> >

[] [ ]

l'Islande dit Non Merci ! la dictature europenne

(Tags)
 
Adieu lhumoriste et merci Emir Abdelkader 0 2014-11-22 02:09 PM
La nouvelle dictature citoyenne et... corporatiste Emir Abdelkader 0 2014-10-20 04:13 PM
La dictature de kadhafi Emir Abdelkader 0 2014-08-20 05:36 AM
Merci Monsieur Halilhodžić ! Emir Abdelkader 0 2014-07-02 11:28 PM
Merci, Henri Alleg Emir Abdelkader 0 2013-07-20 11:35 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
l'Islande dit Non Merci ! la dictature europenne

l'Islande dit Non Merci ! la dictature europenne



Dans les villes et sur les routes d'Islande, des panneaux publicitaires comme celui-ci appellent les Islandais rejeter l'adhsion l'Union europenne. Financs par les opposants cette adhsion, ils portent la mention Nei takk ! , qui signifie Non Merci ! en islandais. Comme d'ailleurs en norvgien. Non Merci ! , c'est exactement ce que le gouvernement islandais vient de dire aux dirigeants de l'Union europenne ce 12 mars 2015, en renonant dfinitivement adhrer l'UE.


Cette journe du 12 mars 2015 a constitu un revers, puissant, nouveau et trs symbolique, pour les idologues de la prtendue construction europenne . C'est en effet ce jour-l que l'Islande a renonc dfinitivement adhrer l'Union europenne.

Une dcision thoriquement impossible, selon le dogme europiste

Une semblable dcision est pourtant inconcevable pour les partisans du Dogme de l'Europisme car l'Islande cumule les facteurs qui devraient, les en croire, rendre son adhsion techniquement indispensable :

- L'Islande est un petit pays en superficie : avec 103 125 km seulement, elle est environ 6 fois plus petite que la France.
- La population islandaise est trs faible : 330 000 habitants seulement. La France est exactement 200 fois plus peuple que l'Islande.
- Le PIB de l'Islande est galement minuscule. Estim 13,1 milliards de dollars en 2013, il est environ 173 fois plus faible que le PIB de la France, estim 2 276 milliards de dollars la mme anne.

À en croire les bobards de la propagande europiste, dbits longueur d'antenne par les Delors, Giscard, Attali, Rocard, Sarkozy, Hollande et consorts, un pays aussi petit que l'Islande ne devrait mme pas pouvoir survivre sans adhrer l'UE. Ces prtendus "experts en mondialisation" nous assurent en effet, depuis des annes, que la France serait beaucoup trop petite pour refuser de se fondre dans une structure politique pilote par Washington. Mais que disent-ils alors de la dcision de l'Islande, qui est, par sa taille, sa population et son PIB, un vritable nain en comparaison de la France ?

C'est trs simple : ils n'en disent rien. Car la dcision souveraine prise par les Islandais aujourd'hui jette une lumire aveuglante sur l'immensit du mensonge selon lequel il serait absolument ncessaire et impratif de "construire l'Europe".

Ce qui est galement trs instructif dans cette dcision islandaise, c'est qu'elle n'a pas du tout t prise la lgre ou sur un coup de tte pour des motifs politiciens. Elle rsulte tout au contraire d'un bilan minutieux de l'appartenance ou non de l'Islande l'UE. Un bilan qui s'est tal sur plusieurs annes, qui a t dress puis examin sereinement au Parlement islandais de Reykjavik. Lequel en a conclu que, dcidment, il ne fallait pas que l'Islande adhre l'UE.

Enfin, cette dcision s'inscrit logiquement dans l'histoire millnaire de l'Islande. Cette le, dserte jusqu'aux alentours du VIIIe sicle, fut peuple par des moines celtiques, des Vikings, puis par de nombreux autres colons migrs, principalement normands, et leurs serfs, dont beaucoup taient irlandais ou cossais. Toute cette population fonda un État libre islandais, souverain de toute allgeance extrieure, qui dura de l'an 874 1262.

Ravage par les pidmies de peste du Moyen-Âge, l'Islande passa sous la coupe du royaume de Norvge, puis de celui de Danemark, jusqu' ce qu'apparaisse, ds 1814, un fort mouvement d'indpendance, conformment au got pour la libert de ce peuple de pcheurs, de soldats et d'aventuriers. Ce patriotisme islandais parvint obtenir, en 1918, la cration d'un royaume d'Islande "souverain dans le cadre d'une union personnelle avec le Danemark". Mais cette souverainet tait encore limite puisque la diplomatie islandaise tait traite par le gouvernement de Copenhague, conformment aux dispositions de l'Acte d'Union dano-islandais du 1er dcembre 1918.

Finalement, le peuple islandais obtint son indpendance pleine et entire en mai 1944, suite un rfrendum de quatre jours portant sur l'opportunit de mettre fin l'union avec le Danemark, d'abolir la monarchie et d'instaurer la rpublique. Le vote fut de 97 % pour la fin de l'union et de 95 % en faveur de la nouvelle constitution rpublicaine. Ces scores crasants montrrent quel point le peuple islandais demeure, dans la profondeur de son instinct collectif, un peuple insoumis et avide de conserver sa libert et son indpendance.


Inconnu
Au milieu de la grandeur sauvage de la nature islandaise, un simple citoyen manifeste son refus de l'UE par ce panneau


La lettre du 12 mars 2015 informant les europistes de la dcision de l'Islande de renoncer adhrer l'UE

La meilleure illustration de tout ce qui prcde se trouve dans la lettre mme que le Ministre islandais des affaires trangres, Gunmar B. Sveinsson, a adresse, en date du 12 mars 2015 :

- d'une part son homologue Edgars Rinkēvičs, ministre letton des des affaires trangres (qui exerce la prsidence semestrielle du Conseil de l'Union europenne)
- d'autre part l'Autrichien Johannes Hahn, Commissaire europen l'largissement.

Cette lettre est trs intressante par sa sobrit (1 page et demi), par sa clart, par son franc-parler, par sa maturit, et par sa srnit. Le lecteur pourra en juger lui-mme puisque je place ci-dessous, la suite, le scan de la lettre elle-mme - dont l'original est en anglais - et la traduction en franais que j'en ai ralise. La publication de cette lettre a t accompagne d'un commentaire, sur le site du ministre islandais des affaires trangres, dont le caractre lapidaire et concis clt toute discussion et signe l'acte historique : Les intrts de l'Islande sont mieux servis en dehors de l'Union europenne.

Puisse le peuple franais mditer cette phrase et s'inspirer au plus vite de l'exemple de ce vaillant peuple islandais, pourtant 200 fois moins nombreux que lui.

Scan de la lettre du 12 mars 2015 du ministre islandais des affaires trangres adresse a la prsidence lettone du Conseil europen et au Commissaire europen charg de l'largissement :








Inconnu

Traduction de la lettre du 12 mars 2015 du ministre islandais des affaires trangres adresse a la prsidence lettone du conseil europen et au commissaire europen charg de l'largissement :
MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ISLANDE

Destinataires :

S.E. M. Edgars Rinkēvičs
Prsidence lettone du Conseil de l'Union europenne

M. Johannes Hahn
Commissaire europen l'largissement et la politique europenne de voisinage

Reykjavik, le 12 mars 2015

Cher Edgar,
Monsieur le Commissaire Hahn,

Depuis sa prise de fonction en 2013, le gouvernement de l'Islande a mis en place une nouvelle politique claire sur les ngociations d'adhsion l'UE.

Cette politique a t raffirme lors de la runion du gouvernement le 10 mars 2015, avec l'adoption de la prsente lettre contenant des prcisions complmentaires.

Les principaux lments de cette politique taient, dans un premier temps, de suspendre compltement les ngociations d'adhsion, de dissoudre les structures de ngociation, et de raliser une valuation du processus d'adhsion ainsi que de l'volution de l'UE.

En outre, et conformment la dcision de suspendre totalement le processus d'adhsion, le gouvernement a dcid de se abstenir de participer toute activit lie son statut de candidat l'adhsion.

Cette politique a t explique au cours de runions entre le Premier ministre d'Islande, le Prsident de la Commission europenne et le prsident du Conseil europen en juillet 2013.

Lors de ces rencontres, les deux dirigeants des institutions de l'UE ont fait clairement savoir qu'une clarification du processus d'adhsion de l'Islande serait souhaitable. En outre, de nombreux contacts ont eu lieu entre l'Islande et l'UE en ce qui concerne les projets de l'Instrument d'aide de pradhsion (IAP) pour la dernire partie de 2013.

Depuis lors, l'valuation du processus d'adhsion de l'Islande a t finalise et la question longuement discute au Parlement islandais. Les contrats sur des projets IAP ont t rsilis par la Commission.

Rcemment, nous avons tenu des consultations avec vous sur l'tat d'avancement du processus d'adhsion.

En rfrence ce qui prcde, le gouvernement islandais tient prciser davantage ses intentions. Le gouvernement de l'Islande n'a pas l'intention de reprendre les pourparlers d'adhsion.En outre, tous les engagements pris par le gouvernement prcdent dans les ngociations d'adhsion sont remplaces par la politique actuelle.

À la lumire de ce qui prcde, le gouvernement a pris la dcision ferme que l'Islande ne doit plus tre considre comme un pays candidat l'adhsion l'UE. Il estime qu'il convient que l'UE ajuste ses mthodes de travail en consquence.

Permettez-moi de rappeler l'importance de maintenir des relations troites et la coopration entre l'UE et l'Islande sur la base, notamment, de l'Espace Économique Europen (EEE). Le gouvernement s'est engag maintenir d'troites relations, indpendamment de toute considration d'adhsion.

En outre, le Gouvernement tient souligner l'importance qu'il attache l'unit et la coopration, dans les moments difficiles de l'histoire europenne, alors que des lments fondamentaux de la scurit et de la prosprit conomique sont en jeu.

Sincrement vtre,
Gunmar B. Sveinsson Ministre des affaires trangres
Inconnu
Dresse firement Reyjavik, capitale de l'Islande, cette statue est celle de Leif Erickson (environ 970 - 1025). Hros et explorateur islandais, il fut, selon la tradition des sagas scandinaves, le premier Europen explorer des terres de l'Amrique du Nord, et plus particulirement la rgion qui deviendra Terre-Neuve, au Canada. Leif Erickson est le symbole mme du courage, de l'irrdentisme et de la libert du peuple islandais, dont la dcision du 12 mars 2015 est une nouvelle illustration.


Franois Asselineau


 

()


: 1 ( 0 1)
 

l'Islande dit Non Merci ! la dictature europenne




11:14 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,