> >

[] [ ]

Les islamistes squattent le paysage audiovisuel...

(Tags)
 
Miloud Chorfi la tte de lautorit de rgulation de laudiovisuel Emir Abdelkader 0 2014-09-21 12:24 PM
HHC prssenti la tte de lautorit de rgulation de laudiovisuel Emir Abdelkader 0 2014-05-18 06:05 PM
lAlgrie ouvre partiellement laudiovisuel au priv Emir Abdelkader 0 2014-03-28 09:16 PM
Paysage de prcampagne Emir Abdelkader 0 2014-03-22 04:29 PM
LAlgrie dpasse le Maroc dans laudiovisuel Emir Abdelkader 0 2014-01-24 06:30 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-04-21
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,962 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Les islamistes squattent le paysage audiovisuel...

Les islamistes squattent le paysage audiovisuel, Le pouvoir pig par les tls prives






Les nouvelles chanes de tlvision se disputent les tlspectateurs en se lanant dans une surenchre de sujets, sans tenir compte daucune limite professionnelle
La quasi-totalit des missions politiques fait intervenir des politiciens dobdience islamiste qui samusent confondre politique et religion. De fait, il y a pril en la demeure.
Les patrons des chanes prives seront convoqus par lAutorit de rgulation de laudiovisuel pour discuter de la situation du paysage audiovisuel. Ce face--face vient point nomm pour remettre quelques pendules lheure et rappeler aux patrons de certaines chanes leur devoir dinformation et danimation positives de la scne mdiatique. Il sagira apprend-on de bonne source de recadrer les missions de ces chanes qui aprs quelques annes de fonctionnement se dirigent dangereusement vers une voie sans issue o lEtat et la socit risquent de payer cher certains errements.
Les nouvelles chanes de tlvision se disputent les tlspectateurs en se lanant dans une surenchre de sujets, sans tenir compte daucune limite professionnelle. Le plus important pour les jeunes animateurs dmissions est de cartonner pour mriter de rester dans les grilles de programmes quoi quil en cote. Lon a eu droit des histoires invraisemblables, des tmoignages la limite du mensonge, sans que cela ne soit appuy par une vritable enqute de terrain. Lon a aussi vu un dferlement de haine lencontre de certains Algriens et des dballages la pelle de scandales personnels qui ne devraient en aucune manire trouver une place dans le paysage audiovisuel. Il y a rellement pril en la demeure.
Les jeunes animateurs et journalistes de ces chanes de tlvision prives ne pouvaient pas prsenter tout ces sujets voyeuristes sans une assise morale pour en justifier le traitement. Le point de vue de la religion sur de nombreuses questions de socit tait le moyen idal pour faire entrer tous ces thmes la limite du regardable dans les foyers algriens. La pilule est si bien passe que le paysage audiovisuel national sen est trouv lourdement teint de religiosit, au contraire de ceux de nos voisins immdiats qui sont plus ouverts, plus colors, voire plus aptes suniversaliser. En fait, les professionnels algriens de ces mdias se sont laisss prendre au pige de luniformit strilisante au nom de la course laudimat.
A lexception de quelques chanes qui semblent vouloir briser le mur du religieusement correct, le reste des stations de tlvision nationales pense se distinguer en multipliant les provocations lendroit de tout ce qui ne ressemble pas la tendance gnrale, savoir tout ramener la religion et la morale publique.
La brche ainsi ouverte par ces tlvisions a constitu un vritable appel dair pour les partis dobdience islamiste qui ont bien saisi limportance de la tribune que leur offrent les mdias lourds et sen sont empar. Ainsi, la quasi-totalit des missions politiques font intervenir des politiciens dobdience islamiste qui samusent confondre politique et religion dans des dbats o lanimation nest pas toujours journalistique. Des mensonges, des accusations gravissimes, des condamnations au nom de la religion sont profrs quotidiennement lantenne. Cest ainsi que la pertinence, le niveau des dbats et les informations glanes lors de ces moments de tlvision ne valent pas grand-chose devant des condamnations de corruption prononces lencontre de responsables politiques, nommment cits.
Imaginons donc cette bullition islamiste en plein dbat sur la nouvelle Constitution. Il faut savoir, ce propos, que quelle que soit la forme choisie par le chef de lEtat pour faire adopter la rvision constitutionnelle, celle-ci nchapperait pas au dbat public. Devant une scne audiovisuelle ainsi constitue o la donne religieuse domine, il est entendu que ledit dbat prendra un aspect foncirement islamisant avec, en prime, le risque dun drapage trs grave sur un sujet aussi central que la loi fondamentale.
Les salafistes, interdits dexercice politique en Algrie, mais trs prsents mdiatiquement, auront la parole lors des dbats. Ils semploieront dtruire tout discours appelant la modernisation de la socit algrienne.
Enfin, si les choses continuent en ltat, il est fort probable que lAlgrie disposera dun paysage audiovisuel totalement rtrograde qui servira les intrts des islamistes de tout bord, au dtriment de ceux de la Rpublique. Cette dernire se verra clairement menace par une monte dintolrance cathodique inacceptable dans nimporte quel pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les islamistes squattent le paysage audiovisuel...




02:09 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,