> >

[] [ ]

Voyage dans ltat civil algrien : ...

(Tags)
 
Rectification des erreurs dans le registre lectronique dtat civil... Emir Abdelkader 0 2015-01-05 03:03 PM
Numrisation de ltat-civil... Emir Abdelkader 0 2014-11-29 10:55 AM
Correction des erreurs sur les registres de ltat civil ... Emir Abdelkader 0 2014-07-10 02:36 PM
Rforme de ltat civil diplomatique, Cest encore le parcours du combattant Emir Abdelkader 0 2013-12-30 02:36 PM
Documents administratifs, Un registre national dtat civil numris Emir Abdelkader 0 2013-12-16 01:37 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-04-13
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,949 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Voyage dans ltat civil algrien : ...

Voyage dans ltat civil algrien : Aux origines des noms de famille






Il arrive que les noms rsistent tonnamment leffet du temps. Pour lexemple, nous retiendrons Aouchich, Rezzoug ou Mazigh consigns par lhistorien Hrodote dans son priple africain en 405 avant lre chrtienne. Nous proposons dans ces lignes une petite ballade festive et sans prtention savante dans cette heureuse association historico-identitaire que le lecteur attentif compltera selon ses besoins.
Du point de vue de la loi, le nom de famille est un patrimoine protg par le code civil. Il a valeur de proprit prive. La loi permet, en effet, de modifier ou de changer de nom, mais consacre son caractre personnel. Un changement de patronyme doit obligatoirement faire lobjet dune publicit pour vrifier lventualit dune opposition puisquil a valeur de proprit prive inalinable. A sa naissance, lenfant algrien reoit deux noms propres : le patronyme de son pre et un ou plusieurs prnoms. Les parents ont le libre choix des prnoms, mais lenfant portera obligatoirement le nom patriarcal. Lordonnance 75-58 du 26 septembre 1975 portant code civil considre le nom et les prnoms comme un attribut de la personnalit identifiant la personne. Cette ordonnance a permis la nomination des personnes qui taient dpourvues de nom et identifies sous SNP (sans nom patronymique).
Depuis la publication de cette loi, les dpositaires des registres dtat civil sont tenus de ne pas reproduire ce sigle SNP, lors de la dlivrance des copies conformes des actes dtat civil. Dans cette premire partie, nous nous pencherons sur quelques noms dorigine turque.

Istanbul, Istanbul
Les liens de lAlgrie avec lempire Ottoman apparaissent sur une multitude de noms de famille. Baba Ali dsignait le fonctionnaire de la sublime porte, autrement dit El Bab El Ali. Tout comme de nos jours, il arrive quune personne soit dsigne du nom de linstitution qui lemploie. Jusquau XIIe sicle, le mot porte dsignait couramment, le palais imprial sous le rgne ottoman. Plus tard, il a volu pour dfinir les quartiers du grand vizir, sige du gouvernement Istanbul.
A partir du XIIIe sicle, ce sige ne sera connu que sous le terme de la sublime porte. Pour de nombreux chercheurs, y compris le grand spcialiste de lIslam, Bernard Lewis, le nom Istanbul a t adopt en remplacement de Constantinople sa conqute le 29 mai 1453 par Mehmed Ali. En ralit, Istanbul est une simplification phontique du nom original Constantinopoolis qui sest dulcor dans le langage populaire en Stanpool pour se stabiliser dfinitivement en Stanbul et Istanbul. Les signes particuliers ont t une source assez importante dans la formation des noms propres chez les Ottomans.
Ainsi, sari qui dfinit lhomme au teint clair, blond ou roux, va se complter par un prfixe et devenir Bendissari, Bensari. Tobbal quon confond souvent avec le joueur de tambour signifie le boiteux. Dali est la qualit de lhomme particulirement courageux face lennemi, autrement dit, le tmraire. Si on le dfinit comme le fou, cest dans le sens de guerrier intrpide. Il a donn les Bendali, les Dali Bey. Quant Mami, il qualifie les Europens rfugis en pays dIslam notamment sous linquisition. Lhomme frapp dun dfaut de langue est appel ttah. De sobriquet, il devient un nom de famille. Lhomme grand de taille est appel ouzzou et devient Bouzzou. Sous lempire ottoman, larme, pilier de la dynastie, tait un grand pourvoyeur demplois. Cest pourquoi on constate tant de noms lis la fonction militaire. Ainsi, Boumabadji, cest le bombardier. Tobji ou bachtobji sont artilleurs ou canonniers. Quant danedji ou dennane, cest le matre des forges. Il coule les bouches de canons et les boulets des projectiles.
Alemdar, tout comme Sandjak sont les porte-tendards. Ras, cest bien videmment le capitaine du navire. Ghazi appartient la caste militaire charge de la garde des frontires de lempire. Dans leur immense majorit, ils taient turcs et parlant turc. Le yni cheri qui a donn le mot janissaire signifie le nouveau soldat. Il tait reconnaissable son grand bonnet blanc. Baltadji, cest littralement lhomme la hache. Il fait partie du corps darme affect exclusivement la garde du harem du sultan Topkapi. Bari est probablement un raccourci de bey ras. La fonction juridique a donn kazi qui est une prononciation turque de Qadi. Kazi ouel et kazitani (Tlemcen) signifient el qadi el awwal et el qadi etthani premier et second juge. Hadji est un arrangement de hachti qui dsigne le cuisinier. Il sest largement rpandu en tant que patronyme. Lofficier de police se nommait Zabanti de larabe dhabet. Il devient patronyme en se dclinant Sabati. Zabanti survit encore sous lappellation argotique de zbati, quivalent de flic en franais.

Do viens-tu ?
Lorigine gographique est une source importante dans la formation des patronymes. Cest une rgle universelle. Lempire Ottoman avait, sous son contrle, une mosaque de peuples de lAsie centrale, de lEurope centrale, du Monde arabe et de lAfrique du Nord lexception du Maroc. Le Qara-Bagh est une rgion du sud-ouest du Caucase. Elle donne les Karabaghli. Le suffixe li indique lorigine gographique. Menemen, dclin en Moumen est le chef-lieu de Kaza, dans la rgion dAdin. Quant la ville dIzmir, elle a donn les Zemirli, Zemirline (Meda, Tizi Ouzou, Alger Mostaganem), Kara signifie, le Noir. Entendons, le mat fonc. Ainsi, Karadeniz, cest la mer Noire. Les habitants dAlbanie se nomment les Arouani. Le Kossovar donne Kosbi. Fochtali vient de Phoce. Il existe aussi les Fechtali en berbre il sagit certainement dune concidence linguistique. Khorci transcrit de plusieurs faons, indique le Corse, tout comme lle de Rodhes a donn Rodesli. Djenoui vient de Gnova (Gnes).
Venise se disait Ounis. Ses habitants se nomment Ounesli (Ounes = Venise et Li = originaire de) Lounis et Ounissi. Il devient aussi El Ouns. Kherchi cest le Crtois et Bouchnak, cest le Bosniaque. Le port turc de Bodrum (ancienne Alicarnas de la haute antiquit) a tiss des liens avec la cte algrienne. Cest pourquoi on retrouve tant de Bedroni, Betroni, Bedrina, Trari, nom berbre appartient aux Trarast ; ensemble de tribus de la rgion du nord de Tlemcen entre la cte mditerranenne et les monts Fellaoucen ayant Nedroma comme centre gographique.
Les Traras regroupent Oulhaci, Jebbala, Msirda, Souahlya, Beni Khaled, Beni Menir, Beni Abed, Beni Warsous, et Mesahlia do sont, probablement, originaires les Mesli qui donneront Messali. LAndalousie a fourni une multitude de noms. Le Galicien devient Ghennouchi. Ghennoudja, comme prnom, cest la Galicienne toujours en vogue Annaba et Azzaba. Il en est de mme pour lexemple de Olga quon attribuait doffice toutes les captives dEurope centrale. Ce prnom slave devient Aldjia en passant par El Oldja quon retrouve couramment dans la littrature populaire.
El Aychi et Ayachi sont les originaires de Ouadi Aych, le nom arabe de la ville de Cadix en Espagne une transposition de Ouadi Aych du Nejd, dans la pninsule arabique. Chebli, qui vient Chbilia, (Sville) et Gharnati de Grenade et Korteby de Cordoba. Le quartier El Blansa au centre de Blida indique une population originaire de Valence installe dans la nouvelle cit sous la protection de Sid Ahmed El Kebir.
De mme que les migrs de Cadix vont fonder Oued Aych dans la priphrie de Blida vers 1510. Aprs la chute de Grenade en 1492, des musulmans et des juifs ont tent de se maintenir en Andalousie. Ils ne quitteront dfinitivement leur patrie quaprs plus dun sicle de prsence dans la rsistance et la clandestinit. Cette longue attente a eu des effets sur les noms. On retrouve ainsi des indicateurs didentit dont la signification est parfois nigmatique. Cest le cas de Tchicou (El Chico), Randi, (El Grand) Longo, le long, Gad el Maleh (Oued El Malah).

Les arts et mtiers
Les mtiers et les arts sont une source de patronymes. Le tarzi, cest le tailleur. Quand il est coll au prfixe bach, il devient bachtarzi, autrement dit chef datelier dans lart de la confection. Il est en lien direct avec Tellidji, le tisseur de brocard. Dans ce mme corps de mtier, on retrouve el kettani. Il fabrique la matire premire, el kettan do drive le coton. Le cordonnier se dit papoudji qui se prononce baboudji et parfois, il se dit tout simplement babou.
Debbagh, cest le tanneur et daouadji, le caravanier ou ladministrateur du caravansrail. Serkadji signifie le fabricant de vinaigre. Kateb et racim, noms prdestins, dsignent lcrivain et lartiste des arts graphiques. Quant Sermadji, cest lindustriel de la cosmtique et produits de beaut, en particulier le khl, essentiel pour protger la vue chez les marins et les caravaniers. Damardji soccupe de la gestion de leau.
Le sermadji se dit yantren et yataghen en tamazight car drivant de iaattaren de attar. Tout comme ihaddaden dsigne le forgeron et ioualalen, le potier. La guerre a aussi ses mtiers, allag, en tamazight signifie le lancier et ghozzali (de ghozz) est un corps darchers turkmnes venus Tlemcen lappel de Youcef Ibn Tachfin pour renforcer la dfense de la ville aux prises avec ses ennemis de lOuest. Dans son long pome consacr au tatoueur el ouchem, Ben El Messayeb voque bled er roum, bled el ghozz. En ce qui concerne le nom berbre proprement dit, assez courant dans les milieux citadins (Blida, Mda), il dsigne le coiffeur en turc. On le retrouve aussi sous dautres formes comme Barbar. Djerrah et Bachdjerrah, un mot arabe pass au turc dsigne le chirurgien. Bestandji, jardinier, saboundji, savonnier, kahouadji, cafetier, halouadji, ptissier, fnardji gardien de phare, Fekhardji, fabricant de porcelaine (quivalent dioualalen en berbre). Guerrache ou kerrache, cest lhomme qui se consacre lutte sportive. Et quand on dit mokdad il faut comprendre, videmment, le guide.
Des surnoms peuvent devenir des patronymes au point de faire oublier lidentit dorigine. Embarek est une dclinaison populaire El Moubarek. Cet homme fut un personnage illustre de Constantine originaire de Mila. Do Embarek El Mili. Ahmed Ben Omar tait nomm Chekh El Hadj Ahmed El Moubarek. Il est n Constantine vers 1800 et vcu toute sa vie dans cette ville jusqu sa mort en 1870. Il appartenait la confrrie des Hansalyya, implante Constantine par Chekh Ahmed Ezzouaoui. Grand savant de lIslam. Il occupa la chaire de Djama El Kebir et succda au grand mufti Mohamed El Annabi. Il est rvoqu du poste de magistrat du haut conseil par les autorits coloniales pour intelligence avec lennemi en raison des rapports secrets quils entretenaient avec le Bey Ahmed de Constantine. Il crivit une quantit douvrages parmi lesquels Histoire de Constantine, non publi jusqu ce jour. Il existerait deux exemplaires du manuscrit dans les fonds darchives de la Bibliothque nationale et lancienne Mdersa dAlger .



Rachid Lourdjane
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



www.algerieconfluences.com
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Voyage dans ltat civil algrien : ...




10:24 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,