> >

[] [ ]

Ce pouvoir est un vritable danger pour lAlgrie

(Tags)
 
LOTAN, un danger pour la paix mondiale Emir Abdelkader 0 2014-11-21 09:14 PM
Je ne mettrais pas ma vie en danger pour un match de football... Emir Abdelkader 0 2014-08-26 05:50 PM
Le dbit Internet en Algrie, une vritable arnaque Emir Abdelkader 0 2014-06-22 12:47 AM
L'Algrie est-elle rellement en danger Emir Abdelkader 0 2014-03-09 11:44 AM
Cabale contre Aboud Hichem La presse constitue un danger pour le rgime Emir Abdelkader 0 2013-09-12 03:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,973 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Ce pouvoir est un vritable danger pour lAlgrie

Abderrazak Makri : Ce pouvoir est un vritable danger pour lAlgrie






Le prsident du Mouvement de la socit pour la paix (MSP) rompt avec la politique participationniste de ses prdcesseurs et installe rsolument son parti dans le camp de lopposition.


- Quel bilan dressez-vous de la manifestation du 24 fvrier contre le gaz de schiste ?
Je pense que cest un grand succs, au regard des objectifs que nous avions assigns cette action. Pour nous, sortir dans la rue est une faon dimpulser une dynamique politique pour faire bouger les choses, donner du courage aux citoyens et essayer, en quelque sorte, dveiller les consciences.
La finalit est de dire aux Algriens que le changement pacifique est possible et quil faut sy mettre. La situation politique, ces dernires annes, est en effet fige. Il y a une sorte danesthsie mentale qui sest empare des Algriens cause des tragiques vnements qua connus lAlgrie. Chacun craint lgitimement pour la scurit du pays et la sienne naturellement. Mais aujourdhui, il faut agir, sinon cette instabilit quon redoute tous va sinstaller.
Si on laisse le pouvoir faire ce quil veut, il va irrmdiablement nous mener un vritable pril. LAlgrie vit de la rente et celle-ci samincit jour aprs jour. Tout le monde parle de laffolement du pouvoir face la chute brutale des cours du ptrole. La situation est hlas beaucoup plus grave, puisque lon assiste, depuis 2006, la dcrue de la production du gaz et du ptrole et nos rserves reculent depuis vingt ans.
- Est-ce une menace pour le pouvoir ?
Cest surtout une menace pour le pays ! Cest pourquoi, nous, en tant que partis de lopposition, nous avons le devoir, voire lobligation, de bouger, de sensibiliser et dalerter lopinion publique pour crer un nouveau rapport de forces mme de contraindre le pouvoir dialoguer pour un changement dans lintrt de lAlgrie. Et sil campe sur ses positions, quil sache que nous sommes en train de crer, aux Algriens, une opposition crdible qui pourra contenir la situation en Algrie, si le rgime venait seffondrer. De ce point de vue, je pense quon a franchi un pas essentiel. Le 24 fvrier dernier est pour moi la deuxime journe historique de lopposition aprs la confrence de Mazafran.
- Surtout quil y a eu des actions simultanes dans beaucoup de wilayas
Effectivement, cest la premire fois depuis lindpendance quil y a eu des manifestations politiques dans les 48 wilayas ; cest du jamais vu ! Cest la premire fois que lopposition arrive coordonner ses efforts pour des actions unitaires de cette envergure. Nous avons franchi le mur de la peur et cest trs important. Cela a t aussi un moment dentranement pour nos militants. Je retiens dailleurs cette image magnifique des militants de nos partis qui coordonnaient et encadraient les actions sur le terrain dans toutes les wilayas.
- Pour autant, la raction du pouvoir a t une fois de plus brutale, voire expditive, comme ce fut le cas Alger. Pourquoi, votre avis, abat-il sa main lourde ?
Cette raction montre tout simplement la fragilit du pouvoir et sa crainte. Il na plus confiance en lui-mme, donc, forcment, il craint que les Algriens retrouvent une opposition crdible. Les Algriens affichent deux postures : soit ils se taisent et cdent leur pessimisme ambiant, soit ils revendiquent de manire nergique en usant mme de la violence.
Mais, le 24 fvrier, nous avons trac une nouvelle ligne politique et propos une nouvelle pdagogie politique qui consiste rsister pacifiquement. Je dirais mme que nous avons peut-tre dessin une nouvelle ligne de conduite politique dans tout le monde arabe, lexception de la Tunisie o elle a dj fait ses preuves. Cest une voie mdiane que nous proposons entre les tentations radicales de certains qui veulent le chaos et dautres qui affichent une attitude trs mfiante force dtre terroriss.
- Vous et vos partenaires de la CNLTD avez t accuss de porter atteinte lunit nationale et de chercher provoquer le chaos travers ces manifestations publiques
Ce sont danciennes chansons qui ne valent rien du tout ; un vieux disque quon ressort chaque fois comme au bon vieux temps du parti unique.
- Amar Ghoul, votre ancien compagnon, a mme qualifi dirresponsable votre dcision dorganiser une marche. Un commentaire ?
Ce qui est irresponsable, cest la corruption. Cest le fait dtre alli un pouvoir corrompu qui a montr ses faiblesses, sa faillite et son incomptence. Le patriotisme sincre est de sopposer ce pouvoir, parce quil reprsente un danger pour lAlgrie. Un danger pour sa stabilit et son unit. Le laisser persister dans cette voie voudrait dire accepter leffondrement du pays, cest cela lirresponsabilit, de mon point de vue. Lirresponsabilit est de travailler pour ses intrts personnels et non pas pour ceux du pays.
- Vous allez donc continuer travailler au sein de lInstance de suivi pour dautres actions venir ?
Oui, nous avons dailleurs convenu de nous runir prochainement en conclave sous la forme dun congrs de lopposition au cours duquel nous allons arrter notre stratgie et les actions mener.
- Lide dune lection prsidentielle anticipe est-elle toujours votre ordre du jour ?
Bien videmment. Le pays est plus que jamais bloqu. Avec un Prsident qui concentre tous les pouvoirs, et qui plus est incapable dexercer ses fonctions, il est logique de rclamer une prsidentielle anticipe pour dbloquer la situation. Vous savez, le systme algrien est unique au monde. Nous avons un hyper Prsident qui dcide de tout, un gouvernement qui nest pas ncessairement issu de la majorit et un Parlement pratiquement soumis lExcutif.
Cest un systme qui nest ni prsidentiel ni parlementaire. Cest plus quune monarchie, en ce sens que le Prsident dcide de tout mais nest responsable de rien. Nous avons en revanche abandonn la revendication de lactivation de larticle 88 de la Constitution sur lempchement, pour la simple raison quelle nous semble dpasse aujourdhui.
De plus, nous avons jug que cet article est pratiquement inapplicable dans ltat actuel des institutions. Il va de soi quil nous aurait t difficile dexpliquer aux Algriens cette dmarche technique. Cest pourquoi nous considrons quil est plus raliste de convoquer une prsidentielle anticipe pour sortir de cette impasse politique.
- Bouguerra Soltani a menac de vous destituer, si vous continuez vous opposer au pouvoir. Linitiative des consultations politiques est-elle une parade pour djouer cette menace ?
Sil veut me destituer dmocratiquement, je lui dis chiche ! Il en sera incapable, parce que jai la caution et la lgitimit de toutes les structures du mouvement, dont le majliss echoura (conseil consultatif) et le bureau national. Vous savez, je suis le seul, je dis bien le seul, responsable du MSP qui a fait partie de tous les bureaux nationaux du parti depuis sa cration en 1991. Personne na t aussi proche du dfunt cheikh Mahfoud Nahnah comme je lai t.
Je nai donc pas de leon recevoir. Pour autant, et en tant que prsident du parti, jai le devoir dcouter tous les avis, y compris de ceux qui ne sont pas daccord avec moi. Ces consultations politiques sinscrivent dans la stratgie de notre parti qui vise crer des passerelles pour rendre le dialogue autour du changement possible.
Le MSP, tout comme les autres partis de la CNLTD, voire de lInstance de suivi et de coordination de lopposition (ISCO), est libre davoir des initiatives politiques. Je dois prciser tout de mme que cette dmarche sinspire et sappuie sur les principes et la plateforme politique de la CNLTD. Les deux dmarches ne sont donc pas contradictoires, mais plutt complmentaires.
- La confrence du consensus du FFS, un temps couverte dloges, a fini par tre dclare hors jeu par les partis du pouvoir. Pourquoi, daprs vous ?
Je pense quil est inutile de revenir sur cet pisode. Il nest jamais bon de critiquer un parti dopposition. En loccurrence, le FFS est un parti crdible et qui a du crdit auprs des Algriens. Mais son initiative a juste permis au pouvoir de gagner du temps. Ce parti gagnerait revenir dans son milieu naturel quest lopposition. A la CNLTD en tout cas, nous laccueillerons bras ouverts. Le pouvoir a utilis son initiative pour chahuter le travail de la Coordination avant de dclarer via ses partis quil ntait pas preneur.
- Le MSP est connu pour tre un parti intimement li au pouvoir depuis des annes. Quest-ce qui vous empcherait de fausser compagnie vos amis de la CNLTD ?
Vous savez, ma rupture personnelle avec le pouvoir remonte 1997, quand le pouvoir a ordonn et excut une fraude massive et gnralise au profit dun parti bb moustache, le RND. Ce fut une cassure pour moi. Javais estim que le MSP, qui a particip la sauvegarde du pays, la consolidation des institutions et lutt contre le terrorisme, ne pouvait ni ne devait rester dans un gouvernement qui dtourne la souverainet populaire.
Jai rdig un texte au dfunt cheikh Nahnah, que jai dailleurs publi, o jexprimais ma dception. Depuis, je nai jamais chang de position par rapport au pouvoir, tout en restant disciplin lgard de la ligne politique de mon parti. Il a donc fallu attendre 2012 pour que ma ligne de conduite politique soit couronne de succs.
Etre lu prsident du MSP est pour moi la conscration de ma faon de voir les choses. Jobserve, par ailleurs, que beaucoup parmi les responsables politiques, avec qui je manifestais Alger contre la fraude lectorale en 1997, sont aujourdhui dans le gouvernement et dautres lont t auparavant (rires). Cest un constat que jai partag avec mes amis de la CNLTD. Dois-je souligner par ailleurs que le pouvoir a corrompu tous les partis politiques sans exception.
Pour revenir votre question, sachez quau sein de la coordination nous sommes devenus des amis aprs avoir t des partenaires puis des collgues. Cest un formidable acquis dmocratique que nous puissions nous parler sans a priori. De ce point de vue, le pouvoir a russi nous unir et cest tant mieux !
- En tant que parti dobdience islamiste, que pensez-vous des appels au meurtre et des fatwas lancs tout-va par certains individus au nez et la barbe des autorits ?
Je crois que toutes ces questions trouveront leur rponse dans le cadre dun Etat de droit qui garantit les droits, les devoirs et les liberts des citoyens. Nous ne sommes malheureusement pas encore arrivs ce stade. Il est vident que ces questions parasitent le dbat sur les vrais sujets politiques et le pouvoir tire profit de ces polmiques en dtournant lattention des Algriens. La conscration de la libert dans la vie nationale est cardinale. Certains savants de lislam pensent mme que la libert doit primer sur la charia.
- On a lhabitude de cataloguer votre parti dans la rubrique des Frres musulmans. Avez-vous des rapports avec la confrrie gyptienne ?
Non, non, nous navons rien voir avec les Frres musulmans et nous ne faisons pas partie de leur mouvement. Ceci dit, nous avons des dnominateurs communs et partageons certaines ides. Le MSP appartient lcole de la modration dont on peut retrouver beaucoup de partis dobdience islamique et pas uniquement des Frres musulmans.
- Que pensez-vous du nouveau pouvoir en Egypte et des bombardements ariens effectus par son arme en Libye contre Daech ?
Sagissant du nouveau pouvoir, comme vous dites, je considre que Abdelfattah Al Sissi a opr un coup dEtat contre un Prsident dmocratiquement lu. Quant aux frappes ariennes contre les bases du Daech en Libye, au MSP, nous soutenons totalement la raction de notre diplomatie. 

Hassan Moali




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Ce pouvoir est un vritable danger pour lAlgrie




10:40 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,