> >

[] [ ]

Les conditions du divorce ramnages

(Tags)
 
Conditions inhumaines dans les couloirs de la mort au Maroc Emir Abdelkader 0 2014-10-08 06:50 PM
Conditions draconiennes pour la surveillance du bac Emir Abdelkader 0 2014-05-02 09:13 AM
les conditions pour que le systme seffondre, sont runies Emir Abdelkader 0 2014-03-25 02:57 PM
Une grande fte pour le mariage et une autre pour le divorce Emir Abdelkader 0 2014-02-04 01:17 PM
Lopposition et les prsidentielles 2014, Voici nos conditions Emir Abdelkader 0 2013-11-26 01:35 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-09
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les conditions du divorce ramnages

Les conditions du divorce ramnages






Dix ans aprs la premire rvision du code de la famille, le prsident de la Rpublique a annonc hier avoir ordonn au gouvernement de ramnager les articles lis au divorce.


De larges passages du discours du prsident de la Rpublique semblent une rponse aux dclarations misogynes entendues
la suite du vote des amendements au code pnal et portant sur la rpression des violences contre les femmes. Le code de la famille, qui nest pas exempt de lacunes, sera rform.

La crmonie organise hier loccasion de la Journe internationale des droits de la femme na pas t vide de sens : le prsident de la Rpublique, Abdelaziz Bouteflika, a annonc que de nouvelles mesures lgislatives et incitatives seront introduites afin de renforcer et prserver les droits de la femme algrienne et sa place au sein de la socit.
Cest dans un discours lu lassistance par Mounia Meslem, ministre de la Solidarit nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, que le Prsident explique quune commission sera mise en place afin de prparer la rvision de certains articles du code de la famille, notamment ceux rgissant le divorce et le khol (divorce linitiative de lpouse).
Le chef de lEtat explique, dans son message, que cette dcision est motive par le fait que le divorce dans ces deux formes constitue, aujourdhui, un phnomne qui ne cesse de prendre de lampleur dans notre socit. Jordonne au gouvernement de charger un comit ad hoc de la rvision et du ramnagement des articles dudit code relatifs au divorce, qui prtent interprtation, en vue dy introduire les clarifications et prcisions ncessaires, afin de combler les insuffisances et garantir la protection des droits des deux conjoints et des enfants, ainsi que la prservation de la stabilit de la famille algrienne, est-il dit dans le texte.
Mme ambigu quant sa porte et son objectif, cette dclaration nen reste pas moins forte tant il est symbolique de toucher au code de la famille, dcri par les fministes tout comme par les conservateurs : les premiers pour son caractre restrictif, les autres pour son caractre permissif. Dautant que cela intervient au lendemain de lamendement du code pnal et ses dispositions quant aux violences faites aux femmes, qui suscite dbats et remous au sein de la socit.
Lmancipation pas antinomique de la religion
De larges passages de son discours semblent dailleurs une rponse, attnue mais cinglante, aux discours misogynes dcomplexs qui ont t entendus ici et l. Nous devons amliorer nos lois relatives la famille en harmonie avec les exigences de notre poque et de la vie moderne, aussi bien pour lhomme que pour la femme, en matire de vie sociale en veillant, en tout tat de cause, assurer une totale conformit de ce que dcide le lgislateur avec notre sainte religion, concde le Prsident.
Et largument religieux, rabch lenvi par les tenant de certains discours rtrogrades, assignant la gent fminine au rang de sous-individus, est battu en brche quelques lignes plus haut par M. Bouteflika, qui semble ainsi signifier que lmancipation de la femme nest pas antinomique de la religion.
Dcrivant la femme algrienne qui va de lavant, dtermine et dcide, qui ne perd pas son temps lorgner vers le pass, il ajoute quelle se dfait chaque jour davantage des hrsies qui inhibent sa dtermination, des obstacles et des entraves qui encombrent son chemin et des rgles de toutes sortes, trangres la religion, pour poursuivre sa marche, forte de ses droits consacrs par le Saint Coran et la tradition du Prophte (QSSL).
Lamoindrissement du plafond de verre ?
Pour le moins volontariste, ce discours estime que les services concerns se doivent de mener campagne contre la persistance des us et coutumes lis au conservatisme et lobscurantisme qui persistent violer les droits de la femme, troubler leur exercice ou entraver son autonomisation conomique et sociale.
Car la condition de la femme est, selon lui, insrer en tant que partie intgrante dans le combat pour garantir les conditions de dignit humaine, dgalit et dquit. De justice sociale, en somme. Elle est en droit dtre soutenue et protge par la loi en matire daccs lemploi et de possession de biens et richesses sous le rgime de la sparation, en tant libre den disposer elle-mme et sa convenance, insiste le Prsident.
Cest dailleurs sur le plan conomique et sur le plan du travail que le gouvernement escompte renforcer et prenniser ces acquis, et ainsi permettre aux femmes de ne plus tant se heurter au fameux plafond de verre, et ce, conformment au principe de lgalit des chances et abstraction faite du genre. Il est donc prvu de favoriser la conciliation des responsabilits de la femme, notamment universitaire, pour lui permettre de mieux se positionner sur le march de lemploi et dans la hirarchie des responsabilits, chose parfois rendue impossible faute daccompagnement au plan social et en raison des obligations inhrentes au statut de mre de famille.
Faciliter la conciliation entre famille et travail
Raison pour laquelle il est instamment demand aux autorits comptentes de multiplier le nombre de crches et de centres daccueil de la petite enfance, dont la rpartition gographique et laccessibilit devront tre mme de conforter lautonomisation de la femme travers une bonne prise en charge.
Car, comme le reconnat M. Bouteflika, la conciliation des nombreuses responsabilits lui incombant est loin dtre une sincure pour la femme. Ses responsabilits sont beaucoup plus lourdes que celles de lhomme. Cest sur la femme que repose, le plus souvent, la mission de grer et de rsoudre les difficults. Une nouvelle stratgie de promotion et dinsertion de la femme sera de ce fait labore, en concertation avec les organisations fminines, sur la base des enseignements tirs de la stratgie 2010-2014.
De mme, lExcutif se devra dassurer la sensibilisation des femmes et des jeunes filles quant leurs droits, et ce, pour leur permettre de sassumer dans tous les contextes de leur vie au sein de la socit. Ce discours-programme ne sera-t-il, encore une fois, quune allocution de circonstance ? Ou sera-t-il effectivement suivi par des actes concrets et une relle application sur le terrain et, surtout, une volution des mentalits ?


Ghania Lassal




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les conditions du divorce ramnages




12:11 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,