> >

[] [ ]

Assez de mensonges sur le crash de lAirbus

(Tags)
 
Les mensonges dEtat du Maroc Emir Abdelkader 0 2014-12-28 12:02 PM
Larmement : Un porte-hlicoptres, des corvettes, des hlicos, des Airbus Emir Abdelkader 0 2014-08-29 10:23 PM
Les mensonges de la presse mainstream Emir Abdelkader 0 2014-08-20 04:32 PM
Mensonges sans frontires Emir Abdelkader 0 2014-08-02 07:48 PM
Vrits et mensonges sur la restructuration du DRS :... Emir Abdelkader 0 2014-05-11 03:00 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-03-31
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Assez de mensonges sur le crash de lAirbus

Assez de mensonges sur le crash de lAirbus A320 + Un expert conteste la version officielle

Le crash des Alpes rappelle trangement le crash dAir Algrie en provenance de Ouagadougou qui a eu lieu au Mali au mois de juillet dernier. On avait retrouv des dbris sur plusieurs kilomtres, et aucun impact significatif au sol, comme sil avait t pulvris en plein vol. Dans les Alpes, nous avons peu prs le mme schma. Dbris parpills un peu partout, et aucun impact sur la montagne. Ce qui voudrait dire que lavion ne sest pas cras entier au sol, et quil avait commenc se dsintgrer en vol.




Ce que semble dailleurs confirmer les tmoignages oculaires des habitants de la rgion recueillis la base arienne dOrange. Ces tmoins affirment avoir entendu des explosions et vu de la fume sortant de lavion. Ce qui, en passant, dmolit le rcit du New York Times, car on ne voit pas comment le commandant de bord pourrait aller pisser et revenir tenir une conversation calme avec son copilote, pendant que son avion est en feu.
Que vient faire le FBI dans cette histoire ? Si les hommes politiques franais peuvent tre souponns dallgeance des forces hgmoniques extrieures, ce nest pas le cas des administrations franaises. A ce stade des investigations, il est difficile dimaginer la machine judiciaire franaise demander le concours du FBI autrement que sous forme dchange de renseignements, et les procdures judiciaires nont pas la rputation dtre simples et rapides. Et pourtant le FBI a t appel la rescousse, moins quil ne se soit appel lui-mme.
Puisque les raisons du crash semblent destines tre caches, il est probable que dans les jours venir, nous ayons rgulirement des rvlations gardes bien au chaud, avec laide bienveillante des grands mdias dont nous savons pourtant que toute rvlation manant deux ne peut tre quune rvlation commande.
Que sest-il pass de si grave qui oblige les officiels semptrer dans des contorsions mensongres, allant jusqu salir un jeune pilote qui, daprs les tmoignages, naurait pas fait de mal une mouche ? La coopration internationale dans le mensonge est vidente, et cest dautant plus inquitant.
Avic Rseau International
Un expert conteste la version officielle

Pour un spcialiste franais, les explications donnes par le procureur de Marseille ne tiennent pas.
Et si le procureur de Marseille tait all trop vite en besogne ?

Prs de 48 heures aprs le crash de la Germanwings, Brice Robin avait donn des explications dtailles au sujet des circonstances de la tragdie lors dune confrence de presse en direct, uniquement en se basant sur les enregistrements de la bote noire. "Cest un peu prcipit", dclarent certains spcialistes, dont Grard Arnoux, invit jeudi soir dans Le Grand Journal sur Canal Plus.
Prsident du comit de veille de la scurit arienne et ancien commandant de bord, Grard Arnoux sest dit trs tonn par les rvlations faites par le procureur de Marseille, "qui a peut-tre t mal inform".
Selon lui, plusieurs choses ne collent pas dans la version quil a donne au cours de la confrence.
1. La respiration du copilote. "Le procureur nous dit que, pendant toute la descente, on entend le souffle du copilote. Moi qui ai dix-huit ans dexprience, je peux vous certifier quon ne peut pas entendre le souffle de qui que ce soit, moins que ce ne soit un asthmatique. Et encore, je nen suis pas sr Chez moi, on a par exemple demand la compagnie de nous donner des casques antibruit tellement on narrive pas se parler"
2. Il actionne le systme pour amorcer la descente. Le procureur de Marseille avait galement signifi quon entendait, dans les enregistrements, le copilote actionner le systme qui permet lavion dentamer sa descente. "Cela ne fait strictement aucun bruit", indique Grard Arnoux. "Il ny a que lenregistreur des paramtres de vol qui nous le dira (NdlR : soit la deuxime bote noire). Par contre, la descente est cohrente avec une telle action."
3. "O tait le bruit strident de la porte ?" "Cest peut-tre une omission mais normalement, quand le commandant de bord rclame louverture de la porte avec un code standard au dbut, et si a ne rpond pas, il le fait avec un code durgence qui est spcifique cette machine. Et ce moment-l, au bout de 30 secondes, la porte doit souvrir. Sauf si effectivement le pilote empche la porte de souvrir. Mais on ne nous a jamais parl du bruit strident que a fait pendant trente secondes. Cest une alarme extrmement forte."





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Assez de mensonges sur le crash de lAirbus




08:09 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,