> >

[] [ ]

Quand le souffle dIn Salah enflamme Tunis

(Tags)
 
Coup de tlphone enflamm entre Erdogan et Poutine Emir Abdelkader 0 2014-11-14 07:32 PM
Laprs-Bouteflika enflamme le srail Emir Abdelkader 0 2014-09-20 02:30 PM
Ghardaa : Qui souffle sur les braises ? Emir Abdelkader 0 2014-02-06 02:22 PM
Alors que Ghardaa enterre ses morts, Berriane senflamme Emir Abdelkader 0 2014-01-27 08:20 AM
La Tunisie retient son souffle Emir Abdelkader 0 2013-07-09 03:42 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Quand le souffle dIn Salah enflamme Tunis

Quand le souffle dIn Salah enflamme Tunis






Il faut tre un peu kamikaze ou masochiste pour venir chanter les vertus de lexploitation du gaz de schiste en plein Forum social mondial dont on sait lattachement viscral aux questions environnementales et aux nergies non-polluantes.


Et pourtant, la dlgation officielle algrienne la fait ! La coalition UGTA-Associations a, en effet, organis ce jeudi une thmatique sur les bienfaits du gaz de schiste. La petite salle de TD de la facult des sciences de Tunis qui a accueilli cet atelier a t vite dborde, le sujet ayant drain du monde, et pas que tawana, en raison, prcisment, de son total dcalage en regard de la ligne ditoriale du Forum. Quelle drle dide de venir au Forum social pour dfendre le gaz de schiste ! lche un activiste gaouri.
Lexpert en nergies renouvelables, Mahmah Bouziane, charg de prcher la bonne parole et faire la promotion de lhydrocarbure non-conventionnel le plus dcri au Forum, a d vivre un grand moment de solitude. En tout cas, la salle ne lui tait gure acquise, tant sen faut. Tout dbuta dans le calme en cette matine grise et pluvieuse, lexpert sappliquant expliquer doctement, laptop en main, que le gaz de schiste ntait pas si mchant que cela, et quen gros ctait la seule alternative pour assurer une transition nergtique durable et aller vers une nergie zro carbone.
M. Mahmah, chercheur au Centre de dveloppement des nergies renouvelables et conseiller auprs du ministre de la Jeunesse, sest employ dmonter les informations errones vhicules sur le Net comme il dit, propos du gaz de schiste. Lexpert estime que le sens profond du dveloppement durable cest toute dmarche de renforcement des capacits dune nation. Mme dans notre culture musulmane, lislam prconise la zakat et non pas la thsaurisation et incite lexploitation de lexistant.
Tout ce qui est sous le sol doit tre exploit. Le gaz de schiste serait ainsi une gigantesque nappe dargent endormie dans ces coffres-forts naturels que sont les roches fossiles et quil faut faire capitalistiquement travailler au nom de la croissance.
Un potentiel de quelque 19 800 milliards de m3 selon lorateur, faisant de lAlgrie la troisime rserve mondiale de gaz de schiste. Mais il faut une valuation critique des puits, fait-il remarquer. Chiffres lappui, lexpert minimise limpact de la fracturation hydraulique sur les rserves hydriques.
Entre 2000 et 2014, la quantit deau utilise travers le monde pour la fracturation varie entre 3700 et 20 000 m3 par puits. Cest a la ralit, insiste-t-il. Cela na rien voir avec les 15 millions de m3 avancs par certains. Il ajoute que les rserves deau de la nappe albienne en Algrie sont de lordre de 60 000 milliards de m3. Si nous voulons forer 100 000 puits sur 50 ans, raison de 20 000 m3 par puits, on consommera peine 0,04% 0,86% de cette nappe, soutient-il, sr de ses chiffres. Je suis moi-mme un militant de lenvironnement, rassure le spcialiste en soulignant quil y a un manque dinformations fiables sur lexploitation du gaz de schiste.
Citant les expriences amricaines et canadiennes comme des rfrences mondiales, il reconnat cependant que lexprience amricaine comporte des dfaillances lies la culture du libralisme. Elle nest pas transportable, car elle est intimement lie une atmosphre conomique et culturelle proprement amricaine. Bouziane Mahmah se dit nettement plus favorable lexprience russe. Les Russes utilisent la fracturation lhlium, a-t-il avanc en concdant que la fracturation hydraulique nest pas la bonne solution. Il est plus indiqu de recourir lhlium. Cest un gaz rare et cher ! objecte notre activiste franais.
Cher par rapport quoi ? Moi je parle du cas algrien ! rtorque M. Mahmah. Pour nous, il nest pas cher. LAlgrie est le 3e pays producteur dhlium avec 40 millions de m3/an qui lui rapportent 39 milliards de dollars dexportation. Et de marteler : Pourquoi tout est permis pour les Europens et pas pour les pays de la rgion MENA, pour les pays arabes, maghrbins, africains ? snerve-t-il. Lorateur termine son expos en plaidant pour la fracturation lhlium afin dexploiter cette richesse dans lintrt de ma rgion, mais aussi dans lintrt de lhumanit.
Certains pouffent en entendant cela. Et lexpert de sexpliquer : Oui, dans lintrt de lhumanit ! Je vous dfie de me proposer une autre approche que le gaz de schiste pour aller vers un carburant zro pollution. Vous, votre approche est zro croissance ! Le dfi est lanc. Et le dbat fut extrmement tendu, chaud comme le vent passionn dIn Salah. Incarn par Kacem, fougueux militant anti-gaz de schiste du bassin dAhnet, lun des tout premiers avoir sonn la mobilisation dans la rgion.

Vous ntes pas lENTV !

Nous avons commenc nous mobiliser le 3 juin 2014, dtaille-t-il. On a dpass le stade des discussions sur lutilit ou non du gaz de schiste. Nous nous sommes clairement prononcs sur cette question et nous sommes prts rester sous les tentes jusqu lt sil le faut ! Kacem a une pense pour les femmes de In Salah. Je salue la rsistance de nos femmes. Les femmes courageuses de In Salah.

Elles ont rsist avec cur et elles continuent. Et nous sommes prts affronter les compagnies internationales, quitte camper devant les puits ! La salle crie dune seule voix : Rafidhoune ! Rafidhoune ! El Ghaz assakhri rafidhoune ! (Nous refusons le gaz de schiste).
Entre-temps, les activistes algriens avaient sorti leurs pancartes, graves de slogans anti-gaz de schiste. Tahar Belabs, du mouvement des chmeurs de Ouargla, a du mal contenir sa colre. Non au gaz de schiste ! sgosille-t-il, le visage cramoisi. Kacem poursuit : On est sortis dans la rue car le pouvoir a refus le dbat.
On nous a ferm les salles. Puis il lche : El kerche chebana wel karama mouhana. Yenal bou el ptrole ! (Le ventre est plein et la dignit crase. Maudit soit le ptrole !) La salle scrie : Nous sommes tous In Salah ! Les contre-expertises citoyennes se succdrent durant toute la matine, chacun svertuant apporter, avec force arguments techniques, la contradiction lexpert officiel. Ayad Yougourthen, farouche opposant au gaz de schiste, contre-attaque : Apparemment, vous prenez cette assemble pour des ignorants, lance-t-il. Le gaz de schiste est un dsastre environnemental, sanitaire et humanitaire.
Et conomiquement, il est trs coteux, rsume-t-il. Aux Etats-Unis et au Canada, il est extrait 80, 86 dollars et nest rentable qu partir de 90 dollars. Quel est le prix du ptrole aujourdhui ? Mohamed Benatia, du mouvement anti-gaz de schiste marocain, prend le relais : Cest un danger pour notre sant ! En Pennsylvanie, 30% des bbs prsentent des malformations gntiques.
On va tuer vos bbs, on va tuer votre avenir ! Pour lui, la fracturation hydraulique est une technologie terroriste. Il faut lui appliquer la loi antiterroriste ! Fateh Titouche, de lassociation Action Citoyenne pour lAlgrie, en remet une couche : Le gaz de schiste a t impos par le pouvoir algrien.
Mais sachez quici vous ntes pas lENTV ! Vous tes au Forum social mondial. Quand vous dites Fakhamatouhou, vous tes un bon expert, sinon vous tes banni ! Fateh pointe la gouvernance mprisante de loligarchie politico-ptrolire dans cette affaire : Comment pouvez-vous rester sur la mme position aprs trois mois de souffrances In Salah ? L-bas, ils ont fait du porte--porte pour expliquer les dangers du gaz de schiste, tandis que vous vous navez fait aucun effort pour expliquer votre dmarche. Vous continuez grer nos ressources dans lopacit la plus totale, sauf que cette fois-ci cest loin dtre gagn !

Mustapha Benfodil





Emir Abdelkader ; 2015-03-28 06:23 PM
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Quand le souffle dIn Salah enflamme Tunis




05:53 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,