> >

[] [ ]

Vol de cocane au 36 :...

(Tags)
 
Cocane Roissy : onze personnes... Emir Abdelkader 0 2015-01-29 02:24 PM
Vol de cocane au 36 quai des Orfvres :... Emir Abdelkader 0 2015-01-28 01:31 PM
Nicolas Sarkozy et les 700 kilos de Cocane Emir Abdelkader 0 2014-11-12 01:57 PM
Cocane : ce que l'on sait du suspect du 36 quai des Orfvres Emir Abdelkader 0 2014-08-03 06:19 PM
36 Quai des Orfvres : o sont passs les 50 kg de cocane ? Emir Abdelkader 0 2014-08-02 01:29 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-22
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Vol de cocane au 36 :...

Vol de cocane au 36 : un ex-collgue accable Jonathan Guyot

L'ancien policier de la brigade des stupfiants est incarcr depuis dbut aot dans l'affaire du vol de 52 kilos de cocane dans les locaux de la PJ parisienne.


Jonathan Guyot, le fonctionnaire de police souponn d'avoir fait sortir du mythique 36, quai des Orfvres 52 kilos de cocane l't dernier, pourrait tre l'origine d'un autre vol.















Source 6Medias
La personnalit nigmatique de Jonathan Guyot, alias "Raptor", ou encore "Guillotine", livre peu peu ses zones d'ombre. L'ancien policier de la brigade des stupfiants est le principal suspect dans l'affaire du vol de 52 kilos de cocane au 36, quai des Orfvres, survenu l't dernier. Alors que Le Point.fr rvlait il y a peu le tableau de notes exemplaire du fonctionnaire, qui faisait figure de flic "irrprochable", un nouveau tmoignage relay par Le Parisien lve un peu davantage le voile sur le profil mystrieux du "ripou" prsum.

Patrick B., 31 ans, policier au sein de la brigade de nuit du commissariat du XIXe sicle, a ainsi rvl fin janvier aux juges d'instruction, d'aprs les informations du Parisien, que Jonathan Guyot l'avait contact en avril 2014 pour lui demander de "vendre de la drogue" pour son compte.

"Nous n'tions que tous les deux, il m'a fait comprendre qu'il cherchait des sorties, donc des moyens de sortir de la came, il n'a pas prcis les produits ni les quantits", indique Patrick B. "Je me suis demand ce qu'il se passait, quoi il jouait. Mais, pour moi, il tait aux stups et il voulait se faire de l'argent", poursuit le policier.
Une opration "tranquille et sans risque"


Mais Patrick B. ne s'arrte pas l et entre dans les dtails, permettant aux enquteurs de faire le lien avec un second vol jusqu'alors non lucid. "Jonathan m'a dit qu'il avait environ un demi-kilo d'herbe de cannabis et environ un kilo de rsine de cannabis faire partir. J'esprais la moiti des gains, mais rien n'a t voqu. videmment, il m'avait bien dit que je toucherais quelque chose", explique encore le policier.

Ce dernier, qui s'inquite alors des consquences ventuelles, demande Jonathan Guyot s'ils ne risquent pas de se faire attraper. "Il m'a dit que c'tait tranquille et sans risque. Qu'il n'y avait qu'un peu de matire", raconte Patrick B. Le policier prcise que Jonathan Guyot ne lui a pas dit d'o provenait la drogue, mais qu'il se doutait qu'il l'avait obtenue par son travail.
"En termes d'chantillon, il m'a fil une belle barrette de 10-12 g", poursuit le policier, qui avoue avoir "essay de trouver des clients" via ses indicateurs. Mais Patrick B. se ravise ensuite : "Il m'a fallu environ une semaine pour me rendre compte que c'tait un trs mauvais plan de jouer a. C'tait trs risqu, je suis quand mme fonctionnaire de police. Je lui ai dit que c'tait mort. Aprs cela, il ne m'a plus jamais sollicit."

Un second vol ?


Or, partir des dclarations de Patrick B., mis en examen avant d'tre plac sous contrle judiciaire, les enquteurs comprennent que la drogue que voulait couler Jonathan Guyot correspond sans doute un vol commis entre le 21 mars et le 17 avril 2014 au sein de la brigade des stupfiants. C'taient alors 130 grammes de cocane, 1,2 kg de rsine de cannabis et 1 200 euros en liquide, saisis lors d'une affaire, qui s'taient volatiliss.

"Maintenant, je fais le rapport entre ce vol et la proposition de Jonathan, entre les quantits et les dates, tout porte croire que a correspond", reconnat Patrick B. De son ct, Jonathan Guyot semble avoir repris son compte l'adage voulant que la meilleure dfense, ce soit l'attaque. Lors de ses auditions, l'ex-policier, qui nie toujours le vol de 52 kilos de cocane qui lui est reproch, a "charg" plusieurs de ses anciens collgues de la brigade des stupfiants, assurant qu'ils "voulaient le piger".








Le Point.fr

Emir Abdelkader ; 2015-03-22 06:14 PM
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Vol de cocane au 36 :...




05:08 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,