> >

[] [ ]

Dialogue inter-libyen : Lespoir natra-t-il Alger ?

(Tags)
 
Dialogue libyen : Alger mobilise sa diplomatie Emir Abdelkader 0 2015-03-10 02:07 PM
le dialogue inter-libyen se poursuivra au Maroc ? Emir Abdelkader 0 2015-02-22 12:45 AM
Poursuite du dialogue inter-malien inclusif a alger :... Emir Abdelkader 0 2014-07-19 01:57 PM
Le dossier scuritaire libyen au menu de la visite de Sissi Alger Emir Abdelkader 0 2014-06-25 06:35 PM
France Inter estime que le Maroc est devenu la proprit prive du roi Emir Abdelkader 0 2014-03-19 05:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-04-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Dialogue inter-libyen : Lespoir natra-t-il Alger ?

Dialogue inter-libyen : Lespoir natra-t-il Alger ?





Les travaux du deuxime round du dialogue engag entre des dirigeants de parti et des militants politiques libyens ont dbut, hier Alger, sous lgide de la Mission dappui des Nations unies en Libye (UNSMIL), dans le but de parvenir une solution politique la crise dans ce pays.
Le dialogue libyen est dans une phase cruciale sur la voie de la solution politique qui permettra la formation dun gouvernement dunion nationale, qui sera le dbut de la fin de la crise que vit ce pays depuis 2011. Nous commenons aujourdhui une runion vraiment trs importante a indiqu, hier, M. Bernardino Lon, l'Envoy spcial des Nations unies pour la Libye et chef de la Mission d'appui des Nations unies en Libye (UNSMIL) louverture de la deuxime rencontre du dialogue abrit par lAlgrie. M. Bernardino en voudra pour preuve, le fait que cest la premire fois o des reprsentants trs importants des principaux groupes politiques de la Libye vont discuter le projet daccord de paix final face--face.

Le rle de lAlgrie soulign par M. Bernardino
Cette avance significative dans le processus de paix naurait pas pu se faire, a-t-il galement soulign, sans lappui, la coordination et la coopration intense et prcieuse de lAlgrie. Sans lAlgrie, a affirm lEnvoy spcial de lONU et chef de lUNSMIL, on naurait pas pu arriver ce point dans lequel nous pensons que nous sommes aujourdhui. Selon lui, si les efforts dploys permettent desprer lavnement dune proche solution politique en Libye, cest surtout grce au rle trs spcial que joue lAlgrie, et ce mme si dautres pays sont aussi trs engags dans le dialogue libyen. Mais, pour lEnvoy spcial de lONU, il est un fait que le rle de lAlgrie dans le dnouement de la crise libyenne est dterminant. La meilleure vidence de ce rle, fait-il remarquer, est cette runion que nous avons ici aujourdhui et laquelle prennent part des acteurs et des activistes politiques importants en Libye. Aux participants, plus nombreux que lors de la runion des 10 et 11 mars dernier, puisquon compte les reprsentants de plusieurs partis politiques influents et mme des femmes, M. Bernardino dit attendre lenvoi dun message fort pour donner une chance ceux qui recherchent la solution politique. Concernant le projet daccord de paix final soumis aux protagonistes, il reconnat quil nest pas possible quil soit 100% conforme aux attentes, et acceptable par tous. Il a nanmoins exhort les participants donner leurs points de vue. Lespoir de M. Bernardino est daboutir lissue de cette runion un accord sur cette dclaration, qui est un acquis, en vue de pouvoir prparer le chemin qui mne vers la solution politique, tout en raffirmant que la solution rside dans le dialogue.

Lennemi de la Libye est le terrorisme, linstabilit et le chaos
De son ct, le ministre dlgu aux Affaires maghrbines et africaines dit souhaiter que cette 2e runion sous la conduite de lONU soit une russite sur la voie dune solution politique la crise libyenne. Au nom de lAlgrie, il exprime son soutien aux efforts dploys par lEnvoy spcial de lONU et chef de lUNSMIL, tout en ritrant les efforts permanents et le soutien de lAlgrie aux efforts pour une solution politique par le biais dun dialogue global en vue de parvenir la formation dun gouvernement dunion nationale qui garantisse la Libye son intgrit territoriale, sa stabilit, et lui permette de lutter contre le terrorisme de manire efficace afin que le peuple libyen puisse raliser ses aspirations un lendemain meilleur et difier la nouvelle Libye. M. Messahel renouvellera, en direction des participants libyens, le soutien total et entier de lAlgrie, pays voisin et partenaire indfectible. Les pays du voisinage et la communaut internationale sont l pour vous accompagner sur la voie de la stabilit et de lunit, a-t-il dclar, tout en raffirmant que la seule et unique solution est entre les mains des Libyens, qui peuvent la choisir en toute souverainet. M. Messahel fera cependant remarquer que lennemi de la Libye nest pas lindividu libyen, mais que cest le terrorisme, linstabilit et le chaos. Des flaux auxquels il faut faire face par lunit et la dtermination, a indiqu le ministre dlgu, charg des Affaires maghrbines et africaines. Dans ce sens, il dit sa certitude quant au fait que les participants ont suffisamment de sagesse, de courage et de nationalisme qui leur permettent de prendre conscience quils ont un rendez-vous avec lhistoire pour dterminer leur destin.
Pour ce faire, M. Messahel indique quil faille encourager les Libyens prendre des mesures courageuses qui peuvent contribuer lapaisement et prparer la voie une solution politique. En conclusion de son intervention, le ministre dit que lAlgrie invite les Libyens faire prvaloir lintrt suprieur du peuple, tre la hauteur des sacrifices consentis, quils unifient leurs efforts et fassent preuve de bonne foi pour former le gouvernement dunion nationale.

Volont libyenne former un gouvernement dunion nationale
LAlgrie, loin de toutes ingrences dans les affaires internes de la Libye, invite les protagonistes libyens mettre un terme aux tueries et instaurer un cessez-le-feu conformment lappel du Conseil de scurit. Intervenant au nom des participants, Ahmed Gebreel, qui a occup, entre autres postes dans le pass, celui de porte-parole du Bureau des affaires trangres du CNT, a remerci lAlgrie pour les efforts dploys afin de parvenir une solution politique et raliser la paix et la stabilit, en dpit de tous les dfis et obstacles.
ll fera part de la volont des Libyens mettre un terme cette crise et parvenir la scurit, tout en souhaitant la russite du processus politique pour arriver un consensus qui puisse permettre de former le gouvernement dunion nationale.
Nadia Kerraz
----------------------------------
La Mission dappui des Nations unies en Libye (UNSMIL) a salu le rle et les efforts de lAlgrie pour le rtablissement de la paix dans ce pays
Dans un communiqu publi sur son site, la veille de la runion des parties libyennes, qui devait avoir lieu hier Alger, l'UNSMIL a salu le rle et les efforts de l'Algrie pour le rtablissement de la paix en Libye en abritant cette runion de dialogue, qui fait suite la runion d'Alger les 10 et 11 mars dernier durant laquelle les participants ont affirm leur soutien au dialogue comme voie de rglement pacifique de la crise libyenne.
Lors de la runion dhier, l'Envoy spcial des Nations unies pour la Libye et chef de l'UNSMIL, Bernardino Leon, informera les participants des avances ralises dans le cadre de ce dialogue depuis la runion d'Alger. Selon l'UNSMIL, la runion dhier a revtu une grande importance devant constituer une opportunit pour les chefs de partis et militants politiques libyens d'enrichir les documents examiner pour mener bien ce processus en faveur de la paix et de la stabilit en Libye. Cette runion et celles ayant regroup des maires, des lus locaux et rgionaux libyens en janvier Genve, puis en mars Bruxelles, visent largir ce processus d'autres composantes de la socit libyenne, a prcis l'UNSMIL.
Par ailleurs, l'UNSMIL a annonc l'organisation, prochainement en Égypte, d'une runion devant regrouper des chefs de tribus, soulignant qu'elle tait en contact avec des chefs militaires, des responsables de scurit et de dirigeants de groupes arms. Le dialogue est une occasion saisir par les Libyens pour faire cesser l'effusion de sang et remettre leur pays sur le chemin de la stabilit et de la prosprit, a estim l'UNSMIL qui a appel les parties libyennes concernes ne mnager aucun effort pour mener bien ce processus. Le processus du dialogue libyen vise trouver les moyens mme de mettre un terme la crise politique et au conflit arm en Libye, a encore soulign l'UNSMIL.

----------------------------
Imminence dune solution politique la crise libyenne
Mme Torkia Abdelhafidh El-Ouaer, une personnalit politique indpendante participant au dialogue inter-libyen, ouvert hier Alger, a exprim son optimisme quant l'imminence d'une solution politique la crise qui secoue son pays, et ce grce aux efforts importants dploys par la communaut internationale et sa tte l'Algrie. Le 2e round du dialogue inter-libyen permettra sans doute la ralisation de grandes avances vers la rconciliation nationale et une solution politique en Libye, a indiqu Mme El-Ouaer dans une dclaration l'APS. Ancien membre au Conseil consultatif de Tadjourah, Mme El-Ouaer a affirm que le peuple libyen fondait de grands espoirs sur ce dialogue et attendait avec impatience les rsultats qui en dcouleraient, et qui permettraient l'instauration de la scurit en Libye, a-t-elle dit. Dans ce contexte, Mme El-Ouaer a cit la qualit de la participation la premire runion d'Alger (10 et 11 mars) ainsi qu' la deuxime (en cours actuellement).
Tous les participants reprsentent des partis et des courants politiques influents en Libye et leur accord mettra fin la guerre et au chaos dans le pays, a-t-elle expliqu. Et d'ajouter, dans ce sens, que la majorit des formations politiques libyennes participant cette runion ont une aile militaire et leur accord permettra un cessez-le-feu et la consolidation de la dmarche politique et dmocratique dans la rsolution des problmes scuritaires que connat la Libye. Les personnalits politiques prsentes la runion, qu'elles soient tablies en Libye ou l'tranger, sont capables de resserrer les rangs afin de conduire le pays vers la voie de la scurit, a encore affirm Mme El-Ouaer.
Les travaux du second round du dialogue inter-libyen d'Alger se droulent huis clos, en prsence du chef de la Mission d'appui des Nations unies en Libye (UNSMIL), Bernardino Leon, et du ministre dlgu charg des Affaires maghrbines et africaines, Abdelkader Messahel.

---------------------------
Ahmed Jibril
LAlgrie trs soucieuse du rglement de la crise
LAlgrie est trs soucieuse dun rglement de la crise en Libye qui mette fin la division et favorise la concrtisation de la scurit et de la stabilit, a affirm, hier Alger, Ahmed Jibril, une des personnalits libyennes au dialogue dAlger. Les Libyens sont convaincus que lAlgrie est trs soucieuse dun rglement de la crise qui mette fin la division et favorise la concrtisation de la scurit et de la stabilit, a indiqu M. Jibril louverture du 2e round du dialogue inter-libyen qui se tient Alger sous les auspices des Nations unies. Il a rendu hommage lAlgrie pour ses efforts en faveur dune solution la crise qui frappe son pays, saluant les efforts du reprsentant spcial du SG de lONU pour la Libye, Bernadino Lon. Les Libyens sont convaincus quil existe une volont daider leur pays sortir de la crise, a encore assur M. Jibril, qui a form le vu que le prsent round du dialogue connaisse un succs et puisse consolider le processus politique en vue dun consensus autour dun gouvernement dunion national et la mise en uvre dun programme pour la prochaine tape. Les travaux se poursuivent huis clos.

---------------------------
M. Bernardino Lon salue la coopration prcieuse de lAlgrie pour la rsolution du conflit
Le chef de la Mission dappui des Nations unies en Libye (UNSMIL), Bernardino Lon, a remerci, hier Alger, lAlgrie pour sa coopration intense et prcieuse pour lencouragement du dialogue inter-libyen et lidentification dune solution politique la crise en Libye. Je remercie lappui, la coordination et la coopration intense et prcieuse de lAlgrie sans laquelle ce processus de paix naurait pas pu arriver ce point, car nous pensons tre prs dune solution politique pour la Libye, a indiqu M. Lon lors de louverture du second round du dialogue inter-libyen. Cest grce au rle de lAlgrie, et dautres pays qui sont aussi trs engags. Mais je souligne le rle trs spcial que lAlgrie joue et je pense que la meilleure vidence de ce rle, cest la tenue aujourdhui de cette runion, a-t-il ajout.

Nous sommes proches dune solution politique
Le chef de la Mission dappui des Nations unies en Libye (UNSMIL), Bernardino Lon, a indiqu, hier Alger, quune solution politique la crise en Libye tait proche, appelant les parties en conflit concrtiser leur dialogue par un accord crit. Nous sommes proches dune solution politique, malgr les difficults qui subsistent, a dclar M. Lon, louverture des travaux du second round du dialogue inter-libyen. Relevant la qualit de la runion dAlger, le reprsentant onusien a fait savoir que cest la premire fois que des reprsentants trs importants des principaux groupes politiques de la Libye vont discuter dun projet daccord final, un accord de paix pour la Libye. Nous sommes ici pour adresser un message fort pour que plus aucun Libyen ne soit tu lavenir et pour que tous les Libyens puissent vivre ensemble, a-t-il soutenu, dplorant les attaques terroristes menes, dans la nuit de dimanche lundi, contre les ambassades de la Core du Sud et du Maroc. Pour lui, ceux qui refusent la dmocratie et ceux qui sont pour lextrmisme, le radicalisme et le terrorisme sexcluront deux mmes de la dmocratie qui consiste, a-t-il dit, accepter lautre et ouvrir le dialogue. Concernant les travaux du second round dAlger, M. Lon a indiqu quils constituent une occasion pour discuter de llaboration dun document qui, par lenrichissement et lacceptation de toutes les parties libyennes concernes, deviendra un accord politique de paix et de rconciliation. Il a, cet effet, invit lensemble des participants donner leur avis sur le contenu du document pour que ce dernier, une fois finalis, soit accept et adopt par tous. Nous croyons que cela (parvenir un accord final de paix) est possible. Nous sommes encourags et nous allons entamer les premires discussions sur la situation sur le terrain, a-t-il ajout, en prsence du ministre dlgu charg des Affaires maghrbines et africaines, Abdelkader Messahel. M. Lon a, par ailleurs, appel les parties libyennes cesser leurs hostilits et contribuer lidentification dune solution politique et pacifique la crise dans leur pays. Le chef UNSMIL a salu, par la mme occasion, le rle de lAlgrie et du Prsident de la Rpublique, Abdelaziz Bouteflika, en faveur dune rsolution pacifique de la crise en Libye.






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Dialogue inter-libyen : Lespoir natra-t-il Alger ?




05:39 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,