fethi Benslama est professeur de psychopathologie et directeur de lUFR dEtudes psychanalytiques luniversit Paris-Diderot, Paris VII. Il est notamment lauteur de la Psychanalyse lpreuve de lislam (Flammarion, 2004). Dernier ouvrage paru: la Guerre des subjectivits en islam (Lignes, 2014).
L'OBS. Est-on dsormais en mesure de dfinir un ou des profil(s) du djihadiste ?
Fethi Benslama. Il ne faut pas raisonner en termes de profils, ils sont impossibles dfinir, ni de causes univoques qui ne rendent pas compte de la complexit du phnomne, mais plutt en termes de configuration et de processus. Je mexplique. La configuration, cest la conjonction de trois facteurs: le contexte social, la trajectoire individuelle, et lappartenance un groupe radical, dont la rencontre est aujourdhui facilite par internet.
A cet gard, lide de loups solitaires nest pas probante, ladhsion un groupe est ncessaire. Cest ce que la psychanalyse appelle le contrat narcissique groupal. Ensuite, il y a les tapes du processus de radicalisation, qui se droulent des rythmes variables.
Prenons lexemple des frres Kouachi...
Lenqute a mis bas toutes les ides simplificatrices. Leur pass, notamment, nexplique pas ce quils sont devenus. Ils sont orphelins, et alors ? Cela namne pas quelquun tre radical. Ils taient placs dans de bonnes conditions et daprs les travailleurs sociaux ils ntaient pas spcialement plus perturbs que dautres.
A ce stade, les frres Kouachi sont dans une situation indcidable (et donc non dtectable) comme peuvent ltre des adolescents pris dans un embrouillamini ambivalent alternant amour et haine. Il y a cependant un point obscur concernant le comportement de leur mre ; cela peut changer la perspective si elle reprsentait pour eux une vie de dshonneur et ainsi une blessure narcissique.
Le moment de bascule se situe lorsquils rencontrent la personne qui les conduit se radicaliser. Lidologie djihadiste leur fournit un idal pour exalter leur sentiment haineux avec des dbouchs destructeurs. Cest cet alliage trs particulier entre lidal et la haine qui fait la caractristique commune de tous les djihadistes.
Comment cet idalisme haineux fonctionne-t-il ?
Nous avons tous des idaux qui nous permettent de nous socialiser, en nous dtachant du trop-plein damour infantile pour nous-mmes. Mais lidal fait la fois office de rehausseur narcissique en redonnant de lamour collectif au sujet. Cest videmment spcialement oprant pour les accidents de la vie et ceux qui ont une mauvaise estime deux-mmes. Lidal glorieux peut tre une prothse efficace. Aprs, les idaux peuvent tre damour ou de haine, avec des passages ventuels de lun lautre. Or la haine a une puissance fondamentalement structurante, il ne faut pas loublier.
Il y a au moins deux types de haine: celle qui appartient au registre de lavoir, qui consiste vouloir ce que lautre possde, cest--dire la jalousie, et celle plus radicale encore du registre de ltre, qui vise lautre pour ce quil est, parce quil a une puissance suppose qui empche le haineux de jouir de sa vie. Alors on lexcre, on essaie de le ravaler et de lexclure. Cest cette haine dune insondable agressivit qui est loeuvre dans le racisme et lantismitisme, ou dans les actions de Daech en Irak lencontre des Yazidis en particulier.
Sur quel complexe se fonde la haine des djihadistes ?
Pour comprendre la formation de cet idal de haine, il faut revenir la constitution de lidologie islamiste et la situation sociale du monde musulman contemporain. Cette idologie a pour noyau la thse dun tort inflig lislam par lOccident.
Cest un fait que les Lumires pntrent dans le monde musulman avec des expditions militaires, le colonialisme et des interventions violentes qui se sont rptes depuis. Malgr cela, des musulmans ont considr que ces Lumires apportaient des solutions qui ne se trouvaient pas dans lislam. Cest lapparition, ds le XIXe sicle, du musulman rform. Cest aussi la formation des Etats nationaux sur le modle occidental, et surtout lmergence dun Etat lac en Turquie, simultan labolition du califat: un acte peru comme destitutif du symbole de la souverainet islamique.
Lidologie islamiste nat dans ce contexte, en raction lidal islamique bless. Do lobjectif de la restauration du califat contre les Etats nationaux et le mot dordre des Frres musulmans: Lislam a rponse tout. Mais cest lexplosion dmographique et labandon des masses dans le dnuement ainsi que lincurie et la violence des gouvernants qui vont renforcer socialement un sentiment de trahison.
Cest le terreau de lindignit relle do natront les milliers de sujets sidentifiant au prjudice et la blessure, prts sengager dans la rparation ou dans la vengeance au nom de la justice identitaire. Cette idologie islamiste a construit une sorte de surmusulman, appel devenir plus musulman que musulman, dans une surenchre tous les niveaux. Cest a le salafisme, pour qui le rform devient un sous-musulman.
Par extension, dans les pays europens, les enfants de migrants occidentaliss qui sloignent de la religion reprsentent la mort possible de lidal islamique. Cest l quintervient la trajectoire individuelle; certains peuvent se reconnatre dans la blessure de lidal et se rvolter.
Ce qui est troublant, cest quon a vu des individus se radicaliser qui ntaient ni dfavoriss ni mme musulmans...
La sensibilit au prjudice de lidal bless nest pas le propre dune classe. Les messages dappel la rparation peuvent en effet fasciner des non-musulmans prts arracher leur dignit par la violence. Ce sont des conversions du narcissisme meurtri. En Europe, le cynisme du capitalisme sauvage, qui a dgrad les idaux des Lumires, favorise ces engagements.
Comment expliquer cette culture de mort propre Daech ?
Daech, cest au-del du terrorisme. Le djihadisme a pris aujourdhui, avec lextrmisme des groupes islamistes, une forme auto-htro-sacrificielle, quil navait pas dans le pass. Cest lidal dune haine de soi et de lautre qui veut se raliser dans le sacrifice de sa propre vie et de celle dautrui. Les penchants destructeurs se dveloppent avec la rencontre de recruteurs et ladhsion un groupe radical, dans la ralit ou dans lespace virtuel.
La dernire tape intervient enfin, pour certains, lorsquils atteignent la position auto-sacrificielle de lidal mlancolique. Il est frappant de voir que lorsquils programment leurs actes, les djihadistes tablissent une sorte de rtroplanning partir du moment de leur mort. Lauteur des attentats de Copenhague par exemple, deux jours avant les vnements, transforme sa page Facebook en bulletin de ncrologie. Un des frres Kouachi oublie sa carte didentit; inconscient ou involontaire le geste est parlant. Ces gens-l pensent leur mort comme le point de dpart. Ils se voient morts.
Dans le livre de David Thomson (1), un djihadiste dit sa mre: Dieu a dcrt ma mort avant mme ma naissance ! Mais la grande nouveaut de Daech, ce nest pas la cruaut, tous les gnocidaires lexercent, cest le fait de la donner voir. Cest une monstration de la toute-puissance, rendue possible par les techniques modernes de diffusion de limage. Il y a ici une triple jouissance du crime: on tue atrocement, on montre quon est capable de transgresser tous les interdits, on fait participer les spectateurs cette jouissance.
Manuel Valls a parl dislamo-fascisme leur propos, est-ce pertinent ?
Il y a certes des traits communs (la question du populisme, du nationalisme, de lidentit...) entre ces idologies. Mais l, cest encore autre chose. Aussi je propose quon utilise le mot daechisme pour qualifier ce phnomne nouveau et viter les assimilations faciles. A mon sens, Daech est lextrmit de ce quoi aboutit lidologie islamiste, cest son dfi et son terme logique.


Propos recueillis par Marie Lemonnier







 

()


: 1 ( 0 1)
 

Au-del du terrorisme, le "daechisme"




11:47 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,