> >

[] [ ]

La socit civile officielle fortement conteste

(Tags)
 
Classe politique et socit civile algriennes expriment leur solidarit avec le peuple palestinien Emir Abdelkader 0 2014-07-22 07:52 PM
LONU fortement proccupe par la violence meurtrire en Libye Emir Abdelkader 0 2014-06-06 10:47 PM
Restructur, fminis, rajeuni, ouvert sur la socit civile et compact : Un gouvernement package Emir Abdelkader 0 2014-05-07 03:16 PM
La socit civile se mobilise Emir Abdelkader 0 2014-03-01 02:52 PM
La rvision constitutionnelle, ntant plus lordre du jour, conteste au sein du fln Sadani, l Emir Abdelkader 0 2014-01-06 11:13 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La socit civile officielle fortement conteste

La socit civile officielle fortement conteste



Au deuxime jour des manifestations du Forum social mondial (FSM), qui se tient Tunis du 24 au 28 mars, le campus universitaire El Manar, qui accueille lessentiel des activits du FSM, connat une indescriptible effervescence militante.


Alors que le premier jour a t notamment caractris par la tenue dune marche de solidarit avec le peuple tunisien suite lattaque terroriste du Bardo, la journe dhier a surtout t ddie aux confrences, aux workshops, aux dbats et autres affrontements dides.
Le visiteur a ainsi le choix entre un nombre incalculable dactivits, de quoi avoir le vertige. Sans compter toutes les animations qui mettent le campus en feu, entre manifs, concerts, stands, banderoles, affiches et autres prises de parole intempestives faon Hyde Park. Un joyeux bazar cratif, en somme.
Laffluence est telle quil est difficile de se frayer un chemin dans les alles de la facult des sciences politiques et juridiques ou celle dconomie, dont les amphis et salles de TD abritent le gros des dbats. Malgr cette gigantesque masse bouillante, eh bien, les Algriens sont nettement visibles, reconnaissables videmment au drapeau national brandi partout.
Dailleurs, la dlgation DZ serait lune des plus importantes cette 13e dition du FSM avec plus de 1500 participants inscrits, sans compter tous ceux qui sont venus par leurs propres moyens. Il faut toutefois relever que la participation algrienne se scinde en deux blocs. Il y a les associations, collectifs, ONG, qui sinscrivent dans le champ de lopposition, et il y a ce que daucuns qualifient de socit civile officielle, identifiable, pour certains, par leur casquette leffigie de Bouteflika.
Crois dans les arcanes grouillantes du campus, le dput FFS, Chafa Bouaiche, ne mche pas ses mots. Ils ont dbours 20 000 euros pour louer des stands vides, martle le chef du groupe parlementaire du FFS, avant dajouter : Ils sont 1300 participants. Ils ont gonfl leur participation en disant que le Maroc sera prsent en force. Le dput FFS nous apprend aussi que, contrairement aux membres de Rassemblement Action Jeunesse (RAJ), Tharwa Fadhma Nsoumer, le CLA, la LADDH et autres sigles du mouvement associatif autonome qui, pour la plupart, sont hbergs dans des cits U, les participants de lautre camp logent lhtel Palace. Je vais les dnoncer sur ma page facebook, promet le jeune dput.
Et on pouvait effectivement lire un peu plus tard, ce statut sur sa page : Le pouvoir algrien a envoy 1300 participants au Forum social mondial qui se tient Tunis. En plus des frais de mission, une prise en charge est assure aux participants : transport, restaurant et hbergement lhtel Palace. Avec tout ce beau monde, les participants officiels algriens narrivent pas encore ouvrir un stand spcial Algrie.
Pourtant, selon ma source, lEtat a lou 4 stands 20 000 euros ! Lors dune confrence-dbat organise dans la matine dhier par RAJ sous le titre : Dfis et enjeux des organisations de la socit civile en Algrie, Fouad Ouicher, militant de cette association, faisait des griefs similaires ceux formuls par Chafa Bouaiche. Le pouvoir a cr une socit civile parallle, la merci de ladministration, et qui soutient le programme prsidentiel. Ils ont tous les privilges, comme en tmoignent ceux quon voit ici, dans ce Forum, alors quils nont absolument rien voir avec lesprit de ce Forum assne-t-il. Ils viennent en masse, grassement pris en charge, hbergs dans des htels, alors que nous, nous navons aucun moyen. Et avec a, nous sommes bloqus aux frontires et malmens par la police.

1200 participants et 650 associations

Interrog ce sujet, Ali Sahel, coordinateur de la dlgation algrienne officielle et membre du comit dorganisation, a indiqu que la dlgation quil reprsente compte 1200 participants. Il y a 650 associations qui sont inscrites dans le forum, a-t-il soulign, dont lUGTA, des organisations tudiantes (8), le rseau Nada ou encore lAssociation nationale des changes entre jeunes (ANEJ) quil prside. Cest une mosaque, et cest une premire, se flicite M. Sahel. Nous avons aussi plusieurs associations du sud du pays, appuie-t-il. Jai mme ramen quelques militants du PT. Nous sommes tous Algriens et on est pour la diversit, renchrit le prsident de lANEJ.

Concernant le volet financement, notre interlocuteur a dclar : Il y a une contribution de lUGTA, une contribution de la part des associations et il y a des sponsors, publics et privs. Parmi eux : Algrie Tlcom. Signe extrieur dopulence qui creuse lcart entre les deux socits civiles : le fait que les pro-Boutef se dplacent dans de luxueux bus de lONAT quand, la grande majorit des participants au FSM ne dispose que de moyens rudimentaires de locomotion, sachant que le campus dEl Manar est loin du centre-ville de Tunis.
LONAT nous a fait un prix prfrentiel. Si vous voulez, cest une forme de contribution, rtorque M. Sahel. Pour ce qui est de lhbergement, le coordinateur de la dlgation de lUGTA & Co. a dit : Nous avons lou dans un village moins cher Gammarth qui sappelle Dar Ennour, tout en reconnaissant que dautres membres de la dlgation ont pris leurs quartiers dans des htels ( lvidence fastueux).
Ali Sahel sagace de ces petites remarques et le fait savoir : Je ne comprends pas cette surenchre, croire que tous ceux qui viennent ici paient de leur poche. On sacharne toujours trouver quelque chose de ngatif. Moi, je veux positiver les choses.
Pour la premire fois, il y a une importante dlgation. Elle est venue dans un esprit de solidarit avec le peuple tunisien. Il y a dj une grande coopration algro-tunisienne qui sinscrit tous les niveaux de lEtat, et nous ne voulons pas rester en marge de cette dynamique. Notre prsence, cest pour conforter cette dynamique.
Ct animation et participation la vie intellectuelle du Forum, Ali Sahel rejette lide que le consortium dassociations quil dirige ne serait l que pour la question sahraouie et lincontournable crpage de chignon avec les amis marocains. Nous avons 25 thmatiques qui portent sur divers sujets tels que lenvironnement, lconomie, lgalit des chances homme-femme La question sahraouie revient dans une seule thmatique consacre lautodtermination des peuples. Sinon, nous abordons sans complexe tous les sujets dactualit.
On nest plus lre du parti unique. Au menu des thmatiques daujourdhui : la dfense du gaz du schiste. Elle sera donne par un expert, et il y aura un jeune activiste qui va lui apporter la contradiction. Je trouve que cette diversit est une richesse, lance Ali Sahel. Pas sr que les autres forumistes, ceux de la socit civile des pauvres lentendent de la mme oreille



Mustapha Benfodil




 

()


: 1 ( 0 1)
 

La socit civile officielle fortement conteste




11:05 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,