> >

[] [ ]

Violences lgard des femmes :...

(Tags)
 
Violences contre les femmes :... Emir Abdelkader 0 2014-11-25 06:18 PM
Violence lgard des femmes une souffrance muette, Une fatalit ? Emir Abdelkader 0 2014-11-25 12:50 PM
Les citoyens suisses exasprs par le laxisme de leur pays l'gard des islamistes Emir Abdelkader 0 2014-11-11 05:08 PM
Violences lgard des femmes : LEtat simplique enfin ! Emir Abdelkader 0 2014-09-04 12:52 PM
Pourquoi tant de violences contre les femmes ? Emir Abdelkader 0 2013-11-24 02:36 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Violences lgard des femmes :...

Violences lgard des femmes : Que cesse limpunit !






Les nouveaux textes de loi portant protection de la femme contre la violence taient hier en dbat lAPN. La nouvelle mouture, fruit dun long combat, na pas les faveurs des islamistes alors que la violence reste une plaie bante dans la socit.


Une injure dans la rue, une main baladeuse dans un bus, une gifle, une brimade puis lagression dcomplexe, facile, qui a de trs fortes chances de rester impunie, puisquen Algrie, la violence contre les femmes est rendue ordinaire par un code pnal plus que permissif. Puisquen Algrie, la violence lgard des femmes est presque culturelle. La loi prvoit des sanctions en cas datteinte lintgrit physique dune personne, quelle quelle soit.
Nanmoins, cette loi ne suffit pas protger les femmes contre les coups et blessures, les mariages forcs, les viols, les intimidations nombreuses quelles subissent au sein mme de leurs familles... Des membres du mouvement associatif militent depuis des annes pour la cration dune loi-cadre spcifique pour lutter contre les violences faites aux femmes.
Le projet de loi portant amendement du code pnal pour renforcer cette lutte, examin et adopt au mois daot dernier par le Conseil des ministres, a t dbattu lAssemble populaire nationale (APN) hier, et bien quil ait t jug insuffisant par des militants des droits de la femme, il suscite rsistance. A lAPN, lors du dbat, des voix se sont leves pour encourager le pardon, la docilit en cas de violences conjugales.
A lAPN, un peu comme partout dans la rue, on craint lmancipation des femmes, leur prsence. Le texte prvoit des sanctions envers lpoux coupable de violences contre son conjoint ayant entran une incapacit temporaire, un handicap permanent ou une amputation, mais les poursuites sont abandonnes, si la victime dcide de pardonner son conjoint.
Le texte prvoit galement des sanctions contre labandon de lpouse enceinte ou non, contre les pressions ou intimidations visant priver lpouse de ses biens, lencontre de lauteur dagressions sexuelles contre la femme, aggraves si le prvenu est un parent de la victime ou si celle-ci est mineure, handicape ou enceinte. Le texte prvoit aussi des dispositions contre les violences attentatoires la dignit de la femme dans des lieux publics.
Des membres du mouvement associatif fministe ont trs vite salu le fait que le gouvernement prenne en charge un tel dbat public mais tout en critiquant des clauses dangereuses, telles que le principe de labandon des poursuites en cas de pardon de lpouse, qui banalise la violence conjugale et ne protge pas la femme contre toutes les pressions sociales et familiales qui lempchent souvent de porter plainte contre son mari.
Peur et banalisation
La banalisation de la violence lgard des femmes a atteint un tel point que la vie en socit semble stre dfinitivement organise autour de cette colre et cette oppression projetes sur elles. Loin des bancs et dbats de lAPN, la ralit est pourtant pire que lide quon sen fait. Prs de 12 000 femmes se plaignent chaque anne de violences (auprs des services de scurit, dassociations, etc.).
Trs souvent les auteurs de ces violences restent impunis. Raison pour laquelle, beaucoup de femmes nosent mme pas sen plaindre, notamment par peur des reprsailles. Dabord, parce que ces violences commencent dans les foyers, avec plus de 60% des cas (coups et blessures, viols, intimidations, agressions).
Elles se poursuivent dans la rue, o une violence insidieuse svit, amenant les femmes presser le pas, fuir lhostilit constante quelles croisent, dserter un espace public o elles drangent, o elles filent la dmarche presque coupables. Danne en anne, elles sont pourtant de plus en plus nombreuses rejoindre luniversit et travailler. Les femmes seraient plus qualifies que les hommes dans le monde du travail, selon la dernire enqute de lONS sur les dpenses de consommation et le niveau de vie des mnages (2011).
Elle rvle que 44,4% des salaris de sexe fminin avaient un niveau universitaire, contre 10,70% seulement pour les salaris masculins. Pourtant, elles naccdent que trs difficilement, voire rarement une volution de carrire normale, des postes-cls ou responsabilit. Celle-l est une autre forme de violence.




Bouredji Fella




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Violences lgard des femmes :...




08:26 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,