> >

[] [ ]

Abdelmadjid Menasra aux responsables algriens...

(Tags)
 
Des documents confidentiels de responsables marocains ... Emir Abdelkader 0 2014-10-13 03:58 PM
Les drives de Menasra Emir Abdelkader 0 2014-06-23 07:26 PM
Menasra : Je refuse que la femme soit lgale de lhomme Emir Abdelkader 0 2014-06-22 02:29 PM
Menasra critique les visites de Sellal Emir Abdelkader 0 2014-02-28 08:19 PM
Abdelmadjid Menasra : Gad-Salah ne dit pas la vrit Emir Abdelkader 0 2014-02-17 10:55 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-11
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,947 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Abdelmadjid Menasra aux responsables algriens...

Abdelmadjid Menasra aux responsables algriens, Vous excutez des agendas trangers






Le prsident du Front du changement
Suite ladoption par lAssemble populaire nationale de la loi portant protection de la femme contre la violence, les islamistes redoublent de frocit.
Le prsident du Front du changement a dclar, hier, lors de la quatorzime dition du forum de son parti, ddie cette fois-ci la question de la femme et de la famille, que la pauvret est le principal vecteur de la violence dans notre pays et que la violence nest pas systmatiquement exerce contre les femmes.
La violence serait, selon Abdelmadjid Menasra, un fait de socit quil convient de combattre par le dveloppement, la culture et lducation. Ainsi, ragissant ladoption de la loi amendant le Code pnal et qui vise protger les femmes contre la violence, le patron du Front du changement a soutenu mordicus que les textes eux seuls ne changent rien. Ce qui intresse les autorits algriennes sont les satisfecit des institutions internationales et non pas la situation concrte de la femme algrienne. Les chiffres relatifs au nombre de femmes occupant des postes de responsabilit ou dans le champ politique ne changent rien leur ralit.
Avant Menasra, nombre de femmes, notamment des avocates et des militantes politiques et associatives, se sont succd la tribune du forum pour dnoncer cette loi qui, selon elle, va disloquer la famille algrienne.
Mme Gharbi, responsable de la femme et de la famille au bureau national du FC, a vigoureusement rappel que lislam protge la femme et que la famille est le fondement et lavenir de la socit. Fatima Benbraham, militante associative, a, elle, tir boulets rouges sur la loi avalise rcemment par lAPN, en considrant quelle constitue un drapage, car, a-t-elle insist, la violence contre la femme nexiste pas en Algrie.
La violence qui existe est marginale et elle ne concerne pas la femme. Elle est en plus le rsultat de notre loignement de lislam, a-t-elle ajout. Mais pas seulement. Fatima Benbraham sest attaque aussi bien au pouvoir, aux partis qui le soutiennent quaux partis de lopposition dmocratique qui ont soutenu la loi en question, en les accusant ouvertement dexcuter des agendas trangers tablis par le Conseil europen.
Ainsi, tous ceux qui soutiennent la loi protgeant la femme contre la violence, serait, selon linvite du FC, des agents de lOccident, plus particulirement de la France. Fatima Benbraham en veut pour preuve lnonc du prambule de loi qui dit que celle-ci a t faite conformment nos obligations internationales. Cette dame veut-elle, en disant ceci, isoler lAlgrie de ses partenaires trangers et des institutions internationales?
Cette dame na-t-elle pas vu le FFS, le FLN, le RND, le MPA, le PT, etc., voter cette loi et la dfendre? Ces partis seraient-ils tous des relais de lOccident en Algrie?
Nora Kherbouche, dpute de lAlliance de lAlgrie verte, a elle aussi, dcri cette loi, quelle a juge dangereuse pour la cohsion de la famille algrienne. Pis encore, Mme Kherbouche a carrment accus les instances de lAssemble populaire nationale davoir fraud lors du vote de cette loi, en invitant des fonctionnaires de lAPN lever leurs mains la place des dputs. Cette militante islamiste sest dite rsolue lutter jusqu ce quun terme y soit mis.
Par ailleurs, Acha Belhadjar, militante associative, ainsi quun avocat invit donner un expos, pour justifier leur opposition la loi en faveur de la femme, sont alls plus loin en convoquant des versets coraniques de la sourate de la femme pour dire que lislam permet lhomme de battre sa femme.
Lavocat est all encore plus loin, thorisant au passage la violence lgard des femmes, en affirmant que des savants musulmans ont prescrit comment, quand, combien et o battre sa femme et, tenons-nous bien, dans lobjectif de lduquer.
En gros, il ressort de ce forum pourtant sur les rformes lgislatives et la famille algrienne, organis par le Front du changement, parti islamiste se revendiquant de lhritage nahnahien, que les islamistes sont fondamentalement hostiles toute forme dmancipation individuelle de la femme, y compris la femme.
Les femmes prsentes au forum ont toutes dailleurs, lunanimit, soutenu, les unes directement et les autres indirectement, que la femme ne peut avoir nulle existence en dehors de la famille.
Mais cette position dessence fondamentalement islamique est-elle une conviction religieuse qui se prolonge dans le champ politique ou simplement une position populiste visant surfer sur une vague misogyne culturellement avre dune partie de la socit algrienne? Abdelmadjid Menasra est rest rsolument vague sur ce point.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Abdelmadjid Menasra aux responsables algriens...




11:48 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,