> >

[] [ ]

larme syrienne dcapite les milices qui collaborent avec Isral

(Tags)
 
Les nazis ukrainiens collaborent-ils avec les wahhabites tchtchnes ? Emir Abdelkader 0 2014-12-25 06:55 PM
Le mythe de lArme syrienne libre [Vido] Emir Abdelkader 0 2014-10-25 03:13 PM
Nord-Mali : un dserteur de larme malienne dcapit Zouera Emir Abdelkader 0 2014-09-26 10:48 PM
Syrie: au moins 50 terroristes tus par larme syrienne prs de la frontire avec le Liban Emir Abdelkader 0 2014-08-03 12:23 PM
Larme syrienne dit achever le nettoyage de Yabroud Emir Abdelkader 0 2014-03-16 12:24 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-12
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
larme syrienne dcapite les milices qui collaborent avec Isral

Quneitra : larme syrienne dcapite les milices qui collaborent avec Isral



Larme syrienne a russi mardi aprs-midi une importante attaque prventive contre les milices collaboratrices avec Isral dans le sud syrien.
En effet pas moins de 12 chefs de milices, et des dizaines de miliciens, appartenant une coalition baptise Arme Premire (AP), collaborant avec Isral ont pri dans des raids ariens contre leur QG et leurs attroupements dans la province sud du gouvernorat de Quneitra, limitrophe de la Palestine occupe.
Parmi les tus figure lun des bras les plus importants des renseignements israliens au sud de la Syrie, Abou Hamza al-Noemi.(Photo)

Le QG connu sous lappellation le sige de lien et de coordination et qui se trouvait dans le village de Kodna a t rduit en miettes. En mme temps, des raids visaient des positions et des rassemblements des miliciens dans les rgions et villages avoisinants.
LAP est la milice du sud de la Syrie qui entretient le plus des liens avec lennemi sioniste et les renseignements jordaniens en mme temps. Ses oprations sont supervises par une cellule dopration commune situe en Jordanie, baptise MOC , laquelle comprend des reprsentants des renseignements amricains, jordaniens, saoudiens et franais, et coordonne avec les renseignements israliens.
Selon des sources sur le terrain, cites par al-Akhbar, laviation syrienne a bombard le btiment lors dune runion des dirigeants qui prparaient un plan la demande de la cellule Mok, pour mener une attaque denvergure dans les provinces de Deraa et Quneitra, en loccurrence contre les villes Baas, Khan Arnab, Jeba, Tal Kroum Jeba, tal bazzak, et Tal Chaar Quneitra, dans le but dattendre lautoroute Assalam, reliant Quneitra Damas, et contourner larme syrienne. MOC avait demand aux miliciens de contrler aussi Der maker que larme syrienne avait scurise le mois pass.
Il y a eu un grand nombre de blesss. 85 dentre eux ont t emmens aux hpitaux israliens et jordaniens. Lun des blesss est Abou Oussama al-Joulani. (photo)
De lautre cot de la barrire, dans le Golan occup par Isral, un soldat isralien a t bless lorsque sa patrouille a fait lobjet de tirs en provenance des rgions syriennes.
Le Nosra banni, au sud de Damas
Au sud de la capitale syrienne, la prsence de la branche arme dAl-Qada en Syrie, exaspre de plus en plus les habitants des localits Beit Sohom, Babella et Yalda.
Dernirement, il a t somm par les notables de ces trois localits de sortir de Beit Sohom, devenu son bastion dans cette rgion depuis quil a t contraint dvacuer Babella. Un ultimatum lui a aussi t adress contre toute vellit de sen prendre aux membres de la rconciliation nationale.
Échec de loffensive contre Handarate
Au Nord de la Syrie, Nosra et Cie (Ahrar al-Cham, Jabhat Ansareddine et dautres) peine prendre la localit de Handarate, alors quil en est au 4me jour de son offensive baptise Bataille de libration de Handarate .
Pourtant des renforts humains et logistiques lui ont t achemins en provenance des villages du Gouvernorat dIdleb (nord-ouest) et dautres rgions du nord syrien. Mais aussi de la Turquie qui a dpch les miliciens caucasiens quelle parraine en personne.

Selon des sources de larme syrienne, loffensive a t repousse et les combats se poursuivent.
Avance et retrait et embuscades maillent la bataille, indique une source militaire syrienne. Dans lune des embuscades de larme, 20 miliciens ont t tus et blesss, dont Abou Yahia al-Chichani, lun des dirigeants de la milice des trangers, Brigade des Mouhajirine et Ansar, et une dizaine de vhicules quips ont t dtruits.
Les forces gouvernementales avaient lanc le mois dernier une bataille dans cette rgion dans le but de briser le blocus impos deux localits loyalistes, Noubbol et Zahra.
Depuis, elle campe toujours dans la localit de Bachkoy, mais a du perdre les deux villages Retiane et Hardtanine.
Offensive de Daesh contre An al-Arab
Toujours au nord de la Syrie, dans la province de Hassak, il est question selon lOSDH, cit par lAFP dune offensive lance par la milice wahhabite takfiriste Daesh pour tenter de conqurir la ville kurde de Ras al-Ain, situe prs de la frontire avec la Turquie.
Des combattants de lEI ont lanc un assaut denvergure sur Ras al-An et ils ont russi prendre un village proche , a indiqu lOSDH, selon lequel les combats dans le sud et louest de la ville ont fait des dizaines de morts dans les deux camps, dont 12 du ct kurde.
Ras al-An, situe dans la province de Hassak et qui comptait environ 50.000 habitants avant la guerre, dispose dun point de passage menant Ceylanpinar en Turquie, et les villages alentours sont contrls par les Units de protection du peuple kurde (YPG), la principale force kurde en Syrie.
Selon lOSDH, loffensive du groupe extrmiste est une attaque prventive contre les Kurdes qui planifiaient dattaquer Tall Abyad, ville tenue par Daesh plus louest et situe galement la frontire turque. Cette ville mixte arabe et kurde constitue un point de passage cl des takfiristes de Turquie en Syrie.

Un porte-parole du Parti de lUnion dmocratique (PYD), branche politique des YPG, a confirm quil y avait des combats intenses prs de Ras al-Ain.


(Al-Manar, al-Akhbar, al-Hadath News, al-Alam)



 

()


: 1 ( 0 1)
 

larme syrienne dcapite les milices qui collaborent avec Isral




05:49 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,