> >

[] [ ]

La diplomatie algrienne face au terrorisme :

(Tags)
 
La femme algrienne face au harclement moral... Emir Abdelkader 0 2015-03-10 03:41 PM
Le role de la diplomatie algrienne salu Bruxelles... Emir Abdelkader 0 2015-03-06 08:04 PM
la France est-elle capable de faire face au terrorisme Emir Abdelkader 0 2015-01-09 07:18 PM
Quelle diplomatie face Isral ? Emir Abdelkader 0 2014-07-21 02:10 PM
La Tunisie face une nouvelle forme de terrorisme Emir Abdelkader 0 2014-02-17 01:56 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-15
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La diplomatie algrienne face au terrorisme :

La diplomatie algrienne face au terrorisme : Une menace plantaire






Nous avons dbattu en dcembre 2013 Paris au sige de lIFRI de limportant ouvrage collectif publi sous la direction de MansouriaMokhefi et Alain Antil qui dirigent respectivement les programmes Maghreb/Moyen Orient et Afrique subsaharienne (1) de lInstitut Franais des Relations Internationales IFRI- intitul le Maghreb et son sud : vers des liens renouvels qui rpond certains questionnements savoir la scurit du Maghreb et de lEurope.
A ce titre, il a t mis en relief particulirement par Jean Pierre CHEVENEMENT le rle stratgique de lAlgrie comme facteur de stabilisation de la rgion. Par la suite le 17 fvrier 2014, linvitation de Jean-Pierre Chevnement, ancien ministre franais de lIntrieur, de lÉducation nationale et de la Dfense et grand ami puisquil est prsident de lAssociation Algrie-France, en prsence dimportantes personnalits (politiques, dputs, snateurs, experts internationaux) des deux rives de la Mditerrane en partenariat avec lUnion europenne, jai anim cette occasion, au sige du Snat franais, une confrence sur le thme face aux enjeux gostratgiques pour un co-partenariat entre le Maghreb et lEurope, facteur de stabilit de la rgion suivi dune autre intervention lors dune rencontre internationale fin2014 par des dirigeants europens, africains et magrbins Rabat suite linvitation de .
LAlliance pour Refonder la Gouvernance en Afrique (ARGA) constitue dimportants acteurs africains et non africains dont le sige est Dakar (Sngal), qui Aorganis une rencontre internationale entre le 26/30 janvier 2014 sur le thme lAfrique doit rinventer son conomie en partenariat avec la Fondation Charles Lopold Mayer pour les progrs de lHomme, lAfrican Innovation Foundation. Pour men tenir lintressant ouvrage et les dbats qui sen ont suivis, il met en relief les relations entre les deux rives du Sahara et les dynamiques de la conflictualit saharienne actuelle interpellent lEurope qui doit tre attentive aux stratgies des pays du Maghreb en direction de leur Sud et sur les relations de toutes natures entre le Maghreb et lAfrique subsaharienne.
En effet, depuis des sicles, le Maghreb est li avec lEurope beaucoup plus troitement quavec ses voisins du sud. Ainsi sont analyses, les politiques africaines de lAlgrie et du Maroc, politique de lAfrique du Sud vis- -vis du Maghreb, les mutations de la gopolitique saharienne aprs leffondrement du rgime libyen, les consquences pour la rgion de la scession dun Nord-Mali, limportance des changes conomiques (formels et informels) et des changes humains de part et dautre du Sahara, les flux migratoires notamment des migrants subsahariens qui sinstallent dsormais dans les pays du Maghreb. Les auteurs expriment ainsi lunit croissante dun espace jusquici renvoy des logiques gopolitiques divergentes, et renouvellent aussi la vision que les Europens, peuvent avoir de notre Sud en vitant une vision europo-centriste.
Les auteurs mettent en relief lanciennet du systme caravanier transsaharien, lunit culturelle forge autour de lIslam et lexistence dun complexe de scurit dans la bande sahlienne et les dangers de la pntration de lislamisme radical ne pas confondre avec lIslam religion de tolrance linstar du judasme ou du christianisme avec des menaces relles tant au Maghreb, quen Europe.
Et sans oublier quexistent des influences religieuses autour de la conception de lIslam qui influence largement les dirigeants politiques au niveau du Sahel. Entre les frres musulmans qui encouragent le maraboutisme (zaouias) dominantes dailleurs au Maghreb, et les djihadistes qui y voient une drive de la religion. Du point de vue gographique et politique, lAfrique du Nord comme le rappelle justement les auteurs, aspects qui sont largement dvelopps dans dautres contributions notamment deux ouvrages raliss sous ma direction et celle du docteur Camille Sari, sur le Maghreb face aux enjeux gostratgiques (Edition Maarifa dition Harmattan Paris juillet 2014) (2) tait et reste toujours une sorte de barrire sur la voie des rfugis illgaux des pays dAfrique subsaharienne en Europe. Bien avant et surtout depuis la chute du rgime de Kadhafi le Sahel est lun de ces espaces chappant toute autorit centrale, o se sont installs groupes arms et contrebandiers. Pour Eric Denc, Directeur du Centre franais de recherche sur le renseignement, est clair sur lorigine de la situation prsente: il faut dire et rpter que le facteur dclenchant tout cela est lintervention occidentale en Libye .
Ce qui ne disculpe pas lancien rgime fond non pas sur des institutions pais sur des relations personnalises qui explique leffondrement actuel de lEtat libyen et dont bon nombre dEtat devraient tirer les leons renvoyant part la mise en place dun au processus dmocratique .Pour le directeur du FBI, James Comey qui a affirm le 14 novembre 2013 devant le Congrs quAl Qaida au Maghreb Islamique (Aqmi) constituait une forte menace aux intrts amricains et occidentaux dans la rgion de lAfrique du nord
et du Sahel.
Il a cit lopration terroriste perptre contre linstallation ptrolire de Tiguentourine en Algrie (Illizi) ainsi que celles commises contre le consulat amricain Benghazi et la mine duranium exploite par une socit franaise Arlit (Niger). Pour le directeur du Centre amricain du contre-terrorisme, Matthew Olsen, dont les services dpendent du Directeur du renseignement national des Etats-Unis (DNI), devant la commission snatoriale que si lintervention militaire conduite par la France au Mali a permis de chasser Aqmi et ses allis des villes quils contrlaient auparavant, ces groupes arrivent, cependant, trouver refuge dans les zones les moins peuples du nord du Mali et continuent commettre des attaques de reprsailles. La plupart des dirigeants du Maghreb de lAfrique de lEurope et des Etats Unis dAmrique saccordent dornavant sur la ncessit de cooprer davantage face la menace de linscurit et du crime organis, insistant sur une coopration troite des pays du Maghreb et du Sahel , thme qui a t dvelopp lors dune rencontre internationale des experts le 04 dcembre 2013 Paris, en marge du sommet des 06/07 dcembre 2013 laquelle jai particip. La rsolution finale a mis laccent sur lobligation de mettre en application une stratgie interrgionale qui associe lensemble des pays de la zone en plus des partenaires europens amricains du fait que la rgion est devenue un espace ouvert pour divers mouvements terroristes et autres groupes qui prosprent via le trafic darmes ou la drogue, menaant la scurit rgionale et par ricochet lEurope et les USA. La rsolution finale stipule lurgence dune coopration tant africaine que mondiale dans la lutte contre la criminalit transnationale ncessitant une amlioration des bases de donnes afin de lutter efficacement contre le crime transfrontalier et le terrorisme.
Pour le directeur du Centre amricain du contre-terrorisme, Matthew Olsen, dont les services dpendent du Directeur du renseignement national des Etats-Unis (DNI), devant la commission snatoriale que si lintervention militaire conduite par la France au Mali a permis de chasser Aqmi et ses allis des villes quils contrlaient auparavant, ces groupes arrivent, cependant, trouver refuge dans les zones les moins peuples du nord du Mali et continuent commettre des attaques de reprsailles. Cest dans cet objectif que se sont tablis des dialogues stratgiques notamment entre les USA/
Algrie et Europe/Algrie.
Cela a t formalis lors de la premire runion qui stait tenue en octobre 2012 Washington, aprs la 5me session du dialogue militaire conjoint algro-amricain. Les Etats-Unis considrent ce Dialogue stratgique comme le fondement sur lequel les Etats-Unis et les pays du Maghreb dont lAlgrie doit jouer un rle essentiel afin de renforcer leurs relations futures dans les domaines politique, conomique, culturel, scientifique et scuritaire, notamment de lutter contre le terrorisme international. Il sagit donc de lever les contraintes du fait que la corruptibilit gnrale des institutions, psent lourdement sur les systmes chargs de lapplication des lois et la justice pnale en gnral qui ont des difficults sadapter aux nouveaux dfis poss par la sophistication des rseaux du crime organis. La collaboration inter-juridictionnelle est ralentie par lhtrognit des systmes juridiques notamment en Afrique du Nord et en Afrique noire. De plus, la porosit des frontires aussi bien que la coordination entre un grand nombre dagences charges de la scurit aux frontires posent de grands problmes.
À terme, la stratgie vise attirer graduellement les utilisateurs du systme informel vers le rseau formel et ainsi isoler les lments criminels pour mieux les cibler tout en diminuant les dommages collatraux pour les utilisateurs lgitimes. Dune manire gnrale, lerreur stratgique des nouveaux dirigeants libyens a t dessayer de construire un Etat jacobin centralis, loin des spcificits rgionales, pour un partage quitable de la rente, comme je lavais signal lambassadeur libyen lors dune confrence Malte organise par lUnion europenne en avril 2012 , qui mavait annonc que plus de 60 milliards de dollars ntaient plus recouvrables tant dposs sur des comptes anonymes ou personnaliss. Kadhafi disparu, ce pays nayant jamais eu dEtat au sens proprement dit, des centaines de milliers, dont 15 000 missiles sol-air taient dans les entrepts de larme libyenne, puis ont quip les rebelles au fur et mesure de leur avance dont une partie a t accapare par de diffrents groupes qui oprent au Sahel, puis par dautres groupes terroristes venus
dautres rgions.
Cependant la lumire des derniers attentats en Europe, il y a lieu dviter des dclarations htives de verser dans la xnophobie qui alimente le discours des extrmes, car lIslam autant que toutes les grandes rgions monothistes le judasme, le christianisme sont des religions qui prchent la paix et la tolrance. Ce qui se passe actuellement ne saurait en aucune manire reflter les idaux de lIslam. Aussi, Daech , organisation fondamentaliste ne saurait donc rfrer les idaux de lIslam profilant tant dune crise tant morale au niveau des certains dirigeants que de laccroissent de la misre tant en Occident quen Orient.
Cest que la rsolution de ce mal implique de sattaquer lessence (un co-dveloppement) et non aux apparences comme le montre une tude du Forum conomique mondial WEF- du 14 novembre 2013 qui rvle que fortement secous depuis deux ans par des crises politiques rptition, les pays dAfrique du Nord, sont laube dune crise majeure et sont une source dinquitude, ces pays traversant une crise morale du fait du manque de valeurs au niveau du leadership.
Le foss entre les riches et les pauvres devient de plus en plus grand et tandis que lcart de revenus renforce les ingalits en matire de richesse, lducation, la sant et la mobilit sociale sont toutes menaces. Ltude met en garde contre les consquences pernicieuses du chmage : une gnration qui commence sa carrire dans un dsespoir complet sera plus enclin aux politiques populistes alors que lampleur de la rcession mondiale et le rythme du rtablissement ont laiss des cicatrices profondes, spcialement parmi la jeunesse.
Le rapport considre quil y a maintenant un consensus croissant selon lequel la rgion (Mena, Proche-Orient et Afrique du Nord) est lore dune priode dincertitude croissance, aux racines ancres dans la polarisation de la socit .la fracture la plus visible est celle entre ceux qui veulent quun Islam politique joue un rle public et ceux qui veulent une sparation de la religion et du gouvernement. La lacit que certains veulent assimiler faussement athe- alors quil sagit de la sparation de la religion et de la gestion de lEtat pour la gestion de la Cit reste un sujet qui divise toujours au sein des socits arabes et nord-africaines, malgr les dconvenues politiques quont connues les islamistes dans les pays ayant vcu ce que lon peut tre appel improprement le Printemps arabe n.


Par le Dr Abderrahmane Mebtoul
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source


algerieconfluences.com
 

()


: 1 ( 0 1)
 

La diplomatie algrienne face au terrorisme :




06:40 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,