> >

[] [ ]

Une dclaration couronne la premire runion...

(Tags)
 
nouvelle runion de crise l'Elyse Emir Abdelkader 0 2015-01-10 11:14 AM
Le FFS sexplique sur son refus dassister la runion de la CNLTD Emir Abdelkader 0 2014-09-10 06:53 PM
Une runion des reprsentants des deux communauts en prparation Emir Abdelkader 0 2014-07-08 06:27 PM
Couronne de la reine, DALINA 0 2013-02-10 03:09 PM
Boxe : KO contre Ferenc, Benguesmia sadjuge la couronne Emir Abdelkader 0 2012-06-29 08:18 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-11
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Une dclaration couronne la premire runion...

Une dclaration couronne la premire runion du Dialogue interlibyen Alger : Lengagement des participants pour la solution politique




La premire runion des ngociations entre les acteurs politiques libyens, runis Alger deux jours durant, dans le cadre du dialogue interlibyen auquel ont particip une quinzaine de reprsentants de partis et dacteurs politiques libyens, a enregistr une avance significative sur la voie de la recherche dune solution politique la crise qui secoue la Libye depuis 2011.
Il sagit dun premier pas politique trs prometteur, ont estim Abdelkader Messahel, le ministre dlgu charg des Affaires maghrbines et africaines, et le reprsentant personnel du secrtaire gnral de lOnu, Bernadino Leon. La dclaration en onze points qui a sanctionn cette premire runion, conforte lespoir de parvenir un rglement dfinitif. Cest ce qui est permis de croire au vu de lengagement des participants uvrer pour une solution politique travers un processus de dialogue quil faut, ont-il indiqu, consolider et poursuivre dans les prochaines semaines. Lors de cette rencontre, tout le monde a t d'accord pour dire que le rglement de la crise libyenne passe par la voie du dialogue et non pas par l'intervention militaire, a dclar, hier, M. Leon lors d'une confrence de presse anime conjointement avec M. Messahel, l'issue de la premire runion du dialogue interlibyen, ouverte avant-hier. Les participants ont galement exprim leur rejet de toute forme de violence. La dclaration droule ainsi les grands axes et autres chantiers durgence sur lesquels les participants auront travailler. Ils ont ainsi convenu dadresser un message clair, fort et uni quant leur engagement de poursuive le dialogue comme unique solution la crise que traverse la Libye, tout en faisant part de leur rejet de la violence comme moyen pour rgler les diffrends politiques. De mme quils ont exprim leur rejet de lescalade militaire sous toutes ses formes et ont demand un arrt immdiat de toutes les oprations militaires pour permettre au dialogue de se poursuivre dans un climat favorable. Les reprsentants des partis et acteurs politiques libyens ont galement soulign le rle important quils peuvent jouer dans la mobilisation du soutien tous les niveaux pour permettre la russite du dialogue, car, estiment-ils, lintrt de la Libye exige de tous de faire preuve de responsabilit, et de la souplesse ncessaire pour sortir de la crise actuelle. Ils ont galement soulign limportance de poursuivre les rencontres dans le cadre du processus du dialogue politique libyen pour plus de concertation et de coordination, afin doffrir le soutien ncessaire la russite du dialogue. On relvera aussi lengagement des participants dfendre lunit territoriale de la Libye, sa souverainet, son indpendance et leur refus de toute ingrence trangre. Les participants ont, par ailleurs, fait part de leur soutien au dialogue, tout en souhaitant le voir aboutir dans les plus brefs dlais, afin de parvenir un accord sur la formation dun gouvernement consensuel. La situation scuritaire a galement fait lobjet de propositions et de suggestions. Face la dgra dation des conditions scuritaires et les actes terroriste qui constituent une menace pour la stabilit, la scurit et lunit de la Libye, les participants ont soulign la ncessit dunir les effortspour lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes. De mme que les participants ont souhait la prise de mesures scuritaires qui puissent garantir un cessez-le-feu permanent et le retrait des milices armes de toutes les villes. Dans cette optique, il est demand de mette en place un calendrier pour le retrait des armes, et des mcanismes clairs afin de parvenir la dissolution les milices. Les participants se sont aussi engags reconstruire les forces de scurit, larme et la police, afin quelles puissent garantir la scurit des Libyens, et la scurit territoriale.
Tous les actes commis contre les civils et les infrastructures ont t condamns. Enfin, lOnu et les participants ont exprim leur profond respect pour lAlgrie qui a abrit cette rencontre, et pour son soutien permanent pour les efforts de paix en Libye. M. Abdelkader Messahel a assur, lors de la confrence de presse, que ces ngociations sont un travail de patience, dengagement une cause qui est la paix et laquelle on sidentifie tous. LAlgrie se lvera toujours pour sa voisine la Libye, a promis M. Messahel, qui sest flicit de cette volont commune de construire concrtement lavenir de la Libye. La loptimisme est ainsi de mise, car la rencontre dAlger est un premier grand pas. Et son mrite est que pour la premire fois, tous les leaders ont accept de se retrouver autour de la mme table, comme a tenu le souligner lenvoy personnel du SG de lOnu.
Nadia K.

Messahel : Dtermination lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes
Les parties libyennes participant la runion dAlger ont t unanimes souligner limpratif duvrer la prservation de lunit nationale de la Libye, lutter contre le terrorisme et former un gouvernement dunion nationale, a affirm, hier Alger, le ministre dlgu charg des Affaires maghrbines et africaines, Abdelkader Messahel. Tous les participants ont exprim leur attachement au principe de prservation de lunit nationale et de la cohsion du peuple libyen et affirm leur dtermination lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes, outre la formation dun gouvernement dunion nationale, a prcis M. Messahel, lissue du 1er round des ngociations tenues Alger. Cela constitue un message positif au peuple libyen qui attend beaucoup de cette runion et un signal fort pour lopinion publique internationale, savoir que la Libye est en qute de stabilit et veut rgler ses problmes loin de toute ingrence trangre, a-t-il ajout, affirmant que le peuple libyen est capable de sortir de cette situation en conjuguant les efforts de tous ses enfants. M. Messahel a, cette occasion, salu le courage et le sens lev de responsabilit dont ont fait preuve les participants la runion dAlger, qui sont dsormais conscients que le rglement de la crise en Libye passe par la solution politique et le dialogue national, soulignant que tout le monde est daccord sur ces principes fondamentaux du processus du dialogue libyen. Sagissant de limportance de cette runion, le ministre dlgu a prcis quil sagit de la premire rencontre qui regroupe les partis et acteurs politiques activant sur la scne libyenne pour dialoguer sur le sort et lavenir de leur pays, affirmant que lAlgrie est fire dabriter cette runion. En tant que pays voisin, nous resterons toujours aux cts de la Libye, du fait des liens historiques unissant les peuples algrien et libyen, a-t-il dit. Il a, en outre, affirm que lAlgrie soutient le dialogue et la solution politique toute crise, en ce sens que ces deux lments constituent la seule voie mme dimposer la paix toutes les parties, a-t-il dit.
Les participants engags soutenir le processus politique et lutter contre le terrorisme
Les chefs de partis politiques et des personnalits influentes sur la scne politique libyenne se sont engags hier Alger respecter le processus politique et le dialogue pour le rglement de la crise en Libye, mettant laccent sur limportance de la conjugaison des efforts en matire de lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes. Dans la Dclaration dAlger ayant sanctionn le premier round des ngociations qui sest tenu Alger pendant deux jours, les participants ont soulign leur engagement respecter le processus politique bas sur la dmocratie et lalternance pacifique au pouvoir. Ils ont exprim leur pleine adhsion au dialogue et leur dtermination en faire un succs dans les plus brefs dlais dans le but de parvenir un accord sur la formation dun gouvernement consensuel alliant toutes les comptences et la mise en place de mesures scuritaires qui garantiraient un cessez-le-feu durable et un retrait des groupes armes de toutes les villes libyennes. Il sagira galement de llaboration dun calendrier pour la collecte darmes et la mise en place de mcanismes clairs de suivi et de mise en oeuvre. Les participants ont soulign leur dtermination transmettre un message fort, clair et unifi sur leur engagement total pour le dialogue comme seule alternative pour le rglement de la crise en Libye, rejetant le recours la violence pour rgler les diffrends politiques et lescalade militaire, sous toutes ses formes. Ils ont dans ce sens appel larrt immdiat des oprations militaires pour permettre la poursuite du dialogue dans des conditions favorables, soulignant leur engagement assurer la protection des civils. Aprs avoir mis en exergue les efforts internationaux en faveur dune solution pacifique de la crise libyenne et lappui populaire ce processus, les participants ont soulign le rle important quils peuvent jouer pour la mobilisation du soutien ncessaire la russite du dialogue sur tous les fronts.
Engagement solennel pour la prservation de l'unit de la Libye

Les chefs de partis politiques et des personnalits influentes sur la scne politique libyenne se sont engags solennellement, hier Alger, pour la prservation de l'unit de la Libye, de son intgrit territoriale, de sa souverainet et de son indpendance. Les participants au premier round de ngociations tenues deux jours durant Alger se sont engags respecter le processus politique bas sur la dmocratie et l'alternance pacifique au pouvoir. Ils ont soumis des propositions "constructives et positives" sur ledit processus, lit-on dans la Dclaration d'Alger sanctionnant les travaux. Les participants ont, galement, fait part de leur "profonde inquitude" quant la dtrioration de la situation scuritaire en Libye et la recrudescence des actes terroristes "qui constituent dsormais une menace permanente sur la scurit et la stabilit de la Libye ainsi que sur son unit et sa cohsion sociale".

Les participants saluent le souci de lAlgrie de protger ses pays voisins
En tant que participants cette runion, nous avons pleine conscience que lEtat algrien a toujours oeuvr dans le sens de la protection de ses pays voisins et veille prserver leurs intrts, a affirm le politologue Hicham El-Wandi dans une motion de remerciements lue la clture des travaux. Les participants aux travaux ont tenu prsenter leurs remerciements lAlgrie pour les efforts quelle dploie sans cesse pour le rglement pacifique de la crise politique et scuritaire en Libye et son rle visant faire aboutir la runion dans le cadre du dialogue interlibyen.
envoy spcial des nations unies pour la libye
M. Lon se flicite de la russite de la rencontre dAlger

Lenvoy spcial des Nations unies pour la Libye, Bernardino Lon, sest flicit de la russite de la rencontre dAlger, qui a regroup des reprsentants de partis et des acteurs politiques libyens dans le cadre du dialogue interlibyen, et dont la premire runion a pris fin hier. Lors de cette rencontre, tout le monde a t daccord pour dire que le rglement de la crise libyenne passe par la voie du dialogue et non pas par lintervention militaire, a dclar M. Lon lors dune confrence de presse lissue de la premire runion du dialogue interlibyen, ouverte mardi Alger. Nous avons soulign galement limportance de la prservation de lunit de la Libye, de la protection de la vie humaine et de la non-ingrence dans les affaires internes du pays, a ajout lmissaire onusien. Pour M. Lon, la rencontre dAlger constitue un dbut qui a permis dvoquer des questions cruciales pour la russite du processus du dialogue politique entre les Libyens, dont les acteurs politiques fondamentaux ont particip aux travaux du rendez-vous dAlger.









 

()


: 1 ( 0 1)
 

Une dclaration couronne la premire runion...




12:59 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,