> >

[] [ ]

Lexfiltration qui a failli tourner au drame

(Tags)
 
Drame hier : 42 morts par asphyxie... Emir Abdelkader 0 2015-01-27 12:44 PM
Comment lAlgrie a fait capoter une exfiltration Emir Abdelkader 0 2014-12-19 04:48 PM
Entre le drame des Subsahariens et lespoir des Syriens Emir Abdelkader 0 2014-07-17 04:04 PM
Le drame touff des lves de Ghardaa Emir Abdelkader 0 2014-05-23 05:09 PM
Les Palestiniens vont payer cher leur dcision de se tourner vers lONU, avertit Isral Emir Abdelkader 0 2014-04-02 02:45 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-04-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Lexfiltration qui a failli tourner au drame

Air Algrie au Ymen : Lexfiltration qui a failli tourner au drame






La tension est son paroxysme entre lArabie Saoudite et lAlgrie. Mme si aucune dclaration officielle nest venue le confirmer, de nombreux signes parfois flagrants trahissent le secret qui entoure ce conflit larv.
Dabord, 250 Algriens bloqus Djeddah depuis vendredi dont le rapatriement est en cours, linterdiction aux quipages dAir Algrie de descendre de leur appareil et de passer la nuit Djeddah et enfin la fermeture de lespace arien saoudien aux appareils portant pavillon algrien, quils soient civils ou militaires.
Dsormais, les appareils dAir Algrie devront contourner lArabie Saoudite pour joindre Duba et donc allonger les distances et augmenter consommation en carburant et traverser des zones dangereuses.
La raison de ce pic de colre de Riyad est laudacieuse opration dexfiltration, en pleine guerre arienne, de plus de 200 ressortissants maghrbins, dont 160 Algriens, qui se sont conclue samedi sur le tarmac de laroport Houari Boumediene Alger.
Cellule de crise
Tout commence au dbut de loffensive arienne Tempte dcisive qua lance, le 25 mars, une coalition mene par lArabie Saoudite contre les rebelles Houthis au Ymen.
LAlgrie dcide ce moment prcis de mettre en place une cellule de crise pour suivre les vnements. La prsidence de la Rpublique, le ministre de la Dfense nationale et celui des Affaires trangres coordonnent leur action. Le 26 mars alors, que des navires chinois et saoudiens se dirigent sur Aden pour rapatrier leurs ressortissants ; lAlgrie commence tudier un plan dvacuation.
Aucun navire des forces navales nest dans la zone. La Chine qui se charge de rcuprer le 31 mars, un grand nombre de ses ressortissants mais aussi ceux dautres pays asiatiques par voie maritime. Cette option ne reprsente pas une solution pour les autorits algriennes dautant que le personnel diplomatique et la majorit des nationaux se concentrent dans la rgion de Sanaa.
LArabie Saoudite qui a russi cristalliser autour delle la quasi-majorit des pays arabes dans sa guerre au Ymen a du mal accepter lattitude dfiante dAlger. Car non seulement lAlgrie refuse de participer cette offensive, mais elle argumente de fort belle manire sa dcision et ose mme proposer une alternative pacifique pour le rglement du conflit.
Pis encore, le ddain avec lequel la diplomatie algrienne a accueilli la proposition gyptienne de crer une force militaire arabe pour lutter contre le terrorisme a t ressenti par laxe Riyad-Le Caire comme un vritable affront, dautant que ses vnements ont eu lieu sur le territoire gyptien et lors dun sommet de la Ligue Arabe.
Planification
Alger ne le sait pas encore mais Riyad semble vouloir faire payer la capitale frondeuse. A Sanaa, les fonctionnaires de lambassade algrienne sont sur les charbons ardents. Ils subissent, comme lensemble des habitants de la capitale ymnite les bombardements de la coalition. Ils sont occups recenser les ressortissants et tablir le contact avec les diffrentes parties sur les lieux pour sassurer de la russite dune exfiltration. Ces deux missions sont primordiales, car il en dcoule le dimensionnement des moyens que devront mettre les autorits algriennes pour russir lopration.
Ils sont un peu plus dune centaine, dont beaucoup de femmes, sy ajoutent les diplomates et leurs familles. En tout 160 Algriens figurent sur le listing des personnes vacuer. La liste est ouverte aux ressortissants des pays voisins qui nont pas pu quitter le Ymen : quarante Tunisiens, quatorze Mauritaniens, huit Libyens, trois Marocains et un Palestinien. Ce sont au final, prs de 230 personnes vacuer.
A Alger lon a pris la mesure de lopration, on dcide denvoyer le plus gros appareil civil de sa flotte, un Airbus A330 dAir Algrie. Mme si la ligne arienne Alger-Sanaa na jamais t desservie par la compagnie nationale, les pilotes sont confiants malgr les difficults qui sannoncent.
Lobstacle majeur devant cette entreprise est dabord le survol et latterrissage en zone de guerre, avec dun ct, plus dune centaine de chasseurs occupant lespace arien et de lautre une rbellion qui dispose de missiles anti-ariens, de diffrentes portes.
Autre difficult, lAltitude de laroport de Sanaa, plus de 7 300 pieds, fait que lavion aura du mal dcoller pleine charge de carburant. Le rapport poids/portance lui est dfavorable. Le ravitaillement Sanaa est exclu pour des raisons de scurit. Lquipage devra faire lensemble du trajet avec un seul plein, ce qui mettra lappareil aux limites de son rayon daction.
Menaces
Jeudi lavion dcolle dAlger, direction Sanaa, le ministre des Affaires Etrangres prvient lArabie Saoudite et lEgypte de la mission. Le plan de vol de lappareil civil est partag avec lensemble des pays qui seront traverss ou qui risquent de ltre de manire classique. Le vol se passe normalement jusqu lapproche de lespace arien saoudien. Alors que lquipage dAir Algrie sattendait une escorte militaire partir de lArabie Saoudite, ils sont surpris par lattitude de chasseurs envoys pour les dissuader de pntrer dans lespace arien.
Le contrle saoudien prvient lquipage de linterdiction et le somme de rebrousser chemin. Surpris et pensant un problme de communication ou un danger quelconque au-dessus du Ymen, les Algriens demandent un droutement vers Duba. L encore, ils sont tonns par la fermet du ton du contrle arien. Lespace saoudien est ferm lensemble des appareils algriens.
squestration
Lquipage na pas le choix, rebrousser chemin vers le Caire et attendre que la machine diplomatique fasse son travail. En moins dune heure et demie lA330 atterri au Caire. Mais la situation saggrave. La petite dlgation algrienne est malmene, ses membres sont dirigs vers lhtel habituel o logent les quipages dAir Algrie puis y sont assigns rsidence avec interdiction de quitter ltablissement. Cette squestration durera 48 heures.
A Alger laffaire surprend, les Saoudiens font la sourde oreille. La demande algrienne de rapatriement de sa communaut au Ymen est rejete. Laffaire prend une tournure srieuse. Cest la prsidence de la Rpublique qui gre dsormais ce dossier. Alger prvient Riyad que lavion effectuera sa mission malgr tout, vu son caractre humanitaire.
Lavion dcolle samedi, se pose Sanaa, les officiels de lambassade ont russi regrouper et acheminer tout le monde en bon ordre laroport. Le vol retour se fait sans soucis, mais lquipage ne souffle quaprs avoir atteint la mditerrane. Les officiels algriens et les dirigeants de la compagnie arienne ont choisi de ne pas communiquer sur cette affaire. Les quelques personnes qui ont choisi de lvoquer mettent en avant le courage de lquipage et sa dtermination aller jusquau bout de sa mission.
Mais lArabie Saoudite a dcid maintenir la pression sur lAlgrie. Le pavillon national na toujours pas le droit de survoler lespace arien saoudien, seule la desserte de Djeddah est maintenue avec interdiction aux quipages de passer la nuit sur place. La moindre formalit conforme aux codes de lorganisation de laviation civile internationale prend des heures. Cest ce qui explique les difficults rencontres par la compagnie pour rapatrier les Algriens bloqus Djeddah ces dernires 48 heures. Au Caire Air Algrie souffre galement de lenteurs des procdures et de pressions.
Ce sera, en partie, le prix payer par lAlgrie pour son refus de participer la guerre au Ymen.


K.A
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source


impact24.info
 

()

« | »

: 1 ( 0 1)
 

Lexfiltration qui a failli tourner au drame




04:28 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,