> >

[] [ ]

Tolrance zro !

(Tags)
 
Ghardaa : Le prsident Bouteflika appelle la tolrance et au dialogue Emir Abdelkader 0 2013-12-31 01:26 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2015-04-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Tolrance zro !

Tolrance zro !






Des cris denfant qui percent travers des cloisons ; des bruits de vaisselle qui se brise. La main dun homme qui se pose sur la nuque dune petite fille et lentrane lcart des autres enfants.


Les moqueries dcoliers et les larmes dun garon coiff dun bonnet dne ; le bton et le sourire satisfait dune matresse. Les hurlements dun homme et les plaintes dune jeune femme, assise sur un fauteuil roulant, qui reoit les coups de cet homme. Toutes ces scnes dabus et de maltraitances ont lieu sous le regard attrist et rvolt de tmoins. Mais en parleront-ils ? Dites-le ! Et nacceptez plus jamais linacceptable, exhorte lUnicef. Cest dailleurs avec ce spot que lorganisation poursuit la srie de campagnes de sensibilisation dont elle est coutumire.
Sans vouloir choquer, cette ralisation, signe Karim Belazzoug, suggre linvisible, pour le rendre visible. Le but de cette campagne est de gner, de laisser mal laise et inconfortable, pour que tout un chacun puisse tre interpell, a ainsi expliqu Thomas Davin, reprsentant de lUnicef Alger lors dune confrence de presse, organise hier pour prsenter la campagne mdiatique Enfance, zro violence, zro silence.
Ce nest pas une nouvelle campagne de lUnicef, mais bien un prolongement de linitiative #Endviolence, lance mondialement en dcembre 2013, prcise-t-il. Ce projet nest pas uniquement de lUnicef, mais cest une campagne globale et nationale contre la violence lgard des enfants, laquelle prennent part des partenaires actifs dans la protection de lenfance, insiste M. Davin. Ainsi, en sus de lUnicef, y participent la DGSN, le ministre de la Solidarit nationale, le rseau NADA, le rseau Wassila Avife, la Fdration algrienne des personnes handicapes (FAPH) et le Ciddef.
Pourquoi recommencer ? Tout simplement parce que les violences lgard des plus vulnrables ne sarrtent pas. Les maltraitances, quelles quelles soient, se sont mme normalises et devenues banales. Selon les donnes mondiales de lUnicef, un adolescent sur 3 a t impliqu dans des violences physiques. De mme, une fille sur dix de moins de 20 ans subit une agression sexuelle, soit 120 millions. Et nous ne sommes pas dans le marginal, dans une proportion que certains pourraient juger dinsignifiante.
Dautant plus que la majorit de ces violences ont t tues, dplore M. Davin. Quant est-il de lAlgrie ? Bien que des bilans exhaustifs nexistent pas, lUnicef a pu tablir, laune dune enqute mene sur 200 000 enfants gs de 2 15 ans, que 86% dentre eux estiment avoir t victime de violence, quelle que soit sa forme, au cours de la semaine qui a prcd le sondage.
86% denfants disent avoir subi une violence
Chaque jour, les services de police enregistrent des violences sexuelles en Algrie, et ce, sur tout le territoire national, affirme dailleurs Kheira Messaoudene, responsable du bureau de la protection de lenfance la DGSN, qui prcise que nombre de ces actes sont commis sur des mineurs. Et les chiffres sont loquents.
Durant lanne 2014, 16 enfants ont t tus avec prmditation ou ont succomb leurs blessures suite une agression.
Ce sont aussi 6151 enfants qui ont t victimes de violences, dont 1663 caractre sexuel. De mme, quelque 195 mineurs ont t kidnapps.

Et linnommable ne semble pas devoir dcrotre cette anne, puisque pour le seul premier trimestre de lanne en cours, 9 dcs ont dores et dj t enregistrs, tandis que les violences slvent dj 1281 cas, dont 372 agressions sexuelles et 20 enlvements.
Le bilan salourdit danne en anne, car les victimes et leurs proches en parlent plus facilement et hsitent moins avant de dnoncer, estime Mme Messaoudene. En parler est dailleurs le matre mot de cette campagne. Car la violence est pernicieuse.

En parler, ouvertement, publiquement, constitue un pas vers la prise de conscience. Puis, vers le changement, analyse Atika El Mamri, prsidente de la FAPH. Cest donc lensemble de la socit que lUnicef et ses partenaires sadressent. Car la politique ne peut pas tout. On ne fait pas disparatre un phnomne par une loi.
Ce quil faut, cest une politique publique daccompagnement, et non pas une nime batterie de textes, qui, comme les prcdents, seront mal compris et mal appliqus, argumente matre Nadia At Za, prsidente du Ciddef. Il y a une insuffisance des systmes de protection et un rel dficit de tous les intervenants. Ce qui est aujourdhui ncessaire est une mise en uvre efficace et concrte de larsenal juridique dont lAlgrie sest dote, dplore quant elle Fadila Chitour du rseau Wassila.
La politique doit changer sa vision de lindividu
Celle-ci lie dailleurs la protection de lenfance avec la protection de la femme, qui passe par la criminalisation de la violence prive. Me At Za abonde dans ce sens : LAlgrie a ratifi la convention internationale des droits de lenfant. De ce fait, il lui est impos de modifier toute sa lgislation, que cela soit le code de procdure civile, le code de la famille, le code pnal et de la nationalit, etc. Il faut que la politique change sa vision quant la place de tout un chacun dans la famille et dans la socit. Quelle considre chaque tre comme un individu part entire, plaide-t-elle.





Ghania Lassal




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Tolrance zro !




04:55 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,