> >

[] [ ]

Épope de Constantine ...

(Tags)
 
Les rats et les attentes de Constantine... Emir Abdelkader 0 2015-04-17 09:42 PM
Coup d'envoi de Constantine... Emir Abdelkader 0 2015-04-16 09:26 PM
Constantine se pare pour le jour J Emir Abdelkader 0 2015-04-15 06:18 PM
Constantine, capitale de la culture Arabe... Emir Abdelkader 0 2015-04-13 02:32 PM
Constantine capitale de la culture arabe :... Emir Abdelkader 0 2015-03-11 02:02 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-04-18
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Épope de Constantine ...

Épope de Constantine ou 3.000 ans dhistoire et de culture





La ville de Constantine a narr sa propre histoire par le biais dune pope grandiose prsente, jeudi soir la salle Ahmed-Bey, loccasion de louverture officielle de la manifestation culturelle Constantine, capitale de la culture arabe. En prsence du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et dune dizaine de ministres et dambassadeurs accrdits en Algrie, la nouvelle salle de spectacles tait fin prte pour accueillir ses htes, mais surtout pour faire partager un spectacle pique de deux heures et demie, dmontrant la diversit culturelle et la richesse historique de lantique Cirta. À laide de moyens techniques de dimension mondiale, le jeune metteur en scne, Fouzi Ben Brahim, et le concepteur du projet, Ali Assaoui, ont profit de cette aubaine offerte par la salle Ahmed-Bey pour prsenter un spectacle russi sur les plans technique et esthtique. Utilisant le procd du grand cran comme arrire-plan de la scne, des images filmes Constantine ont illustr magistralement les pripties de luvre qui a commenc durant lge prhistorique, lorsque lhomme trouvait le gte dans les grottes des imposants rochers de Constantine. Intitule lÉpope de Constantine, la fresque a livr son premier pan dhistoire par lvocation des Numides amazighs. Ces autochtones respiraient la libert et avaient le sens du sacrifice pour veiller sur la scurit de la ville. Les guerres puniques ont t illustres, notamment par la grande rivalit entre Syphax et Massinissa, les tentatives de Rome pour envahir la Numidie et lhomrique bataille des grandes plaines qui marque la chute de Syphax. Un narrateur servait de fil conducteur de la trame du rcit, crit par un comit dauteurs. Nous avons essay de rsumer tant que possible 3.000 ans dhistoire de Constantine. Nous avons prsent au grand public, sous forme de texte musical, avec une plume potique soutenue, les poques phares de la ville de Constantine, notamment les priodes numide, romaine et byzantine, louverture islamique, et lpoque contemporaine, a dclar Abdellah Hamadi, prsident du comit dcriture de la fresque, lissue du spectacle. Les comdiens se sont donn la rplique dans un arabe classique inspir des crits du pote El-Barnaoui et Mohamed El-Ad-El-Khalifa, pour poursuivre lpope avec Jugurtha et la conspiration perptre par les Romains, Juba I et le sage Juba II qui a marqu la fin de la Numidie indpendante. Le passage des Vandales et lempire byzantin ont t galement prsents, avant de basculer sur un autre tableau, celui de lavnement de lislam avec Oqba Ibn Nafa et les combats mens par Koceila et la Kahina, avant de laisser place la conversion lislam et ladoption de la langue arabe. Lappel des frres Kheireddine et Barberousse, et le passage des Ottomans ont t voqus galement en rappelant que Constantine a rsist sept ans contre linvasion des Turcs. Les figures emblmatiques de cette cit ont t mises en valeur, en dressant un portrait de plusieurs beys, comme Salah Bey, Hussein et Brahim Bey El-Kritli, tout en donnant une dimension artistique avec la musique malouf (noubets Ezzidane et El-Hcine). La prise de Constantine en 1837 et la rsistance farouche dAhmed Bey contre le gnral Clauzel marquent le dbut de la priode coloniale qui a t suivie par Abdelhamid Ibn Badis et le grand rle quil a jou en faveur du mouvement nationaliste. Produite par lOffice national de linformation et de la communication (ONCI), lÉpope de Constantine a mis en scne un tableau mouvant sur les sanglantes manifestations du 8 Mai 1945 et la barbarie de larme franaise, avant de mettre en avant la bataille pique dans laquelle les martyrs Meriem Bouatoura et Hamlaoui avaient rendu lme. Lvasion de Ben Boulad de la prison de Constantine a t illustre en guise de fin de lpoque coloniale, pour enchaner avec les grandes ralisations industrielles de la capitale de lEst. La dcennie noire fut le dernier tableau de la fresque, avant dvoquer, dans un lan dapothose, lespoir, la concorde et le retour de la joie des Algriens. LÉpope de Constantine a t un monumental spectacle qui a inaugur cette manifestation culturelle internationale, en mlant danses, chants, chorales et chorgraphies. Une mosaque artistique qui dnote la diversit historique et culturelle de la ville. Le Premier ministre a remis un bouquet de fleurs lquipe artistique qui a contribu la ralisation de cette uvre qui sera prsente au public constantinois les 17 et 18 avril dans la salle Ahmed-Bey.
Kader Bentouns

Un feu dartifice grandiose

La ville de Constantine a vcu, jeudi soir, juste avant louverture officielle de la manifestation Constantine, capitale 2015 de la culture arabe, des moments dblouissement devant le spectacle dun feu dartifice couper le souffle. Le ciel a t illumin, au-dessus du Rocher, de tableaux de trs haute facture qui ont fait pousser des exclamations dadmiration aux nombreux Constantinois qui nont pas hsit sortir de chez eux pour se dlecter du spectacle pyrotechnique propos. Boules lumineuses allant dans tous les sens, boules de feu parfaitement sphriques, fuses spanouissant en corolle, telles des fleurs gantes, ont donn limpression de saluer lillumination artistique des ponts et des difices de la ville qui fait, depuis mercredi soir, murmurer le Vieux Rocher.

Dclarations, propos de lvnement :
M. Grine salue la mobilisation des Constantinois
Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a salu lenthousiasme et la mobilisation des habitants de Constantine pour la russite de la manifestation Constantine, capitale de la culture arabe 2015. J'ai constat l'enthousiasme des Constantinois, venus nombreux assister la parade organise mercredi soir au centre de Constantine, en prlude l'ouverture de la manifestation, a dclar l'APS, M. Grine, en marge de la visite du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, Constantine. M. Grine a galement appel les mdias contribuer au bon droulement de cet vnement culturel. De son ct, la ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Nouria Yamina Zerhouni, a indiqu que la manifestation Constantine, capitale de la culture arabe 2015 a permis cette ville de se doter de nouvelles infrastructures culturelles et touristiques, estimant que cet vnement devrait avoir un impact positif sur la promotion touristique dans cette rgion du pays.

Mme Nadia Labidi, ministre de la Culture :
Cest un rve qui sest ralis, et nous considrons cela comme un nouveau dpart pour davantage dactes culturels, que ce soit Constantine ou dans le reste du pays. Pour louverture de lvnement, neuf ministres arabes, de nombreux ambassadeurs, ainsi que des dlgations de pays amis, limage de la Norvge, de lAllemagne, du Vietnam, de la Chine, de lInde et de beaucoup de nations africaines nous ont fait lhonneur dtre parmi nous, ce qui prouve la solidit et la profondeur des liens qui les unit lAlgrie, et galement limportance de lvnement sur le plan rgional et mme mondial. Ce qui ma merveill, au-del des nouvelles infrastructures, cest la mobilisation de la population constantinoise, laquelle a dmontr son savoir-faire en matire daccueil des invits, et cest l, mon avis, la plus grande des russites.

M. Nouredine Bedoui, ministre de la Formation professionnelle :
Je suis heureux, car jai constat que Constantine a chang de visage. Bien videmment, cet vnement est celui de tous les Constantinois, lesquels doivent prendre soin de leur ville et participer de manire active sa russite.

M. Ramtane Lamamra, ministre des Affaires trangres :
LAlgrie a toujours t l pour unir les rangs du monde arabe. Que Constantine, cit qui a surmont bien des preuves, qui a contribu grandement lpope du peuple algrien travers les ges, soit aujourdhui lhte dune telle manifestation est un message de fiert de la part des Algriens, mais aussi un message de confiance dans la capacit de lAlgrie montrer la voie et mobiliser toutes les ressources et toutes les capacits du monde arabe, et notamment tout ce qui a trait la crativit, parce que dans le monde daujourdhui, le dfi est celui de la matrise des sciences et de la technologie.

Mme Nouria Yamina Zerhouni,ministre du Tourisme et de lArtisanat :
Nous sommes trs contents de participer cette grande manifestation aux cts des dlgations des autres pays, ainsi que des invits de la ville parmi les figures politiques, historiques et artistiques. Ce rendez-vous est loccasion de montrer le rle jou par cette grande capitale durant toutes les tapes de lhistoire de lAlgrie. Loccasion a galement permis la wilaya de Constantine de bnficier de nouvelles infrastructures culturelles et htelires, ainsi que dune grande opration de mise niveau afin de recouvrer son lustre dantan et surtout son statut de cit vocation touristique.

Mme Acha Tagabou, ministre dlgue charge de lArtisanat :
Je tiens, en mon nom et en celui du gouvernement, fliciter la population de Constantine pour cet vnement, ainsi qu souhaiter la bienvenue aux invits de la ville. Concernant mon secteur, nous avons voulu, par lorganisation du Salon national inaugur aujourdhui par Monsieur le Premier ministre, mettre en avant la production, riche et diversifie, des artisans algriens, et des initiatives de ce genre sont galement prvus durant toute la priode que durera la manifestation.

M. Azzeddine Mihoubi, prsident du Haut conseil de la langue arabe et ambassadeur de la manifestation :
Cet vnement reflte une Algrie moderne, ouverte et respecte par tous les pays arabes pour son engagement dans le rayonnement culturel de la rgion. Constantine a la particularit de reprsenter lAlgrie dans sa double composante amazighe et arabe, elle a une riche histoire qui fait quelle na point usurp le statut de capitale que lui a dcern lALECSO. Cependant, il ne faut pas rsumer cette manifestation sa dimension purement arabe, parce que lidentit de lAlgrien est multidimensionnelle, et cest cette diversit qui est importante. Jinsiste galement pour dire que les nouvelles ralisations rceptionnes cette occasion font de Constantine la capitale culturelle de lAlgrie par excellence.

Cheikh Abdelhamid Ben Badis prcurseur de lunion maghrbine et arabe
Lhistorien Abdelaziz Filali, prsident de la fondation Benbadis, a estim, jeudi Constantine, que le cheikh Abdelhamid Ben Badis tait le prcurseur de lunion maghrbine et arabe. Abdelhamid Benbadis tait venu dans une priode o lAlgrie avait besoin dun personnage fdrateur, une poque o le colonisateur avait dcrt moult lois visant la langue arabe et lislam. Limam fut le premier mener un combat contre la politique assimilationniste de ladministration franaise, et ce en reconnaissant la dimension amazighe dans lidentit nationale, ct de celle arabe confre aux Algriens par la langue de la religion et de la culture quils ont adoptes, a-t-il dclar. Lorateur, qui sexprimait lors dune confrence organise luniversit Émir -Abdelkader, loccasion de la clbration du 75e anniversaire de la disparition du cheikh Abdelhamid Ben Badis, et laquelle sest tenue en prsence des ministres de la Culture, de la Communication, et du Tourisme et de lArtisanat, est ensuite revenu, avec force dtails, sur laction pdagogique mene par le fondateur de lAssociation des oulmas musulmans algriens envers les jeunes, et ce soit en tant quenseignant, au niveau de Djama Sidi- Lakhdar, soit en tant que parrain de diffrentes troupes de thtre et de formations sportives, limage du Mouloudia de Constantine (MOC). De son ct, le Pr Boukhelkhal, recteur de luniversit EAK et ancien prsident de la fondation Ben Badis, a considr que le pre du rformisme algrien aurait t aujourdhui le plus heureux des hommes, car luvre de diffusion de savoir quil avait initie son retour du Hedjaz, alors quil disposait seulement dune mosque et dune petite imprimerie, est aujourdhui accomplie, la ville comptant, un sicle aprs, des centaines dtablissements scolaires, quatre universits, quatre Écoles suprieures, deux centres nationaux de recherche et plus de 100.000 tudiants.
Les prsents assisteront par la suite la projection dun film documentaire sur la vie et luvre du cheikh. Auparavant, la dlgation officielle, accompagne de membres de la famille Ben Badis, dont son frre cadet Abdelhak, se sont recueillis sur la tombe de limam. Pour rappel, un colloque international, initi par le ministre des Affaires religieuses, et la fondation, sur le thme La place dAbdelhamid Ben Badis dans la culture arabo-musulmane, se tiendra aujourdhui au niveau de lhtel Hocine de la nouvelle ville Ali-Mendjeli, et devra connatre la participation dintervenants en provenance du Maroc, de Tunisie, de Palestine et dArabie saoudite.
Issam B.

Crmonie de recueillement devant la tombe de limam Ben Badis
Une crmonie de recueillement a t organise jeudi au cimetire de la famille dAbdelhamid Ben Badis, Constantine, devant la tombe du fondateur de lAssociation des oulmas musulmans algriens, loccasion de Yaoum El-Ilm (Journe du savoir) qui concide avec lanniversaire du dcs de limam rformiste. Les ministres de la Culture, Nadia Labidi, du Tourisme et de lArtisanat, Noria-Yamina Zerhouni, et de la Communication, Hamid Grine, ainsi que les autorits de la wilaya, plusieurs responsables locaux et lambassadeur dAlgrie au Caire, Nadir Larbaoui, ont dpos une gerbe de fleurs devant la tombe de Ben Badis, avant de lire la Fatiha du Coran. N le 4 dcembre 1889 Constantine, Abdelhamid Ben Badis est dcd mardi 16 avril 1940 dans sa ville natale. Il fonda, en 1931, l'Association des oulmas musulmans algriens. De retour en Algrie aprs des tudes luniversit de Zitouna, en Tunisie, il se consacra l'enseignement et l'action culturelle, avant de se vouer la rforme de la pratique religieuse dans le pays. Les ministres et les autorits locales se sont rendus, aussitt aprs la crmonie, luniversit des sciences islamiques Émir-Abdelkader o ils devaient assister une partie des festivits organises loccasion de Yaoum El-Ilm.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Épope de Constantine ...




08:12 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,