> >

[] [ ]

Vers la fin de la suprmatie franaise en Algrie

(Tags)
 
Livre dun nostalgique de lAlgrie franaise Emir Abdelkader 0 2014-10-13 05:55 PM
lextrme droite franaise sacharne contre lAlgrie Emir Abdelkader 0 2014-06-08 03:51 PM
Algrie : une socit franaise appelle Bouteflika laide Emir Abdelkader 0 2014-03-30 02:27 PM
Maurice Audin, victime de la rpression franaise en Algrie Emir Abdelkader 0 2012-12-20 03:18 PM
LAlgrie franaise, cest fini Emir Abdelkader 0 2012-11-04 01:29 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-15
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,960 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Vers la fin de la suprmatie franaise en Algrie

Vers la fin de la suprmatie franaise en Algrie






Des reprsentants de fermes amricaines spcialises dans llevage intensif de bovins laitiers ont effectu une mission de prospection en Algrie, cette semaine.
Les ngociations ont port sur la mise en place, dans une premire tape, de fermes-pilotes pour le lancement du modle amricain dans cette filire. LAlgrie exprime des besoins en lait qui slvent 5 milliards de litres par an. Sa production locale ne dpasse pas les 3 milliards de litres/an, dont 26% seulement sont intgrs dans le processus de transformation et lindustrie laitire, (800 millions litres), le reste tant commercialis travers des circuits informels.
Ainsi, lAlgrie reprsente une destination idale pour les principaux producteurs de lait travers le monde.
Pour lheure, la France demeure le principal fournisseur du march algrien des produits agricoles dont les produits laitiers et leurs drivs. Cependant, la concurrence est tellement rude quelle est susceptible de chambouler la donne moyen terme.
Certes, les deux pays continuent sceller des accords dans ce domaine.

A la fin 2014, le ministre de lAgriculture, de lAgroalimentaire et de la Fort, Stphane le Foll, et son homologue algrien, Abdelwahab Nouri, ont renforc le rapprochement entre les deux pays dans le domaine de llevage laitier avec de nouveaux accords comprenant la cration de projets communs en Algrie et le renforcement du volume de bovins laitiers franais exports vers lAlgrie qui est actuellement de lordre de 20 000 30 000 ttes/an.
Mais de plus en plus, des pays leaders dans le domaine agricole sont lafft et guettent les opportunits idoines pour conqurir un march important avec ses 40 millions de consommateurs.
Selon le conseil de coopration algro-amricain, quatre accords au total ont t signs entre les deux parties visant tous la mise en place de joint-ventures dans trois domaines distincts se rapportant la production agricole.

Outre la production laitire, la coopration entre les deux pays slargit galement la production de bio fertilisants ainsi que des semences de pomme de terre partir de souches adaptes au climat local, prcise encore un communiqu rendu public lissue de la visite de la dlgation amricaine.
Le prsident du conseil de coopration algro-amricain, M. Smal Chikhoun, a rcemment fait tat de trois projets proposs par les oprateurs amricains qui ont fait le dplacement Alger et dont le lancement est prvu dans les prochains mois.
Il sagit de mettre en place une ferme-pilote de 400 vaches laitires, une ppinire de gnisses et un complexe pour la production de fourrage adapt au climat dsertique destin au bovin laitier.
Les deux parties ont galement convenu dintroduire de nouvelles races de vaches laitires travers limportation dembryons et de semences animales dorigine amricaine. Un intrt pour lequel ne sest jamais fait distinguer la partie franaise en dpit de lanciennet de sa prsence en Algrie.
Lobjectif vis long terme par les responsables du secteur agricole algrien travers cette initiative serait dinculquer le modle amricain en matire de dveloppement de llevage laitier dans les rgions dsertiques.
Pour cela, les responsables et oprateurs algriens de la filire laitire escomptent le transfert de lexprience amricaine dans ce domaine pour difier dans le Sud du pays une filire laitire sur un modle identique celui en vigueur actuellement dans les Etats de Californie et Texas o les conditions climatiques sont juges dune mme aridit que le Sud de lAlgrie.
Pour linstant, lAlgrie continue dimporter de grosses quantits de poudre de lait en dpit de lambitieux plan de dveloppement de la filire lait initi depuis une quinzaine dannes par les pouvoirs publics.
Le ministre de lAgriculture, qui a la charge dassurer lautosuffisance en la matire par la mise en place du PNDA (Plan national du dveloppement agricole), vient dattribuer un accord provisoire douze ngociants trangers.
Cest par lentremise de lOffice national interprofessionnel du lait (Onil) que le dpartement de Nouri sapprte finaliser des accords dfinitifs avec trois socits hollandaises, deux franaises, deux suisses, une singapourienne, une no-zlandaise et trois autres socits dAllemagne, de Pologne et dIrlande.
Ces socits, pour la plupart des intermdiaires et ngociants dans le commerce de la poudre de lait, ont rpondu l appel international restreint lanc en 2014. Selon les statistiques des Douanes algriennes (Cnis), la valeur globale des importations de lAlgrie en produits laitiers est estime 1,91 milliard de dollars en 2014, contre 1,13 milliard de dollars en 2013, en hausse de 69,4%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Vers la fin de la suprmatie franaise en Algrie




10:34 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,