> >

[] [ ]

Bouteflika na pas dit son dernier mot

(Tags)
 
Dernier meeting de Benflis : ... Emir Abdelkader 0 2014-04-13 11:34 PM
un dernier meeting Alger, sans Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-04-13 04:04 PM
LAlgrie senfonce. Abdelaziz Bouteflika, le dernier des prsidents morts-vivants Emir Abdelkader 0 2014-03-01 09:12 AM
Le dernier caprice du roi Emir Abdelkader 0 2014-02-23 02:15 PM
Il aurait rencontr Bouteflika le week-end dernier, Ouyahia candidat surprise ? Emir Abdelkader 0 2014-01-13 10:59 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-04-15
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Bouteflika na pas dit son dernier mot

Spculations sur le contenu de la nouvelle constitution, Bouteflika na pas dit son dernier mot






Le prsident de la Rpublique
Le chef de lEtat annoncera les vrais contours de cette rvision lors dun Conseil des ministres qui aura lieu dans les prochains jours, annoncent des sources crdibles.
Un poste de vice-prsident, un rgime semi-prsidentiel, tamazight langue officielle, une sparation des pouvoirs, un magistrat la tte du Haut Conseil de la magistrature, la chefferie du gouvernement reviendra au parti majoritaire et tant dautres spculations encoreLa rvision de la Constitution devient lobjet central de toutes les polmiques et de spculations depuis ces dernires semaines. Sauf que le vrai chef dorchestre, le prsident Bouteflika na pas dit son dernier mot. Quand le dira-t-il?
Le prsident de la Rpublique annoncera les vrais contours de cette Constitution lors du prochain Conseil des ministres dans les prochains jours, susurre-t-on de sources crdibles. Il va falloir donc attendre, non pas la rvision de la Constitution mais la tenue dun ventuel Conseil des ministres qui interviendrait vers la fin du mois en cours ou dbut mai. Le derniers Conseil des ministres remonte dcembre dernier lors de la signature de la loi de finances. Les prsidents des deux chambres du Parlement, Abdelkader Bensalah et Larbi Ould Khelifa ont t destinataires de copies de ce projet mais qui seraient loin de rpondre aux attentes du prsident qui, lui, souhaitait une rforme beaucoup plus profonde, rapportent nos sources.
Le tintamarre mdiatique orchestr par Ould Khelifa, Bensalah, Amar Sadani et Medelci est loin dtre innocent. La certitude est que tout ce temps mis pour laborer et annoncer ce texte, traduit de trs fortes rsistances parmi mme des dcideurs et entre les diffrents acteurs agissant au sein du pouvoir. Les dclarations intempestives du secrtaire gnral du FLN, Amar Sadani, lempressement de Larbi Ould Khelifa pour annoncer quelques bribes dun texte non encore avalis par le prsident et la trs grande rticence du propos chez Abdelkader Bensalah accentuent cette ide selon laquelle le consensus est loin dtre fait autour de ce projet. Deux tendances au moins sy dgagent: le tandem Ould Khelifa- Sadani, qui mne une offensive pour cette rvision. Sadani a plaid pour une Constitution consensuelle au service de la Rpublique.
Lamendement de la Constitution sinscrit dans le cadre du projet labor par le prsident de la Rpublique pour dynamiser laction politique et faire en sorte quelle soit utile au peuple et la patrie, a soulign M.Sadani au cours dun meeting qui a runi la Maison de la culture Houari-Boumediene des militants du parti. Avec la mme vigueur, le prsident de lAPN a lev le voile sur une partie de ce projet en donnant un aperu de la future Loi fondamentale.
Le projet de rvision de la Constitution apporte de profonds amendements et constitue un grand pas vers la conscration dune vritable dmocratie, a-t-il affirm. Plus rserv, Abdelkader Bensalah a t trs peu loquace mais aurait confi quil a effectivement reu une copie du projet mais qui serait loin des attentes du chef de lEtat. Face cette confusion et pour taire ces tiraillements, Medelci a t charg de mettre le hol.
Il a russi exactement le contraire. En soutenant quil na pas reu de copie de lavant-projet, il a mis en relief un manque de coordination autour dun projet qui semble natre par csarienne aprs quatre annes de maturation. Lamendement qui tait imminent pour Ould Khelifa et Sadani, nest mme pas lordre du jour pour le prsident du Conseil constitutionnel qui sexprimaitlors dune sortie sur le terrain en compagnie du ministre de lHabitat. La Constitution est rgie par des rgles claires et lorsque le prsident de la Rpublique dcide de procder sa rvision il le fait travers une saisine officielle du Conseil constitutionnel, et nous sommes en attente de cette saisine jusqu prsent, soutient-il. On laura bien compris, cest le pouvoir qui mne le bal mais sa belle symphonie est perle de fausses notes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Bouteflika na pas dit son dernier mot




10:51 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,