> >

[] [ ]

LAlgrie face laxe Riyad-Le Caire

(Tags)
 
Algrie Sngal : Riyad Mahrez lu homme du match Emir Abdelkader 0 2015-01-28 02:44 PM
LAlgrie face au Mali et la Libye:... Emir Abdelkader 0 2014-11-30 11:45 AM
LAlgrie fait face des infiltrations sionistes Emir Abdelkader 0 2014-09-09 07:27 PM
LAlgrie face au chaos libyen Emir Abdelkader 0 2014-08-03 07:55 PM
lAlgrie face au reste du monde Emir Abdelkader 0 2014-06-28 04:26 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
LAlgrie face laxe Riyad-Le Caire

LAlgrie face laxe Riyad-Le Caire








Un mcanisme qui implique forcment lengagement des troupes nationales au-del des frontires pour aller guerroyer dans les zones de tension. LEgypte dAl-Sissi qui sest appuy sur ses allis du Golfe pour linstitution dun tel dispositif de dfense a russi son pari dapparatre comme le redresseur des torts dans la rgion.


Al-Sissi pourrait mme tre tent de faire jouer cette force commune un rle politique, comme par exemple lutter contre le mouvement Frre musulmans quil a dj estampill terroriste. Aussi, cette force arabe pourrait servir de fer de lance des interventions dans certains pays en trouble comme la Libye.
Cest consciente de tous ces enjeux que lAlgrie a dcid de se tenir lcart de cette volont de militariser les rapports entre arabes dans le sillage de lintervention au Ymen qui nest adoss aucune lgalit. Prcisment lAlgrie a refus de donner sa caution aux raids saoudiens contre les bases des houthis au prtexte que ceux l menaaient lunit de ce pays. LAlgrie nautorisera aucune participation de ses troupes armes des oprations militaires en dehors de ses frontire, a tranch jeudi le ministre des Affaires trangres, Ramtane Lamamra.
Ce refus nest tout mme pas une surprise quand on sait que le non intervention de larme nationale en dehors des frontires constitue un principe non ngociable de la doctrine algrienne en la matire qui plus est grav dans le marbre de la constitution.

Quand la Ligue se ligue

Il y a donc de la cohrence dans la position algrienne qui privilgie la solution politique toute preuve. Il est sr que sa voix sera touffe aujourdhui parmi les va-t-en- guerre arabes Charm Cheikh. LEgypte, ses amis du Golfe, le Maroc, le Soudan auront beau jeu surtout avec la complaisance de la Ligue Arabe redevenue une succursale de la diplomatie gyptienne.

Lorganisation de Nabil al Arabi (un gyptien) ne sest pas fait prier pour soutenir lintervention militaire au Ymen avant mme que son conseil ne se runisse
Laxe le Caire-Ryad reconstitu la faveur de llection-intronisation dAl-Sissi sest solidifi pour le meilleur et contre le pire.
Le pire cest videmment la croissance de larc chiite qui fait vaciller les trnes en Arabie saoudite, au Qatar, au Bahren et aux mirats. Les saoudiens apprhendent la pousse houthis au Ymen laune des perspectives dun accord amricano-iranien sur le nuclaire.

Autrement dit, lopration Tempte dcisive, est une action prventive travers laquelle lArabie saoudite replace le curseur de la menace sur lIan et ses sous-traitants houthis au Ymen. Il est dailleurs significatif de noter que tous les rgimes chiites de la rgion ont condamns dune seule voix lintervention du groupe des dix. La Syrie, lIrak, le Hezbollah et videmment lIran ont dnonc un drapage dangereux.

Tempte contre larc chiite

Sil est vrai que cette opration ne bnficie dun mandat lgal et donc viole la lgalit internationale, il est tout aussi vrai que la prise du pouvoir violente par les houthis au Ymen travaille lagenda gopolitique de lIran.

La proposition du Prsident Abdelfettah El Sissi de crer une force dintervention arabe parait alors comme un avertissement subliminal Thran contre ses manuvres de dstabilisation quil mne par procuration.
Cela tant, si lAlgrie soppose fermement lenvoi de ses troupes au Ymen et ailleurs, elle nest pas contre une participation indirecte aux oprations. LAlgrie pourrait toutefois apporter un soutien en logistique au del de ses frontires sans pour autant impliquer ses troupes armes, a prcis Ramtane Lamara.
Et comme pour ne pas singulariser lAlgrie, le ministre a fait savoir quil serait opportun d exploiter au mieux les moyens prvus par les chartes de la Ligue arabe et de lONU, tels le dploiement des forces de maintien de lordre. Il a nuanc nanmoins en que ce recours est possible aux pays dont les Constitutions permettent de telles actions, sont en mesure dagir dans ce cadre.
Et lAlgrie nest pas dans ce cas de figure. Lopportunit dune rvision du concept de scurit nationale adosse au sacro-saint principe de la non ingrence coule de source. LAlgrie devrait-elle continuer attendre les terroristes sur son territoire o devrait-elle au contraire intervenir militairement l o il est possible de le faire dans des oprations ponctuelles avec les pays voisins pour juguler la menace ? La question est dune brlante actualit au-del du dogmatisme constitutionnel.

Hassan Moali


 

()


: 1 ( 0 1)
 

LAlgrie face laxe Riyad-Le Caire




05:07 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,