> >

[] [ ]

Les liens troubles entretenus par la France avec le terroriste Abdelhakim Belhaj

(Tags)
 
La France atteint un stade extrme dans lescalade terroriste Emir Abdelkader 0 2015-01-08 01:28 PM
enqute sur Goldman Sachs pour ses liens avec l'ex-rgime de Kadhafi Emir Abdelkader 0 2014-09-22 12:03 PM
Le Libyen Abdelhakim Belhadj renoue avec la France Emir Abdelkader 0 2014-05-20 03:26 PM
La presse isralienne dvoile les liens avec des opposants syriens Emir Abdelkader 0 2014-05-10 03:49 PM
Algrie: les USA mettent en garde contre une menace terroriste persistante et des troubles sociaux Emir Abdelkader 0 2014-02-08 04:40 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,954 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les liens troubles entretenus par la France avec le terroriste Abdelhakim Belhaj

Les liens troubles entretenus par la France avec le terroriste Abdelhakim Belhaj






Ancien agent du MI6, ancien chef rebelle alli aux forces de lOTAN lors de lopration qui a renvers Kadhafi en Libye, ancien chef dune fausse Arme syrienne libre une manation des services secrets franais qui navait rien de syrien ni de libre Abdelhakim Belhaj est un exemple qui illustre les liens troubles entre lOccident et les groupes terroristes.



Le Libyen Abdelhakim Belhaj est le chef de lEtat islamique (Daesh) au Maghreb

Interpol a distribu ses États membres une note rdige partir dune requte du procureur gnral dÉgypte, Hichem Baraket, accusant Abdelhakim Belhaj dtre le chef de lÉmirat islamique (Daesh) au Maghreb, apprennent les mdias.
Ancien chef du Groupe islamique combattant en Libye (GICL), renomm en 2007 Al-Qada en Libye, Abdelhakim Belhaj tente par quatre fois dassassiner Mouamar el-Kadhafi entre 1995 et 1998 pour le compte du MI6 britannique. Il sinstalle en Afghanistan auprs dOussama ben Laden.
La justice espagnole le souponne davoir commandit les attentats du 11 mars 2004 Madrid. Pourtant, il est arrt, le 6 mars 2004, en Malaisie et transfr dans une prison secrte de la CIA o il est tortur selon la technique de programmation du professeur Seligman.
À la suite dun accord entre Washington et Tripoli, il est renvoy en Libye o il est tortur nouveau, mais par des agents britanniques. Libr, en 2010, il se rfugie au Qatar. En 2011, il joue un rle crucial dans le renversement de la Jamahiriya arabe libyenne. Le Conseil national de transition le nomme alors, sur proposition de lOtan, Gouverneur militaire de Tripoli.
Il exige et obtient des excuses de Washington et de Londres pour le traitement quils lui ont fait subir. Fin 2011, il part en Syrie et prend la tte de lArme syrienne libre, une organisation cre par la France pour renverser la Rpublique arabe syrienne.
Il revient bientt en Libye et installe les Frres musulmans au pouvoir Tripoli. Il met en place des camps dentranement de Daesh en Libye Derna, Syrte et Sebrata, ainsi quun bureau en Tunisie, Djerba. Il a t reu le 2 mai 2014 au Quai dOrsay.
Le chef terroriste sest rendu en mai 2014 Paris ou il a renou avec les autorits franaises et a mme tenu une confrence et un sminaire; aussi il a accord un entretien en arabe France 24.
Bien quil ait entretenu de trs bonnes relations avec Antoine Sivan, lambassadeur de France Tripoli, le gouvernement franais a refus plusieurs reprises de lui dlivrer un visa. Cependant, en mai 2014, la sous-direction Afrique du Nord du ministre franais des Affaires trangres la reu bras ouverts. Trois runions discrtes se sont ainsi tenues le 2 mai 2014 au Quai *dOrsay.
Devenu rvolutionnaire , puis gouverneur militaire de Tripoli, avant dtre dfait, malgr le soutien du Qatar, aux lections de juillet 2012 avec son parti Hizb al-Watan, lancien mir du Groupe islamiste combattant en Libye (GICL) demeure, en dpit de sa faible popularit, une figure incontournable, aux yeux de lOTAN.


Source: www.algerie360.com/









 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les liens troubles entretenus par la France avec le terroriste Abdelhakim Belhaj




11:51 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,