> >

[] [ ]

Le terrorisme et les arabes : Un problme de sens

(Tags)
 
l'islam n'est ni le problme ni la solution... Emir Abdelkader 0 2015-02-28 06:24 PM
des arabes tuant des arabes, diviser pour mieux rgner Emir Abdelkader 0 2014-08-18 05:05 PM
Assad : Les Occidentaux et Arabes payeront trs cher leur soutien au terrorisme Emir Abdelkader 0 2014-07-16 01:16 PM
Vers un dialogue sens unique Emir Abdelkader 0 2014-05-14 10:36 AM
Le sens de la (non) position du FFS Emir Abdelkader 0 2014-03-08 03:24 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-12
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,956 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le terrorisme et les arabes : Un problme de sens

Le terrorisme et les arabes : Un problme de


sens





Les ministres arabes de lintrieur se sont donns rendez-vous aujourdhui Alger pour rflchir sur les meilleures voies et moyens de faire face efficacement au flau du terrorisme qui menace dsormais les Etats nations.
Le dfi mrite certainement dtre relev. Mais lobjectif parait presque hors datteinte compte tenu des positions pour le moins incohrentes des diffrents Etats arabes sagissant du terrorisme.
Il y a dabord le fait que la notion mme de terroriste change de signification selon que lon est en Egypte, en Algrie ou en Arabie Saoudite.
Les arabes se sont en effet entendus pour ne pas sentendre sur la dfinition du terrorisme. Cest un peu le problme que la communaut internationale rencontre au sein des Nations Unis o Isral tente chaque fois de faire passer une rsolution selon laquelle la rsistance palestinienne est un mouvement terroriste.
Une conception logiquement rejete par les pays arabes et musulmans (et pas seulement). Cette dualit de perception a plomb leffort mondial dans la lutte contre le terrorisme.
Ironie de lhistoire, mme parmi les rgimes arabes, lidentit du terroriste est loin de faire consensus. Pour le rgime du marchal Abdel Fettah Al-Sissi, la confrrie des Frres musulmans qui a donn le premier prsident lu civil est un mouvement terroriste.
Terrorisme au Machrek, erreur au Maghreb !
LAlgrie et dautres pays arabes limage du Qatar par exemple ne partagent pas cette conception politicienne du Caire. Mme Al-Sissi peut compter sur ses amis et allis du Golfe comme lArabie Saoudite, les mirats arabes unis et le Bahren pour dcrter le mouvement des Ikhwanes terroriste.
Le constat vaut aussi pour le Hamas palestinien rcemment estampill par le mme rgime gyptien de terroriste alors quil mne la rsistance contre le colonisation isralienne.
Dun autre ct, un groupe vritablement terroriste celui-l, comme Jabhat Enosra, affili Al Qaida, arm et financ par lArabie saoudite est considr comme un mouvement de rsistance contre al-Assad
Riyad et Doha ont galement activement particip la cration du monstre Daesh quils ont lanc depuis lIrak pour aller combattre le rgime syrien. De fait, ce qui est considr comme rsistance ou terrorisme au Machrek ne lest pas forcment au Maghreb et vice versa.
Difficile donc pour les arabes de sentendre sur les moyens de lutte contre le terrorisme quand ils ne peuvent mme pas se mettre daccord sur les concepts.
Riyad-Alger : le chemin de croix
Le ministre de lintrieur Tayeb Belaiz a dailleurs insist dans son intervention sur la ncessit dune stratgie scuritaire arabe permettant de tarir les sources de financement des organisations dont la criminalisation du paiement des ranons dans les affaires denlvement et de prise dotages.
Or, certains pays arabes nhsitent pas sortir leurs chquiers pour financer des mouvements terroristes comme en Syrie ou en Libye.
Belaiz a aussi appel lorganisation dune confrence internationale, sous lgide des Nations unies, en vue de dbattre de la question du terrorisme et laborer une convention sur ce flau transnational. Une convention qui devrait notamment daprs lui dfinir le terrorisme, de faon prcise, de distinguer entre ce flau transnational et ce qui est faussement attribu aux valeurs et principes religieux.
Cest dire que la 32me session du Conseil des ministres de lIntrieur arabes au del des professions de foi risque de se limiter des envoles lyriques sans lendemains.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le terrorisme et les arabes : Un problme de sens




09:22 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,