> >

[] [ ]

Je veux lancer les rformes religieuses dici, de Bjaa

(Tags)
 
Ali Haddad prne des rformes conomiques Emir Abdelkader 0 2015-01-05 02:17 PM
Des rformes contre le terrorisme Emir Abdelkader 0 2014-10-12 03:51 PM
faut-il lancer une intervention multilatrale au Nigeria Emir Abdelkader 0 2014-09-10 11:22 AM
Bouteflika annonce une srie de rformes politiques Emir Abdelkader 0 2014-04-28 03:28 PM
Rachid Nekkaz : Je veux tre dclar candidat Emir Abdelkader 0 2014-03-09 02:39 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-04-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Je veux lancer les rformes religieuses dici, de Bjaa

Je veux lancer les rformes religieuses dici, de Bjaa



En visite de travail, jeudi, dans la wilaya de Bjaa, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Assa, a dclar quil compte choisir lex-capitale des Hammadites pour en faire le point de dpart de son programme de rformes visant dpoussirer le rfrent religieux malkite authentique pratiqu par nos anctres et remettre lesprit de Cordoue au got du jour.
Je veux bien que Bjaa, qui tait la capitale des Hammadites et des Hafsides, dont la richesse historique et les potentialits sur beaucoup de plans sont indniables, et o la population est immunise contre tout dvoiement religieux de par sa multitude de mosques et de zaouas prnant de tout temps une religion de tolrance et de souplesse, soit le point de dpart de nos rformes visant faire redcouvrir nos citoyens un islam de tolrance, de force et douverture, tel quil tait pratiqu par nos vaillants anctres, a dclar le ministre, alors quil donnait une confrence de presse au sige de la radio locale.
Interrog sur la dmarche adopter pour mettre en branle les rformes envisages, Mohamed Assa a indiqu que cela pourrait passer par la cration de ples thologiques dexcellence dans les 48 wilayas, o le scientifique et le religieux ne feront quun dans la mesure o il ne se fera rien sans la consultation imprative dquipes pluridisciplinaires qui seront mises en place cet effet.

Rformes du secteur

Le ministre, avouant que la perspective demande beaucoup defforts et un canevas bien labor, affirme quil a jusquau mois de juin pour soumettre au gouvernement sa mouture portant rformes de son secteur. Il a expliqu ce propos que des instances de rformes et dorganisation seront cres en mme temps quil sera procd la dsignation de 50 imams-muftis par lintermdiaire des directions des affaires religieuses, tout en soulignant que les comptences existent. Un travail qui se fera, selon le ministre, en troite collaboration avec le ministre de lEducation nationale et celui de lEnseignement suprieur et de la Recherche scientifique.


Deux ministres impliqus

Par ailleurs, Mohamed Aissa, dont le discours dtonne avec celui de ses prdcesseurs au point de sattirer les foudres des milieux conservateurs, na pas manqu, comme chacune de ses sorties, de sen prendre aux imams autoproclams qui prchent, via des tlvisions prives et coups de vidos sur internet, un discours haineux et surtout dangereux.

A la maison de la culture Taos Amrouche, o il a donn le coup denvoi dune session de formation de cadres de son secteur, le ministre a mis en garde lassistance, avec une attention particulire pour les imams, prsents en nombre, contre les discours extrmistes dobdience wahhabite qui, il faut le dire, font flors auprs de beaucoup dAlgriens, sans en citer ni les courants dappartenance ni les pays dorigine.
Des pseudos-imams dont on ne connat ni laffiliation ni les comptences prchent tort et travers un discours haineux et rtrograde, par ailleurs manipulateur et instrumentalis, qui nous est tranger ; face cela, nos imams doivent contre-attaquer en prchant lislam de nos anctres, celui de Cordoue et de lge dor de notre religion, un islam national, tolrant, souple et au service de la nation, plaide Mohamed Assa, estimant que ces prches extrmistes ne trouvent pas une oreille attentive auprs des Algriens, car ces derniers sont immuniss. Le ministre a dclar qu ce titre, il faut lui redonner son rle limam afin quil recadre les prches dans une voie douverture, de culture et de dbat entre les cultures et les religions.

En outre, profitant de son passage dans la wilaya, Mohamed Assa a inaugur une mosque et une cole coranique Darguina, une mosque dans la commune de Boukhlifa et enfin une autre dans la commune de Bjaa.


M. H.Khodja




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Je veux lancer les rformes religieuses dici, de Bjaa




05:09 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,