> >

[] [ ]

Yassine Laabidi, tueur du Bardo : "Un bon vivant"

(Tags)
 
"" "" " " "" Emir Abdelkader 0 2014-11-24 11:08 PM
"" "" "" "" Emir Abdelkader 0 2014-03-14 12:24 AM
" " " " "" "" Emir Abdelkader 0 2013-09-12 10:13 PM
"" .. "" "" Emir Abdelkader 0 2013-04-18 11:56 PM
"""""""" 18 2012-05-19 06:10 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-23
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Yassine Laabidi, tueur du Bardo : "Un bon vivant"

TUNISIE. Yassine Laabidi, tueur du Bardo : "Un bon vivant"






Rien ne laissait prsager une drive extrmiste selon les proches de l'un des tueurs du muse du Bardo de Tunis. Itinraire.

Quelques heures avant l'attentat au muse du Bardo, Yassine Laabidi, a "pris son petit djeuner en famille (des dattes, du pain et de lhuile d'olive), avant de prendre le chemin de lagence de voyage o il travaillait. Vers 10 heures, il a pris une permission de ses suprieurs et quitt le bureau pour aller directement au Bardo", raconte samedi 21 mars le site tunisien "Kapitalis".
Ce jour-l, son grand frre suit les vnements la tlvision, sans se douter de rien. "En regardant ce qui se passait au muse, je n'arrtais pas d'insulter les tueurs et de les traiter de tous les noms, sans jamais penser que mon frre tait impliqu", confie-t-il.
Mais en fin d'aprs-midi, les policiers viennent taper la porte pour interroger les proches de Yassine. Yassine Laabidi -Abidi a t identifi par la police comme l'un des deux tueurs, avec Jabeur Khachnaoui, qui ont abattu mercredi 20 touristes trangers et un policier tunisien au muse du Bardo.
Sous le choc, il n'arrive pas s'expliquer comment son frre, ce garon de 27 ans "chaleureux, beau gosse et aimable", a pu tuer des innocents.
"Je ne ralise pas encore que mon frre est mort, qu'il est impliqu dans cette histoire, toute la famille est dans l'incomprhension. Yassine tait un jeune aimable, chaleureux, beau gosse, intellectuel, qui n'avait rien en commun avec" les djihadistes, dit-il l'AFP.
C'est un choc, un choc, un choc norme ! Je ne comprends rien du tout", dit ce grand gaillard aux traits tirs, qui ne veut pas voir son prnom publi.

Bien sous tout rapport

Rien, selon ses proches, ne laissait prsager une drive extrmiste de ce jeune homme, bien sous tous rapports, issue d'une famille de la classe moyenne. D'ailleurs, il vivait avec ses parents, sa soeur et son frre Omrane suprieur dans le Grand Tunis, sans que personne ne se doute de rien.
Ce jeune garon aux traits fins avait tudier le franais l'universit jusqu'en deuxime anne avant d'abandonner et de devenir coursier dans une socit de livraison Tunis.
Mon frre tait un bon vivant, il aimait bien s'habiller et tre bien entour par les amis et la famille, il n'avait aucun complexe, il rigolait avec tout le monde, mme avec ses amis en train de picoler", ajoute-t-il.

Si Yassine a commenc s'intresser de plus prs la religion et prier il y a trois ans - peu aprs la rvolution de janvier 2011 et la leve de la chape de plomb pesant sur les discours religieux - il n'a pas pour autant laiss transparatre un intrt particulier pour les courants extrmistes.
Il ne s'isolait pas et aimait passer ses soires en famille regarder des films ou des documentaires.
Un sjour en Libye

Yassine n'a quitt le domicile familial qu'une fois, durant 27 jours en dcembre 2014. Il avait affirm s'tre rendu Sfax, dans le sud de la Tunisie.
Mais dsormais ses parents s'interrogent sur sa destination relle: les autorits ont affirm qu'il avait sjourn en Libye pour se former au maniement des armes. Et son cousin Walid explique l'AFP que Yassine lui avait donn une autre version: il tait parti avec la famille de sa petite amie, une Amricaine d'origine irakienne, Djerba, haut-lieu de tourisme balnaire.
"Avant de commencer faire la prire, Yassine vivait bien sa jeunesse, il buvait, il fumait et il avait une copine", souligne Walid.
Yacine Laabidi allait souvent prier la mosque el Faleh, quelques centaines de mtres de sa maison, rapporte le Huffington Post Maghreb, sans que son comportement ne soit trange.
Le frre de Yassine abonde dans ce sens.
Il est victime 100%, victime d'un lavage de cerveau, des ides venimeuses, ces pourritures qui envoient au nom de la religion des jeunes vers la mort, des jeunes cultivs qui pourraient devenir des cadres scuritaires, des mdecins, des avocats", martle-t-il.

"Personne n'est pargn"

"Toute la famille est victime [...] Nous avons pay la facture trs trs cher, puisque nous avons perdu la plus belle chose de notre famille", dplore le frre. "Je dis tous les Tunisiens que chaque famille risque de voir son fils manipul [...] Personne n'est pargn", lche-t-il.
"Nous voulons enterrer Yassine l'tre humain, celui qui prie et se fait des amis. C'est ce Yassine l, on ne veut pas enterrer Yassine le produit de cette pourriture, de cette peste".
Connu des services de police

Cependant, le parcours du jeune djihadiste n'est pas aussi parfait. Selon le gouvernement, il tait "connu, signal mais pas pour des faits particuliers et suivi par les services de scurit", selon le chef du gouvernement.



Avec AFP







 

()


: 1 ( 0 1)
 

Yassine Laabidi, tueur du Bardo : "Un bon vivant"




09:59 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,